Les ceintures de Charivari publiées par Hatier !

Les ceintures de Charivari publiées par HatierLe nouveau Catalogue Hatier vient d’arriver dans les écoles et certains d’entre vous ont déjà remarqué le scoop que je gardais bien caché : Hatier publie cette année « mes » ceintures de calcul (opérations posées) pour le CE2, le CM1 et le CM2.

Vous pouvez les découvrir  ici.

(Pour ceux qui ne connaissent pas) Quel est le principe des ceintures ?

Cela fonctionne comme au judo : les étapes à franchir pour maitriser les opérations posées sont symbolisées par des couleurs. Par exemple, quand on sait poser des additions on obtient la ceinture blanche, puis on travaille les opérations de la ceinture jaune…

« En rompant avec le schéma égalitariste (puisque désormais, les élèves ne sont plus évalués au même moment sur la même chose) le dispositif des ceintures de couleur impose la systématisation d’une différenciation des apprentissages dans la classe (…). Chaque élève prépare une évaluation qui correspond à son propre niveau. » (Plus de théorie sur les avantages de ce dispositif ici (clic).)

Qu’il y a-t-il dans les cahiers ?

Il s’agit de cahiers d’entrainement au calcul posé, il y a donc… des opérations à poser. Avant chaque opération, on trouve une page de petits jeux pour mieux travailler le sens de l’opération et s’entrainer au calcul mental. Si le maitre le souhaite, tous les exercices sont autocorrectifs (les corrigés sont en fin de cahier, détachables*). L’élève s’entraine et, quand il se sent au point, se présente au test de passage de ceintures (Les tests ne sont pas dans le cahier, bien sûr, c’est le maitre qui les fournit).

(*) En fait c’est un des points qui reste à trancher : peut-être que les corrigés seront simplement téléchargeables gratuitement sur le site pour être laissés à disposition en fond de classe par les maitres qui souhaitent jouer la carte de l’autocorrection.

Quel est l’intérêt de ces cahiers par rapport aux ceintures de ce blog ?

1. Plus agréable pour l’élève : le cahier est en couleur et il est illustré (avec un sympathique petit pingouin 😀 ). L’élève n’a pas à gérer de photocopies-moches. Il est très autonome : il peut garder son petit cahier dans son casier et le sortir quand il a un moment pour s’entrainer.

2. Plus motivant grâce aux autocollants qui sont fournis au maitre avec les cahiers : quand l’élève franchit une étape, il reçoit un autocollant à ajouter dans son cahier pour symboliser son progrès.

3. Le contenu est revu, plus complet : dans le cahier, avant l’entrainement pour chaque opération, l’élève trouve une ou deux pages d’exercices ludiques liés au sens de l’opération travaillée. Il va manipuler des dizaines, des unités, calculer en ligne…

4. Plus pratique pour le maitre : plus de problème de feuilles volantes, de rangement des entrainements, de gestion des photocops et de « quel entrainement je donne à qui ».
J’ai aussi imaginé les planches d’autocollants comme un outil de suivi : Il y aura 5 lignes d’autocollants sur chaque planche, et, en face de chaque ligne, un espace pour écrire le prénom de l’élève. Ainsi, le maitre pourra, par exemple, afficher ses planches derrière son bureau : en voyant quels autocollants ont déjà été donnés à chaque élève, il repère du premier coup d’œil où en est chacun, sans avoir besoin de reporter tous les résultats dans un cahier de bord.

Et un cahier, cela coute combien ?

Les cahiers sont vendus par 5, au prix de 15,95€ les 5, autocollants compris.

On peut les commander ?

Bientôt ! Ils paraitront en Mai-Juin (je ferai un article à ce moment-là, bien entendu !)

2014-3-9 12:42:00
Ceintures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *