Le cahier de révisions (cahier des incollables)

14/9/14 : Ajout d’une page de garde

Cahier de révision incollables

Je fais remonter ce vieil article parce que c’est une jolie habitude à prévoir pour sa classe dès le début de l’année.

C’est un des dispositifs que j’ai mis en place dans la première classe que j’ai eu à plein temps quand j’ai commencé à enseigner. Je continue encore aujourd’hui : Je l’aime toujours autant, pour sa simplicité de mise en place et son efficacité. Mes élèves l’aiment pour son caractère ludique.

Depuis le début de l’année, chaque soir, mes élèves (CE ou CM) ajoutent des « devinettes » dans un cahier dédié. Ce sont des questions que nous inventons ensemble à partir de ce que nous avons travaillé dans la journée, à la manière des « incollables ».

On note toutes les devinettes à la file dans le cahier, en les numérotant, et au verso, on copie la correction (si bien qu’on se retrouve avec un cahier avec des questions sur toutes les pages de droite du cahier et leur réponse au verso).

Les questions sont choisies sur la base de ce que nous avons étudié dans la journée en choisissant les notions les plus fondamentales (pas les petits détails, pas de « piège »). Ces devinettes servent de support à un quiz individuel le lundi ou à un jeu hebdomadaire, par équipe (cf « Jeu des poules », dans cette rubrique), et je leur demande de les réviser  toutes chaque week-end.

En fin de période, je leur donne un grand quiz ( clic ) qui reprend 20 questions, et je distribue des diplômes (cartable d’or, d’argent ou de bronze , à imprimer sur papier jaune, bleu, rouge…).

Je suis très contente de ce système. Les élèves ont spontanément appelé ce cahier « le cahier des incollables ». Ils s’interrogent les uns les autres, ils collent les animateurs du périscolaire : tout le monde connait notre cahier… ce dont je me félicite puisqu’y figurent les connaissances que j’aimerais qu’ils révisent souvent ! Pour les parents, c’est un moyen rapide de faire le tour de ce que nous avons appris dans la semaine (on se retrouve avec 5 à 10 questions nouvelles chaque semaine, ça n’est pas TOUT ce que nous avons appris, mais en pratique, cela couvre quand même beaucoup de notions).

Bref, un petit outil tout facile à mettre en place, et qui, au final, s’avère très efficace, à mon gout. Sans utiliser de gros mots (métacognition, rapport au savoir…), cela permet aux élèves de se demander chaque jour « qu’est-ce qu’on a appris aujourd’hui » et les aide à disposer d’un outil utile et ludique pour mémoriser et progresser. Il faut voir la facilité avec laquelle mes CM2 déclament les planètes du système solaire ou la liste des verbes d’état, même 6 mois après la leçon ! (j’ai même droit à des rugissements dépités, en mode « roh c’pô juste, c’trop facile », quand la question sort pour l’équipe adverse)

Nouveau ! J’ajoute la page de garde de mon cahier 2014

Ceintures de couleurs et cahier de progrès en maternelle


J’ajoute un lien vers le blog d’un collègue PE du Loiret qui a poursuivi l’idée avec une réalisation mirifique : clic pour aller chez Cancandre 


Foire aux questions (issues de vos commentaires ou d’EdP)

 

Est-ce que tu complètes ce système par des petites évals de fin de période ?

Ce système n’a rien à voir avec mes évals. Les résultats ne vont dans aucun bulletin, c’est complètement « décroché » du fonctionnement ordinaire de la classe. Donc oui, je fais des évals en fin de séquence ou de période, comme tout le monde.

Où puis-je trouver les diplômes dont tu parles?

Je viens de les retrouver : je les ai mis en téléchargement ci-dessus.

C’est quoi, ce jeu hebdomadaire ?

Bah, j’ai eu plusieurs règles. Le meilleur, c’est le jeu des poules , qui plait beaucoup aux élèves (voir ici).

Tu donnais des récompenses aux jeux ?

Non. Là ça n’est vraiment pas nécessaire. Ils sont super contents de jouer, c’est tout.

Chaque élève a son cahier de devinettes ?

Oui. A la fin de l’année, on a près de 300 devinettes. Il faut un cahier de 48 pages. Comme il sera beaucoup manipulé, je préfère un cahier « normal » et pas un cahier de brouillon. Mais bon, ça c’est chacun qui voit. Le format « carnet » serait sympa aussi, mais en CE1-CE2 ce n’est pas forcément facile pour eux décrire sur un format plus petit. A voir pour les plus grands…

La correction est bien au verso de chaque page ou à la fin du cahier ?

Je mettais les réponses au verso de chaque page et pas à la fin du cahier. Il me semble que cela reproduit mieux l’idée des fiches des incollables avec la question d’un côté et la réponse au dos de la fiche. Ceci dit, c’est du détail.

Les absents rattrapent les questions ?

Oui.

Pour les questions type « deux verbes commençant par A », tu fais comment pour la correction? il y a plein de verbes comme ça…

Pour la réponse, on écrit : « Par exemple : aller, avancer, avaler, aspirer… »

C’est une bonne idée mais il faut trouver le temps de faire tout ça…

Cette année en CM2, je regroupais la rédaction des questions une fois par semaine. Après, les questions étaient à revoir toutes les semaines mais je ne ls interrogeais pas systématiquement. En revanche, j’ai tenu bon sur le jeu de révision, au moins une fois à la fin de chaque période, et le défi écrit, au retour de chaque vacances (+ un en toute fin d’année) avec remise des cartables d’or, d’argent et de bronze.

2015-6-28 00:17:00
Idées en vrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *