Résolution #2 : Suivre les IO

Cela me frappe depuis que j’ai commencé à enseigner : on se plaint que les programmes sont trop lourds (c’est souvent vrai), mais dans tous les manuels et dans beaucoup de nos leçons, il y a des notions qui ne sont pas au programme.

Donc résolution n°2 : je programme avec les IO, pas avec les manuels.

Désormais, pas question de faire apprendre une date d’Histoire qui ne soit pas dans le liste des repères à connaitre dans le BO. Par exemple, pour Napoléon, il y une seule date : 1804. On laisse tomber les dates du Directoire, du Consulat, d’Austerlitz, ou de Waterloo. La 2ème guerre mondiale ? En plus des années de début et de fin, il n’y a qu’une seule date au programme (l’appel du 18 juin 40). Au panier les autres dates, Pearl Harbor, le débarquement, Hiroshima, qu’ils ne retiendront pas au-delà de l’interro (et qui seront abordés au collège et encore au lycée).

Cela ne veut pas dire qu’en classe on s’interdira d’évoquer Hiroshima ! Mais la date ne figurera pas dans la trace écrite. Pareil pour le subjonctif, l’accord du participe passé si le COD est placé avant (…) : ce n’est pas au programme de l’école. Donc je peux en parler, mes élèves peuvent les fréquenter régulièrement en classe, mais je ne leur demanderai pas de les retenir et ce ne sera pas évalué.


Pour lire les résolutions précédentes : clic

2013-7-16 06:17:00
Pour que les élèves mémorisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *