Selon les années, j’ai des CM2 ou  des CM1-CM2. Ma collègue a généralement des CE2-CM1. Depuis que nous travaillons ensemble (depuis 2014), nous avons adopté en Histoire, Géographie et Sciences, une programmation spiralaire, sur deux ans.

Cela signifie que, dans ces trois matières, je fais classe aux deux niveaux en même temps (je différencie seulement les évaluations). Nous avons, avec ma collègue de CE2-CM1, écrit des programmations sur deux ans, années que nous appelons A et B. Les élèves traitent donc exactement des mêmes leçons, qu’ils soient chez elle ou chez moi, qu’ils soient en CM1 ou en CM2.

Nous n’avons pas à nous demander, chaque année, quels chapitres ont été traités dans la classe d’à côté, ou dans le niveau du dessous : les deux classes et les deux niveaux ont fait la même chose. Cela nous permet aussi de décloisonner très facilement (échanger nos élèves).

C’est très simple et géographie et en sciences (il suffit de répartir les chapitres sur deux ans). Ça l’est moins en Histoire où on imagine mal les élèves traiter le XXe siècle d’abord et la Préhistoire l’année suivante.

C’est pourquoi nous avons fait le choix de traiter, chaque année, toutes les périodes historiques. Tous les ans, nous démarrons par la Préhistoire et terminons au XXe siècle.

Mon enthousiasme pour ce dispositif de programmation spiralaire ne faiblit pas, en particulier en Histoire. Le niveau des élèves, en fin de CM2 est bien meilleur que quand nous étalions les leçons sur 2 ans. Chez nous, ils peuvent parler de la Préhistoire ou de l’Antiquité, même en fin de CM2, ils n’ont pas oublié. D’abord parce que ce n’est pas trop loin (ils l’ont revu en début d’année) et surtout parce qu’ils l’ont vu deux fois, deux ans de suite, sous des angles différents. Deux ans de suite, ils ont revu quand commence et quand se termine chaque période. Au CM2, on se remémore, on ré-évoque les personnages vus l’année précédente et, autant, la première fois, on sent que c’est fragile, autant au CM2, au deuxième passage, c’est réjouissant de voir les élèves comparer les périodes, faire des analogies entre les empereurs par exemple. L’apport des « deux passages » sur la mémorisation est incomparable.

J’ai toujours réussi à terminer le programme. Les CM2 qui démarrent l’année ont les yeux tout pétillants. Ils sont toujours impatients de découvrir un nouvelle aspect de chaque période historique qui ne leur est plus étrangère. Chaque nouvelle leçon, très courte puisqu’elle tient toujours dans une séance, ancre un peu plus les fondamentaux déjà abordés l’année précédente (voir là pour savoir comment se déroule une séance : clic)

Évidemment, un des gros atouts de cette programmation est de permettre aux CM1-CM2 de faire Histoire en classe entière.

Vous verrez que j’intercale parfois des leçons d’Histoire des Arts (HDA). Voici ma programmation, qui n’a rien d’exemplaire, mais que je suis depuis plusieurs années (je l’ai juste un peu retourchée pour la conformer aux nouvelles IO de 2018)

Cliquez sur l’image pour la télécharger en Pdf :

Précisions
  • A partir du milieu de P4, nous séparons les CM1 des CM2 parce que je tiens à traiter la 2e guerre mondiale avec les CM2 seulement. Pour cela, depuis quelques années, j’utilise de dessin animé des Grandes Grandes Vacances. Je décris la séquence ici (clic).
  • Vous verrez apparaitre des leçons intitulées « pont« , qui permettent d’aborder des éléments qui ne font pas partie de la progression de l’année mais qui sont indispensables pour « boucher le trou » et comprendre ce qu’il s’est passé ensuite. Souvent, je commence la séance en racontant ce que les élèves ont besoin de savoir pour comprendre la séance à venir.

charivari

Professeur des écoles (directrice d'école) en Sologne

15 commentaires

caroline · 22 juillet 2017 à 11 h 19 min

Bonjour, je souhaiterais fonctionner comme toi en histoire à la rentrée avec mon cm1 cm2. Que fais tu lors des séances « pont » ? une fiche synthèse ? ou juste une séance à l’oral ?
Merci de tes conseils 🙂

    Charivari · 22 juillet 2017 à 12 h 22 min

    Je fais tout à la fois. Une séance très orale, où je raconte (ou rappelle) ce qu’il se passe dans le « trou » et où je distribue une page de synthèse à la fin, avec, généralement, une frise pour fixer les idées.

    CAROLINE · 22 juillet 2017 à 12 h 52 min

    Ce qui diffère c’est »seulement » la phase je me questionne et l étude de docs du coup ? Lors des ponts tu ne le fais pas c’est ça ?

    As tu des ressources intéressantes pour un bon apport théorique pour l enseignant ?

Charivari · 22 juillet 2017 à 13 h 50 min

Heu non, tout diffère. C’est vraiment une séance spéciale où les élèves ne sont pas du tout en position de « chercheurs ». Je leur fais souligner, colorier la frise, pour qu’ils soient un peu actifs, c’est tout.

Pour les bouquins, le top, c’est tous les ouvrages de Benoit Falaize.

Annabelle · 17 août 2018 à 16 h 05 min

Bonjour Charivari
Je suis très contente de voir ce que tu proposes en Histoire, c’est très rassurant de constater que je ne suis pas la seule à refaire « toute la Frise » pour mes CM. En général on voit le programme des CM commencer au 18ème siècle alors que je les trouve encore bien jeunes et bien fragiles dans leur capacité à comprendre le déroulement du temps. Sans ajouter qu’en général ils sont très très intéressés par les périodes Préhistoire et Moyen-Age et beaucoup moins par le XIX et l’Europe… enfin c’est ce que j’ai constaté… du coup cela permet à chacun d’entre eux d’apprécier (ou pas) l’Histoire. Encore Merci (une collègue du 41 !)

    charivari · 17 août 2018 à 22 h 25 min

    La Préhistoire n’est plus au programme du cycle 3, mais l’Antiquité et le Moyen Âge si. Je suis étonnée que tu me dises que les CM commenceraient « en général » au XVIIIe siècle (??). Ces collègues ne suivent donc pas du tout les programmes ?

    Annabelle · 18 août 2018 à 20 h 28 min

    Si je pense que les collègues suivent le programme mais ne choisissent pas le spiralaire. Donc lorsque les enfants arrivent chez moi en CM2, le programme est fait jusqu’au XVIII. Cette année je vais avoir des CM1 CM2 donc le loisir de faire du spiralaire du coup.

    charivari · 19 août 2018 à 17 h 13 min

    Ah, tu parlais du CM2 ! (tu avais écrit CM, j’étais étonnée quand même !)

Annabelle · 17 août 2018 à 16 h 52 min

Juste une question … pourquoi ne pas y faire apparaître plus de femmes ? Aliénor d’Aquitaine, Anne de Bretagne, Blanche de Castille, Jeanne d’Arc …Olympe de Gouge. Je trouve l’Histoire de France tellement « masculine » dans les programmes alors que les femmes ont tellement fait !
N’y voit surtout pas une critique !!!!! Tu partages tellement que je ne me permets pas, c’est une simple question.

caroline · 19 février 2020 à 15 h 52 min

Bonjour,
j’adore votre site je le trouve très riche et très inspirant. Pour cette programmation je me pose quand même la question des CE2, en effet, ils n’ont plus histoire au programme et quand on a CE2/CM1 ça complique un peu la donne… Votre collègue garde quand même cette programmation?

    charivari · 19 février 2020 à 18 h 46 min

    A cheval sur deux cycles, c’est forcément + compliqué. C’est moi qui leur fais histoire aussi (dans le cadre d’un décloisonnement) et j’ai les CE2 et les CM2 en même temps. Là, je n’ai pas le choix, je suis obligée de faire deux choses différentes. Avec les CE2, il faut déjà parler saisons, calendrier, généalogie, ligne du temps… Ceci dit, quand je fais des leçons sur des grands personnages, je le fais en « classe entière » (CE2-CM2), mais en faisant une trace écrite beaucoup plus courte (qu’ils copient tout de même). Ainsi, ils ont Clovis, François Ier, Louis XIV… dans leur cahier.

Pascale Celle · 18 mars 2020 à 2 h 01 min

Merci pour cette idée géniale. Je vais m’en servir avec mes élèves qui sont plus grands (ULIS-Lycée)
Je vais adapter mais je pense que ça va leur plaire.

Audrey · 10 avril 2020 à 23 h 01 min

Bonjour, super intéressant ta programmation. Quels manuels ou méthodes d’histoire utilises tu ?
Merci d’avance

    charivari · 11 avril 2020 à 9 h 50 min

    Mes élèves n’ont pas de manuels. J’utilise plein de specimen que j’ai chez moi. Je m’appuie notamment beaucoup sur les ouvrages de Benoit Falaize, chez Retz.

Progressions de l’année – MaiCresseDesIles · 10 septembre 2019 à 0 h 07 min

[…] la progression d’histoire en CM j’utilise celle de Charivari qui est une programmation spiralaire et que je trouve bien pratique (clique sur son nom pour te […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *