Résolution #5 : Evaluer les fondamentaux, en fin d’année

Cette année, dans l’école où j’avais des CE2, on a fait un bilan de fin d’année (sur les trois classes qui avaient des CE2). Nous avons été défavorablement surprises des résultats. Certains de nos très bons élèves ne savaient plus entourer le sujet dans une phrase, ou ne savaient pas dire la nature d’un mot simple. D’où l’importance de ce bilan, qui nous a permis de réaliser cela, et d’ajuster notre programmation, notre démarche, l’année prochaine.

Je n’arrive pas à me satisfaire d’un système où on enseigne le présent des verbes du 2° groupe, on s’exerce, on l’évalue, on coche « acquis » (dans le meilleur des cas), et on ne vérifie plus jamais qu’on a assez réinvesti ce savoir tout frais pour qu’il soit vraiment rentré dans la mémoire « à moyen terme » des élèves…

Voici donc la suite de la résolution 4 : pour savoir quel part de mes élèves conjugue correctement les V du 2° groupe en fin d’année, il faudra bien que je le teste en fin d’année… Soit avec les évals nationales, soit avec un bilan annuel un peu équivalent.

Ce serait extra si ces bilans étaient conçus par le Ministère et mis à disposition des enseignants, un peu comme les évaluations nationales de cette année : pas de remontée nationale, pas de comparaison inter-école qui n’a pas de valeur, mais un vrai bon outil de pilotage de mon enseignement, voire du projet d’école.

A défaut, je construirai ce bilan moi-même, un peu comme celui que j’ai fait au CE2. Je peux garder les mêmes exos d’une année sur l’autre, les résultats seront d’autant plus comparables. J’ai même envie de creuser une solution en ligne, où mes élèves répondraient juste à une sorte de QCM sur internet, et où le logiciel me sortirait automatiquement les % de réussites (j’ai déjà eu l’occasion de publier un sondage conçu avec l’outil Formulaire de Google, je me demande s’il n’y a pas une piste à étudier de ce côté-là).

Ce bilan serait à l’ordre du jour y compris en Histoire-géo ou en Sciences : qu’ont-ils retenu en fin d’année ? Pour l’avoir déjà fait, ça peut « faire mal »… Les résultats peuvent être un peu déprimants si on n’a pas mis en place des choses qui permettent aux élèves de réactiver régulièrement leurs connaissances. D’où mes résolutions #6 à #20…

Edit : j’ajoute un mot pour vous inviter à lire le commentaire 7  (« Depuis deux ans, j’utilise les évaluations du site inattendu.org : elles portent sur les compétences du LPC, en français et mathématiques, elles sont présentées comme les évaluations nationales et donnent un graphique qui permet de situer tous les élèves de la classe vis à vis de ces évaluations. Et pour quasiment tous les élèves, on voit un net progrès dans la situation du point !« )

(*) Des ceintures de compétences bien conçues, comme celles de grammaire ou de tables de multiplications, permettent sans doute d’économiser ce bilan annuel puisqu’à chaque nouvelle couleur on réévalue tout depuis le début. On en reparlera à la résolution #17.

2013-7-19 06:12:00
Pour que les élèves mémorisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *