Un an d’Arts Plastiques en Segpa (ou cycle III)

fNOaP52880WEUG9awzhJPbVr97w@191x250

Cette année, je dois faire deux heures d’Art Plastique par semaine à des 5° Segpa. Il se trouve que l’Art Plastique, ce n’est pas trop mon rayon, donc n’attendez pas une super programmation, ni des trucs extraordinaires… Mais si vous êtes en panne d’idées (pour des cycle III ou des Segpas), j’espère que cet article pourra vous dépanner : je vous mettrai ci-dessous ce que j’aurai fait avec eux tout au long de l’année.


Septembre


Prénom symétriePrénom et symétrie

L’idée vient sans doute de :

Pour la réaliser :

Etape 1 : les élèves plient leur feuille en deux dans le sens de la hauteur.

Etape 2 : ils écrivent leur prénom (en capitales, en cursives, comme ils veulent) de telle sorte que les lettres touchent le pli de la feuille.

Etape 3 : ils décalquent leur prénom (contre la vitre par exemple) pour faire apparaitre le symétrique.

Etape 4 : ils tracent les contours par couleurs successives (après avoir choisi 2 à 4 couleurs qui alterneront).

Réaliser une affiche publicitaireRéaliser une affiche publicitaire

Cette deuxième idée vient de chez Chenapan (un copain d’IUFM). Les élèves ont adoré. Tout est expliqué et raconté chez lui : clic


Octobre


Vasarely SegpaLà, j’ai réutilisé une idée que j’ai déjà faite plusieurs fois au cycle 3. Nous avons observé les zèbres de Vasarely.

Ils ont commencé par tracer des lignes (à la règle ou à la main) sur une feuille A4, puis je leur ai fourni des silhouettes de personnages (de sportifs ou de musiciens). Ils ont choisi leur silhouette, l’ont décalquée, et ont colorié d’abord l’intérieur de la silhouette (une bande sur deux, avec un feutre foncé), puis l’extérieur, en décalant d’une bande.

PS : si vous préférez, avec des élèves d’élémentaire, j’ai déjà fait la séance avec des silhouettes d’animaux, c’est plus simple. Clic pour les silhouettes d’animaux

J’ai ensuite travaillé sur Ben Heine. J’ai commencé par emmener les élèves en salle info pour découvrir des vidéos de présentation du travail de ce jeune artiste bien vivant (je vous en mets une mais il y en a plusieurs).

Tout le matériel (dont les photos à compléter par les élèves) est chez Loujo, allez-y !
Il y a aussi une fiche de l’artiste chez Orphys (Mon école)


Novembre


Mondrian SegpaCe mois-ci je travaille sur Piet Mondrian avec une idée assez simple trouvée sur Pinterest.

1. On découvre des oeuvres de Mondrian et on rédige sa carte d’identité.

2. On dégage les grandes caractéristiques des oeuvres étudiées (lignes noires perpendiculaires, 3 couleurs etc..).

3. Ils décalquent la silhouette d’un animal sur une feuille de Canson blanc.

4. Au crayon, ils tracent quelques lignes horizontales (avec l’équerre) et quelques lignes verticales, irrégulièrement espacées. Je leur ai fait aussi partager en deux quelques cases.

5. Au feutre, ils colorient quelques cases en bleu, jaune, rouge ou noir (j’ai dit « 2 cases par couleur » et à la fin ils en ont ajouté une ou deux s’ils avaient envie).

6. Avec la règle, ils repassent les lignes intérieures au feutre noir épais.

7. Ils repassent enfin le contour de l’animal en noir. L’illustration de cet article sont les oeuvres de mes élèves. Ca rend très bien !


 Décembre


Giacometti

Arts plastiques en SegpaJ’ai décrit ma séquence sur Giacometti ici. C’était vraiment une très jolie expérience !


Janvier


Segpa Pointillisme Georges Seurat

C’est chez Mallory (clic) que j’ai trouvé cette idée de travail collectif sur le pointillisme à la manière de Georges Seurat. Ci-dessus, c’est une photo du rendu final de ma classe.

En plus des conseils de Mallory j’ajoute deux points :

  • je n’ai donné qu’un A5 à chaque élève (une demi-feuille normale) pour qu’ils ne se lassent pas trop.
  • J’ai également ajouté une consigne : les élèves devaient obligatoirement mélanger des points de plusieurs couleurs dans chaque zone. Il n’avaient donc pas le droit de faire une robe avec seulement des points bleus. Pour le feuillage vert, par exemple, ils ont mis des points de plusieurs teintes de verts, mais aussi du jaune,  du bleu, voire quelques points rouges qui ont donné « du relief ». Je vous mets ci-dessous le zoom sur un détail de notre production collective :

Georges Seurat Pointillisme Segpa


Un an d'Arts Plastiques en SegpaCouleurs chaudes, couleurs froides

Je poursuis en janvier avec un petit travail sur les couleurs chaudes et les couleurs froides. J’ai utilisé, pour la première fois, les crayons Woodys (clic) en Art plastique, pour leur faculté d’être aquarellables. Cela simplifie énormément le travail de peinture (soin, précision, nettoyage) avec un très joli rendu. J’avais une boite de crayons pour 8  et cela a été suffisant (et je n’ai même pas eu à tailler les crayons une fois : c’est donc assez économique).

Making off :

  1. quadriller la page au crayon à papier (très fin), tous les 3 cm.
  2. Tracer un cercle de 15cm de diamètre (ouhouh, les maths) à peu près au centre de la feuille.
  3. Tracer l’arbre au crayon à papier (les branches vont jusqu’au bord du trait)
  4. Colorier chaque case extérieure avec une couleur froide. Varier le plus possible les couleurs, soit en jouant sur l’intensité, soit en mélangeant les teintes (le mélange est très facile avec les woodys : on superpose le coloriage et le pinceau fait le mélange)
  5. Colorier chaque case intérieure avec une couleur chaude.
  6. Avec un pinceau mouillé, peindre pour dissoudre les pigments du crayon. Si le travail est bien fait, on ne doit plus voir les traits de coloriage, la couleur se dilue complètement.
  7. Colorier l’arbre au feutre noir.

Février


Keith Haring aux jeux olympiques

Ce mois-ci, c’est grâce à Zazou et son projet Jeux Olympiques (clic) que j’ai fait découvrir Keith Haring à les élèves.

J’ai suivi ses conseils et utilisé le document des « pictogrammes » des sports olympiques qu’elle met en ligne.

Les étapes de création :

Matériel : Par élève : une feuille blanche* + 1 feuille de couleur vive, crayon à papier, gomme, ciseaux.
Pour 2 ou 3 élèves : 1 photocopie des pictogrammes des disciplines olympiques, un feutre noir épais.

  1. Découvrir des oeuvres de Keith Haring.
  2. Caractériser les personnages : les couleurs d’abord, puis observer la tête (qui n’est pas ronde, contrairement aux pictos), les membres assez épais, très droits, le tronc large, s traits continus, les mains et les pieds, les traits autour des personnages qui expriment du mouvement ou des émotions.
  3. Au brouillon, s’entrainer à dessiner un sportif choisi parmi les pictos olympiques (toute la classe prend le même), à la manière de Keith Haring. Il est difficile pour les élèves de se détacher des pictos…
    S’entrainer à dessiner un personnage assez grand (environ 12-15 cm de haut).
    S’entrainer aussi à repasser le contour d’un très noir continu au feutre noir épais.
  4. Chaque élève choisit une discipline et dessine son personnage sur une feuille blanche*, au crayon à papier (environ 12-15 cm de haut).
  5. Repasser le contour du personnage au feutre noir épais.
  6. Découper soigneusement  le personnage (on doit toujours voir le trait noir)
  7. Sur un carré de papier de couleur vive (21×21 cm), tracer à main levée au feutre noir un carré un peu plus petit (environ  19 ou 20 cm de côté). Découper ce carré.
  8. Coller le personnage blanc sur le carré de couleur. Ajouter les traits noirs qui figurent le mouvement et les émotions.

(*) Il est tout à fait possible de dessiner le personnage sur une feuille de couleur vive. Comme on n’a aucun matériel en Segpa et que c’est donc moi qui fournis tout, j’ai fait avec du papier blanc (ça on a, quand même, en en chapardant dans la photocopieuse). Il faut prévoir quelques feuilles supplémentaires pour les « ratés » (même si la consigne est de dessiner au crayon pour pouvoir gommer).


Onomatopées

Onomatopées

J’ai terminé le mois par une séance piquée au prof d’Art P de ma fille qui est en 5ème (ce qui est fort commode). D’ailleurs, l’illustration ci-dessus est l’oeuvre de ma choupinette.

1. Distribuer des BD, faire relever les onomatopées, caractériser…

2. Donner la consigne : « Dessiner des onomatopées les plus diverses sur une feuille afin qu’elle soit la plus bruyante possible. Il faut que la feuille soit complètement remplie. Vous pouvez reproduire les onomatopées des BD dont vous disposez. Vous pouvez en inventer de nouvelles. Varier les types de caractères, les tailles, les couleurs… »

3. Travailler au crayon à papier. Colorier aux crayons de couleur et terminer au feutre noir fin pour les contours.

Remarque : le prof de ma fille avait fourni aux élèves une feuille A4 remplie de « modèles » d’onomatopées, modèles qu’ils pouvaient reproduire ou dont ils pouvaient s’inspirer. J’ai fourni ce modèle à mes élèves (mais je m’abstiens de le reproduire ici, vu que je n’ai pas créé le document).


Mars


Un an d'Arts Plastiques en Segpa (ou cycle III)Rallye internet : peintures célèbres

Je démarre après ces vacances de février par un « Rallye internet ».

Je fournis aux élèves un livret présentant 8 peintures célèbres. A l’aide d’un indice fourni, ils doivent retrouver sur le web le nom de l’oeuvre, son auteur, ses dimensions et le lieu où elle est exposée.

Les élèves conservent ensuite le livret pendant plusieurs séances pour pouvoir colorier les oeuvres présentées, ce qui leur fera un travail à faire quand ils auront terminé le travail du jour.

J’ai écrit un article sur ce « rallye » et vous pourrez télécharger le livret-élève ici (clic).


 Avril


Un an d'Arts Plastiques en Segpa (ou cycle III)

Autour du Tangram

Pour démarrer le mois, j’ai fait deux séances autour du Tangram.

Séance 1 : j’ai distribué à chaque élève un carré de papier coloré (j’ai utilisé du papier pour origami en 12×12, taille bien adaptée à un résultat sur une feuille de canson noire de taille ordinaire). Nous avons commencé par un peu de géométrie pour tracer le puzzle du Tangram (clic) (j’ai tracé un carré au tableau et donné les instructions pas à pas à l’oral. Cela s’est très bien passé).

Puis les élèves ont découpé leurs pièces et se les sont échangées de manière à reconstituer un carré complet de pièces toutes différentes.

Ensuite, je leur ai fourni des modèles de personnages (clic), et ils ont essayé d’en reconstituer plusieurs. Enfin, ils ont choisi chacun un personnage différent et ont collé leurs pièces sur une feuille de Canson noire.

Un an d'Arts Plastiques en Segpa (ou cycle III)Séance 2 : j’ai distribué des Patrons des pièces de Tangram en 3D (clic). J’avais agrandi chaque feuille sur du A3 (cela reste petit : je vous conseillerais même de les agrandir deux fois pour obtenir les patrons sur quatre A3 au lieu de deux)

Ils ont commencé par fabriquer leur jeu de 7 pièces. C’est un travail assez minutieux. Puis ils ont assemblé et collé les pièces pour former un personnage. J’avais l’intention de leur demander de créer une « scène » avec un ou deux personnages. Pour des raisons diverses, je ne l’ai pas fait, mais la séquence aurait été mieux bouclée…


Un an d'Arts Plastiques en Segpa (ou cycle III)Clair de Lune

Pour ce travail (sur 2 bonnes heures), j’ai fusionné deux idées trouvées ici et ici.

Matériel : Canson noir, canson blanc, gouache blanche, bleue, noire, pinceau, ciseaux, colle, crayon à papier.

Making-off :

1. Tracer une pleine lune en haut à droit de la feuille. La peindre en blanc à la gouache.

2. Tremper la pointe du pinceau dans le bleu, mélanger au blanc, et peindre un cercle autour de la lune avec le bleu pâle ainsi obtenu.

3. Continuer à peindre des cercles, de plus en plus bleus, en trempant à chaque fois la pointe du pinceau dans la peinture bleue (et en mélangeant soigneusement).

4. Quand le bleu est assez foncé, ajouter une pointe de noir et continuer les cercles de plus en plus foncés jusqu’au remplissage total de la feuille. Laisser sécher.

5. Dessiner une branche d’arbre sur une feuille de Canson noir. La branche doit démarrer dans un coin en bas de la feuille. La découper soigneusement et la coller sur le fond, une fois sec, bien sûr.


Mai


arcimboldo, portraitCe mois ci, je suis partie sur une idée qui aurait été mieux venue en début d’année, mais bon, je ne l’ai pas eue en début d’année. Le rendu est assez chouette (cf photo) et valorisant pour tous : c’est le truc un peu inratable.

Matériel pour chaque élève :

– une feuille blanche

– 1 feuille Canson noire

– 1 grande photo de profil de chaque élève, imprimée sur une feuille A4 (l’impression éco et/ou en NB fait très bien l’affaire).

– Plein de magazines publicitaires de « ce tout ce que vous aimez » (magaziens TV pour les « stars » et rayon hifi téléphone, livres, magasins de sport, alimentation festive, habits…)

– ciseaux, colle, crayon à papier.

Étapes de réalisation :

  • pour la préparation, faire écrire aux élèves ce qu’ils aiment : ce qu’ils aiment faire, ce qu’ils aiment manger, ce qu’ils aiment écouter, et leurs centres d’intérêts…
  • Dans des magazines, leur faire découper des illustrations de ce qu’ils ont écrit à l’étape précédente. Le découpage doit être soigneux.
  • Découper la photo du portrait. Le placer sur la feuille noire pour en tracer le contour et ainsi évider la feuille noire.
  • Coller les éléments découpés sur la feuille blanche, de telle sorte qu’il ne reste plus de blanc dans l’espace laissé vide par le visage.
  • Coller la feuille noire au-dessus.

En parallèle, on a étudié Arcimboldo…

2014-1-31 23:09:00
Spécialisé

1 Commentaire

  1. Laetitia

    Waou! Formidable! Je prends toutes tes idées que je trouve extra!
    Je découvre ton blog ce soir et j’en suis baba.

    Décidément nous vivons une époque formidable malgré tout, grâce à cette belle communauté de blogueurs qui ne se contente pas de faire son travail avec passion mais qui en plus de ça la partage avec d’autres.

    Un immense merci à toi pour ces belles idées, avec les photos et tous les détails qui vont bien.
    Grand grand merci renouvelé et je poursuis avidement ma visite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *