• Avec Emilie de Jeux d'école, nous avons eu l'occasion de jouer cet été à un prototype de jeu de cartes pour s'amuser avec les tables de multiplications. J'ai adoré. Même, nous, adultes, nous nous sommes vraiment amusées... et nous avons tout de suite vu le potentiel péda de ce jeu qui :

    • fait vraiment réviser les tables, à fond
    • se joue calmement (*) (donc faisable en fond de classe ou en atelier)
    • contient de la stratégie (pas seulement la connaissance des tables), donc amusant
    • a une mécanique de jeu super simple à apprendre
    • se joue en parties courtes
    • se joue sur deux niveaux de jeu (cartes vertes et/ou violettes)
    • cerise sur le gâteau, est aussi amusant entre joueurs de niveaux différents, par exemple entre Papa et Gudule-de-CM1. Et ça, c'est rare.

     

    Et, 'savez quoi ? Ce trésor vient de sortir.
    Tadaaam, je vous présente Multiplipotions :

    Attention pépite ! Multiplipotions

    Vous notez que le graphisme est superbe : le jeu est, en plus, vraiment bien réalisé.

    Je vous explique rapidement le but du jeu : être le premier à capturer 5 monstres de l'adversaire à l'aide de potions magiques. On joue à deux. A chaque tour, le joueur pose une carte devant lui. Sur chaque carte, il y a un monstre et une potion.

    Dans l'exemple ci-dessous, le joueur de gauche pourra capturer le monstre 10 de son adversaire, parce qu'il a posé les potions 2 et 5.

    Attention pépite ! Multiplipotions

    Vous avez pigé où il y a de la stratégie : quand on pose une carte, on pose une potion (pour capturer les monstres adverses) mais, en même temps, on expose un de ses monstres, qui pourra être capturé... 

    Avec une petite vidéo, c'est encore plus simple :

    Vous aussi, ça vous emballe ?

    Pour commander (12,90€), c'est sur le site de l'éditeur, On-the-go éditions (l'éditeur des Chronicards).

    Remarques :

    (*) Pour entretenir les tables de multiplications, j'aimais bien le tamtam des multiplications mais, à l'usage, ils'avère que :

    1. Comme c'est un jeu de rapidité, les élèves qui ne savent pas leurs tables perdent à tous les coups donc n'ont pas envie de jouer. C'est décevant parce que, le but, c'est justement que ces enfants-là jouent. Avec Multiplipotions, même ceux qui connaissent mal leurs tables aiment jouer.
    2. Tamtam a le mérite, comme Multiplipotions, d'obliger les élèves à se réciter plein de calculs dans leur tête pour jouer. C'est très efficace pour progresser. Mais, contrairement à Multiplipotions, Tamtam est un jeu excitant, pas calme du tout, type "Dobble". Bref, je ne peux pas y jouer en classe. ALors que Multiplipotions, oui.

    Ces qualités (calme, faire bien réviser, être attrayant même pour les élèves qui ne savent pas leurs tables), je les retrouve aussi dans les jeux MathSumo et dans le Multipliyam's. Bref, j'aurai ces trois jeux dans mon atelier tables.

    Pin It

    17 commentaires
  • Il y a beaucoup de jeux sur le marché qui permettent de travailler les tables de multiplications de manière plus ou moins ludique.

    J'en ai testé quelques uns, pour la classe, et me me propose de vous donner ici les avantages et inconvénients que j'ai relevés, pour une utilisation en atelier ou en fond de classe.

    J'ai choisi de comparer : Multiplipotions, MathSumo, Le Multipliyams (dés qui multiplient), le Tamtam des tables, Folix et les Cartes à toto.

    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    Les jeux pour travailler les tables de multiplications : comparatif

     

    Remarques diverses

    Folix

    + jeu type Memory. On doit se souvenir de l'emplacement des jetons 2 et 5 pour gagner le 10, par exemple.
    + Les parties sont assez longues
    + Système de couleur ingénieux pour jouer sans connaitre ses tables. Je ne sais pas trop si cela contribue vraiment à leur mémorisation, en revanche.

    Cartes à toto

    + permettent de jouer tout seul
    + sont très utiles pour apprendre ses tables : adaptées aux joueurs qui ne les connaissent pas, ou presque pas.

    Tamtam

    + Semble plus utile pour entretenir les tables que pour les apprendre

    Multiplipotions

    + Vraie "stratégie" possible qui rend le jeu attrayant, y compris pour les ados 

    MathSumo

    Plaisir de jouer très proche du Uno, avec les cartes "changement de sens", et cartes spéciales.

    Dés qui multiplient

    Possibilité d'utiliser ces dés à la place des dés ordinaires das tous les jeux de dés de la classe.

    Pin It

    votre commentaire
  • horloge
    Je remonte ce doc qui va me servir en QLM CE1-CE2 (décloisonnement)

    Toujours grâce à YOUPI (Bayard Presse), voici "la fabuleuse histoire de l'heure et du calendrier" (attention c'est lourd : 6,5 Mo)

    Comment les hommes ont-ils appris à mesurer le temps ? (CE2)



    Je l'ai déjà fait en fin de CE1, et cela irait très bien aussi en tout début de CE2.


    Pin It

    37 commentaires
  • Depuis que j’utilise les petits tampons auto-encrés dont je parle ici, Classroom Capers m’a proposé un partenariat qui me permet de tester gratuitement un certain nombre de ses produits. C’est grâce à ce partenariat que vous pouvez bénéficier de :

    5 % de réduction avec le code DG5-1015

    J’ai donc testé pas mal de choses. Il y a des produits qui ne correspondent pas forcément à notre culture française, d’autres qui sont plus orientés "maternelle" et donc dont je parlerai moins.

    Je suis fan, donc, d’une poignée de produits, dont je me sers vraiment beaucoup :

    Les trésors de Classroom CapersLes tampons auto-encrés ronds. Ceux-là, je pense que vous les connaissez déjà. Ils sont vendus sur Amazon (clic), chez TeacherStamps ou ClassroomCapers

    Pour en savoir plus, il faut cliquer

    J’apprécie particulièrement de pouvoir créer des tampons personnalisés. Par exemple, pour les ceintures, avec ma collègue de CM1, nous avons imaginé un tampon avec une petite coccinelle qui dit : "Pas grave ! Objectif dépassé !" Il nous sert à estampiller les tests échoués des élèves qui sont très en avance sur la progression standard mais qui essaient quand même.

     

    Les trésors de Classroom CapersCes nouveaux tampons encastrables (clic) sont chouettes aussi. Personnellement, j’aime moins le rendu sur les cahiers (par rapport aux célèbres tampons ronds) parce que l’ensemble est un peu large et ne tient pas dans la marge du cahier MAIS cet inconvénient est contrebalancé par le fait que 5 messages soient empilés, ce qui rend la manipulation et le stockage très pratiques. Du coup, j’utilise ces tampons pour gagner du temps quand je corrige les cahiers. Ce sont moins des messages d’encouragement que des conseils ou remarques que j’écris habituellement à la main.

    Les trésors de Classroom Capers

     

    Ici, il s'agit de décos de fenêtre électrostatiques. Les dessins sont visibles des deux côtés, de l'intérieur et de l'extérieur. 

     

     

     

     

    Les trésors de Classroom CapersDepuis que nous utilisons le site rallye-lecture.fr, nous cherchons des idées de petits lots pour les élèves (en plus des traditionnels livres que nous offrons aux tout premiers). Orphys a prévu des badges, stickers et magnets (ici) mais nous avons aussi donné des marque-pages 3D, des gommes qui ne reviennent pas trop cher et font leur petit effet.

     

     

     

     

     

     

    Dernière minute :

    Un visiteur me signale ces marque-pages à gratter (clic), sur Amazon, et j'ajoute l'idée de ma collègue Camille, les marque-pages à colorier (re-clic), encore plus économiques...  

    Pin It

    14 commentaires
  • Dans ma classe, je travaille en ateliers deux fois pas jour. Entre autres, mes élèves s'entrainent de manière différenciée sur tablettes : à la lecture (inférences, implicite) grâce à TACIT et au calcul mental grâce à Calcul@tice. Mes élèves utilisent aussi les tablettes pour répondre aux questionnaires des rallyes-lecture ou s'entrainer sur jeux pedago.

    Pour pouvoir tourner sur la semaine, j'avais besoin de 6 tablettes dans la classe et je n'en avais que 4. Comme vous j'imagine, j'avais un budget riquiqui... et là, je me suis souvenue avoir essayé les tablettes Kindle fire d'Amazon au salon Educatice. Elles étaient tout à fait adaptées à des élèves de primaire.

    Et, vous savez quoi, une tablette Kindle Fire, cela ne coute que 75€*. Vi madame.

    Elles sont un peu plus petites (taille "ipad mini"), mais conviennent très bien. Contrairement à d'autres tablettes entrée de gamme, la sensibilité de l'écran est très bonne et elles répondent très bien. J'y ai ajouté des étuis bien costauds (à 15€). Pour l'usage que nous en faisons en classe, ces tablettes sont parfaites. 

    Il y a même une version à 60€ avec des pubs qui apparaissent sur l'écran de veille. Des profs internautes m'ont dit qu'en contactant Amazon, ces pubs avaient pu être désactivées (en expliquant l'utilisation scolaire) mais je n'ai pas essayé moi-même (vos témoignages à ce sujet m'intéressent).


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires