• Marché de Noël : les pots SOS cookiesJe n'aime pas du tout la mode des marchés de Noël à l'école. Tout ce qu'on essaye d'apprendre à nos élèves sur l'esprit de Noël, "Noël n'est pas au magasin", "fabriquez des cadeaux de vos mains" etc... est balayé par un "Maman, il faut aller à l'école pour acheter le cadeau que je t'ai fait." Acheter mon cadeau... Horrible.

    Et malgré tout, me voilà à préparer notre marché de Noël qui est demain (beh oui, la tradition était bien ancrée dans l'école où je viens d'arriver, et... c'est une source de rentrées financières appréciable pour la Coop, donc j'ai signé). J'ai quand même décidé :

    1. de leur faire, en plus, fabriquer un petit cadeau à offrir (pas à vendre, donc)
    2. de ne rien vendre de personnalisé au marché de Noël : les élèves ne vendront que des réalisations collectives.

    Nous avons donc aujourd'hui préparé 38 pots "SOS cookies" de préparation pour "Cookies des rennes du Père Noël". Ce sont des pots de préparation pour cookies à renverser dans un saladier. Il ne reste qu'à ajouter 1 oeuf et du beurre, à cuire 10 minutes, et déguster.

    Voici comment tout cela s'est déroulé :

    • Depuis octobre, je demande aux élèves d'apporter en classe des gros bocaux d'un kilo. C'est finalement assez peu courant dans le commerce. Je n'en ai eu que 10. Les élèves m'ont, malgré tout, apporté 28  pots plus petits, de 750g, du type "grands pots de confiture". Ce matin, nous avions donc 38 pots.
    • En sciences, nous avons fait une séance de techno pour découvrir ce qu'est le travail à la chaine (avec un extrait des "temps Modernes" de Charlie Chaplin).
    • En classe, nous avons calculé la quantité d'ingrédients dont nous aurions besoin. Je leur ai fourni ma recette originale, correspondant à 1 gros pot, et soumis notre problème : nous allons remplir 10 pots entiers et 28 "demi" pots : de quelle quantité de farine, de sucre etc avons-nous besoin ?
    • Quelques jours avant, nous avons cherché le nom que nous inscririons sur nos pots. Nous avons voté et sélectionné 3 ou 4 possibilités. Les élèves ont préparé les étiquettes adhésives et les petits "modes d'emploi".
    • J'ai ensuite distribué les courses aux élèves : l'un devait apporter un kilo de farine, l'autre 5 sachets de sucre vanillé etc... J'ai gardé pour moi l'achat de la garniture : m&m's, chocolat (2.4kg que j'ai découpés en pépites ce week-end) et cacahuètes (pas d'allergiques dans la classe). 8 élèves devaient aussi apporter un verre doseur, d'autres des cuillères, des torchons etc

    • Aujourd'hui, confection des pots : nous avons organisé la chaine de production. 2 élèves par poste de travail, avec tout le matériel et les ingrédients à portée de main. Les premiers attrapaient un pot vide, le pot faisait le tour de la classe pour passer de poste en poste en se remplissant peu à peu, pour finir, chapeauté et étiqueté, sur une table proche de son point de départ. 2 élèves intérimaires complétaient les postes qui ralentissaient la chaine. Une élève "contremaitre" gérait les problèmes de production : c'était la seule à être debout, tous les autres étaient assis.

    • Nous avons mis moins de 50 minutes pour préparer les 38 pots, nettoyer et ranger la classe. 

    Les élèves étaient "à fond", impressionnés par la cadence de production dès que les premiers pots ont commencé à être produits. Ils étaient concentrés, tout heureux. le produit fini est plutôt sympa, et est rigoureusement collectif.

    Finalement, je suis contente d'avoir accepté l'idée du marché de Noël cette année.

    Pin It

    19 commentaires
  • Pour ma dernière semaine, avant Noël, j'ai essayé de faire une "semaine sans cahier".Je profite donc de la semaine pour faire tout plein de choses inhabituelles. Par exemple, un défi maths en équipe.

    J'ai bêtement utilisé un fichier photocopiable de chez Retz qui a le mérite d'être clef en main. J'avais l'intention d'utiliser les rallyes Maths Isère, mais  je les trouvais trop durs pour certains de mes élèves. J'ai eu peur que mes élèves faibles se désinvestissent trop vite.

    Le fichier Retz présente, lui, des petits problèmes vraiment accessibles (voire, pour certains, "trop fastoches", mais ce n'est pas plus mal). Il est tout prêt à être photocopié : énoncés, feuille réponse de l'équipe. Le rallye est présenté pour durer une heure, et il me semble que selon la taille des équipes, 30 à 45 minutes peuvent suffire (dans mon cas, j'avais des équipes de 4 à 6).

    Ce qui m'a plu, c'est que, du coup, le rallye est très simple à organiser, ne dure guère plus qu'une séance de maths ordinaire et fait travailler des compétences "sociales" (travail en équipe, notamment) très intéressantes. Pour ce premier opus dans ma classe, l'équipe gagnante ne contient personne de ma tête de classe en maths : eux ont su travailler ensemble pendant toute l'heure, en confrontant leurs réponses, en s'entraidant, alors que mes caïds l'ont joué perso, houspillant leurs coéquipiers... et ont perdu. Hé hé.

     


    6 commentaires
  • Je tombe par hasard, et beaucoup trop tard pour cette année, sur ce joli poème de Pierre Coran. Allez-voir vite vite le site où je l'ai trouvé (clic) : l'auteur du site illustre lui-même des poésies, en BD ou images séquentielles. Plein de petits bijoux (cailloux, choux, genoux, hiboux).

     

    Poème pour Noël

    Pin It

    4 commentaires
  • Problèmes pour chercher ou "problèmes ouverts"En ce moment, dans mes ateliers quotidiens de maths avec mes CM2 (voir ), je fais un atelier semi-dirigé de "problèmes pour chercher".

    Le déroulement est simple : les élèves sont par deux ou trois. Je leur remets une petite fiche sur laquelle est imprimé l'énoncé du problème. Je leur lis le problème, je fais en sorte que la situation soit bien comprise.

    Ensuite, je les abandonne. Ils ont 15 minutes pour chercher et écrire leur proposition de solution sur une feuille A5. Je leur demande que cette feuille permette de présenter leur solution à leurs camarades, pour qu'il puisse y avoir débat.

    Après 15 minutes, je réunis les deux ou trois binômes, et nous confrontons leurs solutions. Si j'ai le temps, ou bien quand tous les groupes ont trouvé la solution, je leur demande de m'expliquer le "chemin" qu'ils ont suivi pour parvenir à cette solution.

    Je suis ravie de cet atelier et vraiment impressionnée par les progrès de mes élèves après 9 semaines. Ils prennent cela comme un jeu plus que comme un "problème" et sont devenus de plus en plus efficaces pour organiser leur recherche, présenter toutes les solutions possibles... Je me félicite vraiment d'avoir fait le choix de cet atelier.

    Où trouver des énoncés de problèmes ? 

    J'ai passé du temps à en chercher sur internet. Vu le contexte dans lequel je travaille (ateliers plutôt courts), il ne faut pas qu'ils soient trop difficiles. J'adapte aussi le niveau de difficulté suivant les groupes. Voici ma moisson :

    Mon préféré parce que les problèmes sont prêts à être distribués : Chez zoutils - Fichier de 48 problèmes - Très adapté à des CM

    La circo de Sens met en ligne un rallye maths annuel. Voici le lien vers le rallye actuel et les archives des précédents.

    Chez Math et tiques - Officiellement ils sont destinés au collège mais les CM résolvent facilement les problèmes de 6ème classés "faciles".

    Le Rallye Math'Isère est très riche et deux ans d'archive sont en ligne.

    Une circo du 57 partage en ligne un document réunissant 40 problèmes pour chercher, adaptés au cycle III.

    Ici, divers problèmes tirés d'Ermel ou Capmaths

    Pin It

    11 commentaires
  • Tri de textes Noël

    (Je remonte cet article d'actualité)

    Allez, un dernier petit effort avant Noël. 

    Voici une activité de tri de textes que des élèves de cycle III ne devraient pas avoir de difficultés à mener à bien (dur pour des CE1, idéal pour des CE2, je pense. Facile pour des CM)

    J'ai prévu d'en faire un petit jeu, mais vous pouvez bien l'utiliser comme vous voulez :

    Etape 1. Je ne distribue que les textes (pas les couvertures). Consigne : trouver de quel type de livre chaque texte peut venir (Dictionnaire, album, livre de bricolages, livre de recettes, recueil de poèmes, documentaire, roman, conte et livre de partitions).

    Etape 2. Je distribue les couvertures. Consigne : associer chaque texte à sa couverture.

    Tri de textes Noël

     

    Bon plan : sur Pinterest, je stocke tout plein d'idées en rapport avec Noël. Cliquez  pour les découvrir.

    Pin It

    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires