Nouveaux programmes de grammaire : ce qui change au cycle 3

Les nouveaux programmes 2018 sont applicables dès cette rentrée. Je suis en train de modifier les ceintures de grammaire. Il me semble que c’est le domaine le plus affecté par les changements. Voici ce que j’ai noté comme changements principaux.

Ce qui disparait :

  • le prédicat (que je garderai quand même mais n’évaluerai plus).
  • les termes compléments de verbe et complément de phrase disparaissent totalement (alors qu’ils étaient là depuis les IO2008).
  • le mot « groupe » est quasiment banni (on ne parle plus de groupe verbal, ni de groupe sujet), sauf pour le GN.

Ce qui apparait, ou revient :

  • La distinction « direct ou indirect » pour les Compléments de Verbe (CdV qu’on doit ré-appeler Compléments d’Objet).
  • l’identification des pronoms personnels complément et repérage des COD et COI pronominalisés
  • la classification des Compléments de Phrase (qu’on doit ré-appeler Compléments Circonstanciels) mais seulement les CC de Lieu, de Temps et… de Cause (pourquoi la Cause seulement ? Mystère et boule de gomme. Attention à ce dernier, très piégeux, à ne pas confondre avec un CC de moyen). Aucun autre CC n’est évoqué, seulement ces trois-là (pas de CC de Manière, par exemple)…
  • la distinction de différents types de déterminants : articles définis et indéfinis, déterminants possessifs, déterminants démonstratifs.
  • les adverbes (sans précision : TOUS les adverbes doivent-ils être reconnus ? Je m’arrêterai, personnellement, aux adverbes de manière, d’intensité, de temps et de lieu)
  • la notion d’épithète (fonctions de l’adjectif). L’apposition n’est pas évoquée.
  • la notion de préposition
  • la notion de  GN prépositionnel
  • phrase simple/phrase complexe
  • repérage des propositions
  • le repérage des conjonctions de coordination et de subordination
  • notions de juxtaposition, coordination, subordination des propositions
  • « comprendre et maitriser les notions de nature et fonction« 

En conjugaison, je note

  • « connaitre les trois groupes de verbes »
  • l’impératif présent
  • le passé simple en entier
  • le plus que parfait

Le texte complet et définitif, paru au BO du 26 juillet 2018, se trouve ici (clic).

C’est top, je partage :

42 Commentaires

  1. Johanna

    Bonjour 🙂
    Tu ne comptes pas laisser certaines notions pour la 6eme ?
    Je vais attendre de voir tes modifications sur tes ceintures pour voir ce qu’il collera le mieux à mes progressions 😉

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Si, voilà ce que je compte laisser à la 6e (je le détaille sur l’article ceintures qui mijote) :
      – l’identification des pronoms personnels complément et le repérage des COD et COI pronominalisés
      – les prépositions et l’étiquetage des GN prépositionnels
      – le repérage des conjonctions de coordination et de subordination
      – le repérage des propositions juxtaposées, coordonnées, subordonnées
      – la notion d’épithète

  2. Nåthål¥ GAUTHIER (@tweetsynat)

    J’ai hâte de voir tout ça car j’avais déjà imprimé, découpé, plastifié les « anciennes » ceintures de grammaire et de conjugaison… Je suis allée un peu vite! pas grave, il y aura des choses à garder…
    Merci encore pour tout ça!!

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      C’est à voir en équipe, mais je ne pense pas que la foudre tombe sur l’école si vous utilisez encore les anciennes ceintures pendant un an…

  3. Loic

    Merci pour cette récap’ . C’est bien triste je trouve !

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Oui, c’est même lamentable, sur le fond, et sur la forme (la précipitation, le défaut de com, les repères de progressivité pas prêts… On est à 15 jours de la rentrée, et même Eduscol n’est pas à jour et renvoie encore sur les IO2015…)
      Je suis un peu déprimée.

  4. Zaotitus

    C’est la déprime totale ! Pourquoi donc changer ce qui fonctionne plutôt bien ? Les ronchons ont encore obtenu satisfaction. Prédicat, compléments de phrase et groupe vont me manquer terriblement. Je ne suis pas sûre de les remiser de sitôt.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Oui, déprime totale. Si encore ces IO avaient l’air d’avoir été réfléchies, construites, soignées, mais là…
      Comment peut-on, en 2018, considérer qu’un élève ne peut pas terminer son cycle 3 sans savoir distinguer une conjonction d’une préposition ou d’un adverbe ?
      Même les grammairiens se chicanent sur le sujet. Certains disent que « donc » est une conjonction de coordination, d’autres que c’est un adverbe, comme « alors », d’autres que c’est les deux… Franchement, était-ce indispensable de modifier les programmes pour ça ? Les bras m’en tombent.

  5. Delph

    Je suis d’accord avec Zaotitus. J’avais vraiment bien intégré les notions de prédicat et compléments de verbe et de phrase.C’est exaspérant tant de mépris.Je prends le parti de ne pas suivre tous ces changements, ça rechangera probablement dans un ou deux ans!À un moment donné, je serai forcément en phase avec des programmes;)

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      J’ai beau être très fâchée et un peu déprimée, je trouve que c’est important de suivre les IO, au moins quand il s’agit de terminologie. Je ne me vois pas envoyer en 6e des élèves qui ne sauront pas ce qu’est un Complément Circonstanciel, bien que convaincue que le terme « Complément de Phrase » soit plus adapté… Sinon, les élèves sont paumés.
      J’étais très en colère quand mes collègues du primaire ou du secondaire disaient qu’ils ne feraient pas le Prédicat, pour les mêmes raisons. Il faut un peu de discipline pour qu’on appelle tous les concepts de la même manière. Aujourd’hui, ceux qui n’ont pas fait le Prédicat se frottent les mains, en mode « ah, j’avais bien raison » (les abrutis…) mais je ne crois pas qu’il faille jouer leur jeu, que je juge stupide, et refuser d’utiliser la terminologie des IO. Pour le bien des élèves, il faut qu’on parle tous la même langue.

  6. klo

    rhaaaaaaaa mais je viens de découvrir que ça changeait!! je n’ai entendu parler de rien…c’est fou…..Dire qu’on rentre dans….peu de temps! pfiiiiou

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Désolée. Oui,c’est assez dingue que le MEN trouve tout à fait normal de publier des « légers ajustements » dans ce genre là le 26 juillet, applicables en septembre.
      Ou alors ils considèrent que c’est normal de ne pas appliquer les programmes.
      Je pense qu’il y a de ça.

  7. Zaotitus

    Sans compter qu’on a tous investi dans des manuels qui ne seront plus adaptés… Comme tu écris Charivari, je pense que nos IEN ne sont pas assez crétins pour nous chercher des poux cette année.
    Bonne rentrée malgré tout !

    Répondre
    1. rosie2008

      Exactement! J’ai investi dans la grammaire au jour le jour pour mon triple niveau et il ne correspond pas du tout aux nouvelles terminologies! Pfff

  8. Camille

    Un petit message pour vous remercier pour vos articles. Je lis votre blog avec beaucoup d’intérêt depuis plusieurs mois et il m’a été très utile cet été pour la préparation de mon année de PES (je vais avoir une classe de 30 élèves de CM1).
    Ce changement de programmes, que j’ai découvert il y a quelques jours, me perturbe un peu mais bon… il faut savoir s’adapter.
    Merci encore.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Merci pour ton message !
      (Mais il faut me tutoyer sinon jte cause ‘pu)

    2. Camille

      C’est noté pour le tutoiement????
      J’ai une petite question sur les nouveaux programmes. Les types de phrases (déclarative, interrogative et impérative) sont de nouveau au programme du cycle 3. Tu fais une leçon dessus même si ce n’est pas repris dans les ceintures de grammaire?
      Et la phrase exclamative apparaît comme une forme de phrase et non comme un type de phrase dans les nouveaux programmes. Il n’y a que moi que ça étonne ?

    3. charivari (Auteur de l'article)

      Je crois que c’est une jolie illustration de la précipitation avec laquelle ces IO ont été écrites. N’im-por-te-quoi…

      Sinon, j’ai toujours fait ça hors ceintures. Je me concentre d’ailleurs sur la phrase négative et les phrases interrogatives. Type ou forme, je m’en fiche complètement…

  9. Na

    Merci Charivari, c’est tellement limpide avec toi 😉

    As-tu noté ce que mes copines maitresses et moi jugeons être une coquille: à savoir ceci dans la terminologie:
    Phrase simple / phrase complexe ; types de phrases : déclaratives, interrogatives et impératives ; formes négative et exclamative.
    –> disparition de la phrase exclamative dans les types de phrases
    –> opposition phrases négative/exclamative, ce qui n’a aucun sens…

    Si toi ou tes fidèles lectrices avez une opinion là-dessus…

    Belle soirée

    Répondre
    1. Lili

      Bonjour et merci Charivari, ton site est d’une grande aide!

      Je suis PES et en voulant être une bonne élève, j’ai préparé mes cours de grammaire pour mes élèves de cm1. Me voilà à tout défaire, puisque plus de prédicat, la phrase exclamative n’est plus un type de phrase mais une forme…
      Et bien sûr, je n’ai pas eu vent de ce nouveau programme à temps. Je suis tombée dessus par hasard aujourd’hui, sur ce site !

    2. charivari (Auteur de l'article)

      Le prédicat,tu peux le garder (c’est mon choix en tous les cas) sans l’évaluer.
      Type ou forme… tout le monde s’en fiche à mon avis (d’où l’erreur dans les IO, très révélatrice d’ailleurs). L’important, c’est de traiter la phrase interrogative, et la phrase négative.
      Ce sont les termes C de Phrase et C de Verbe qui me manqueront le plus. On va les garder, sans les évaluer.

  10. Camille

    Merci pour cet article qui clarifie bien les choses, ces nouveaux ajustements m’avaient complètement perdue … Et j’espère que mes futurs CM2 ne seront pas aussi perdus que moi, après avoir entendu parler pendant 1 an de complément de verbe, de phrase et prédicat, je vais peut-être leur parler chinois avec le COD et le COI! Voyons le côté positif: je vais pouvoir utiliser mes vieux vieux manuels qui correspondent de nouveau aux programmes officiels …

    Répondre
  11. Pingback: Nouvelles ceintures de grammaire version IO 2018 – Charivari à l'école

  12. CaroleClems

    Ce qui me révolte le plus, c’est que ces changements donnent raison à mes collègues de cycle 3 qui n’avaient pas trouvé utile d’appliquer les programmes de 2015, prétextant que les notions de prédicat et de complément de phrase étaient du nivelage par le bas. blablabla… blablabla…
    A la rentrée, je ne sais pas quelle position adopter : refuser de présenter les nouveaux programmes en argumentant ironiquement qu’ils changeront dans 2 ans ou essayer de convaincre que c’est bien dommage de farcir la tête de nos élèves avec des notions que même les grammairiens se disputent, tout ça au détriment du temps passé à travailler la compréhension, la manipulation…
    POURQUOI ces changements ? A qui fait-on plaisir ? Où est passé le beau discours de l’élève au centre des préoccupations éducatives ?
    Il va me falloir du temps pour digérer cette grosse déception et arriver à rebondir… pour le bien être de mes élèves.
    Merci Charivari pour ton soutien et ta clairvoyance. C’est grâce à tes articles que j’avais réussi à maîtriser le prédicat, je sais que c’est grâce à tes nouvelles interventions que je relèverai la tête et continuerai à enseigner les nouveaux (anciens) programmes.

    Répondre
  13. Catoiso

    Je suis comme toi Charivari, je crois que nous devons nous conformer aux IO même quand cela ne nous satisfait pas et là c’est carrément le cas ! Nous avons changé tous nos livres de classe en français l’an dernier pour coller aux nouveaux programmes et c’est une grosse somme dans le budget école ! Et en plus j’apprécie vraiment le fonctionnement de CLEO… Mais maintenant je me retrouve avec un livre qui parle de compl de verbe et de compl de phrase et plus du tout de COD, COI et CC… et les élèves s’y retrouvaient tellement mieux avec cette opposition de compléments qui est très logique !
    Je ne sais pas trop comment je vais m’y prendre du coup à la rentrée… suis aussi en colère, déprimée et un peu perdue…

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      J’ai eu la chance de rencontrer Antoine Fetet (l’auteur de Cléo) en juillet, et il était déprimé aussi. Tu as là le meilleur outil possible.
      Ajoute une petite leçon pour catégoriser les Cmpt de phrase (en CCL, CCT et CCC), une autre pour distinguer COD et COI dans les Cmplts de verbe, et je pense que ça ira bien…

  14. audélia

    J’ai travaillé avec un grand bonheur à partir de tes étoiles et tes ceintures l’an dernier.
    Je ne suis pas concernée par les changements attendu que je rejoins la maternelle en septembre.
    Mais… mais j’ai une pensée pour vous tous qui devront les appliquer, changeant ce que vous avez passé des heures déjà à peaufiner.
    Je suis d’accord avec toi, il faut appliquer pour que les élèves arrivent prêts au collège.
    Je suis d’accord avec CaoleClems qui s’interroge sur la place de l’élève.
    Je m’interroge aussi sur le respect des enseignants : nous devons appliquer des contenus qui ne nous sont même pas envoyés… J’ai appris qu’il y avait des modifications par les journaux télévisés… je suis ensuite allée ‘à la pêche’ aux informations ; rien au courrier, rien dans la boite mail…

    Bonne rentrée à tous !

    Répondre
  15. Céline D

    Un petit message pour vous remercier pour tout ce travail que vous voulez bien partager. Je serai pour la première année titulaire de ma classe (classe unique avec un triple niveau).
    Bref, avant tout ça, la rentrée m’inquiétait un peu, maintenant elle me stresse totalement ???? …
    Encore merci pour le partage et bonne continuation à vous !

    Répondre
  16. Thierry

    Effectivement, je pense aussi que catégoriser les CDV et les CP est une méthode somme toute assez peu couteuse. Ce qui m’embête le plus, c’est le retour à une vision beaucoup plus transmissive des savoirs et le retour en arrière sur l’orthographe recommandée… C’est le retour de l’accent circonflexe, maintenant que les éditeurs ont adopté la réforme de 1990… quel gâchis. Cela me fait penser à une émission sur le burn-out: vous avez acquis des compétences mais maintenant on change tout… Vous êtes vraiment des mauvais professeurs, on ne vous le dit pas mais on le pense très fort…
    J’ai eu l’occasion aussi d’échanger avec Antoine Fetet. J’ai acheté son dictionnaire orthographique, je me demande ce qu’en penserait Souâd Ayada. Voir son interview dans le point: http://www.lepoint.fr/education/programmes-je-ne-pense-pas-que-la-grammaire-soit-negociable-30-06-2018-2231811_3584.php.
    Merci encore pour tes partages.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Je crois que ce serait une erreur de revenir à l’ancienne orthographe si tu as pris l’habitude d’enseigner les rectifications. La nouvelle est légale et reste recommandée, même si elle ne figure plus dans les IO. Les rectifications de 90 sont parues, à l’époque, au journal officiel, quand même. Maintenant qu’elles sont dans les dictionnaires et dans les manuels, personne ne pourra te reprocher de les avoir utilisées. Pas question que je revienne en arrière là-dessus. Au pire, je donne un lien vers le site de l’Académie Française à mon inspecteur… http://www.academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf

  17. Calinath

    Bonjour, je voulais de te remercier pour ton travail, ça y est cette année, les ceintures, je me lance et c’est bien grâce à toi ! Surtout avec tous ces changements déprimants et qui il faut quand même le souligner nous font passer pour des charlots ! Puisque moi aussi j’ai investi dans des manuels de français neufs l’année dernière en demandant une rallonge à la mairie. Et là ils sont obsolètes ! Autant pour la
    crédibilité !
    Mais le fait de me lancer dans quelque chose de nouveau , qui me parle et qui va améliorer ma conduite de classe, me permet de me sentir plus optimiste !
    Alors haut les coeurs !!

    Répondre
  18. yoyoshanghai

    Bonjour

    Oui vraiment déprimant toutes ces modifications qui se font et se défont …. presque à notre insu. Mais bon, les IO disent, et je fais. Je vois déjà les heures de réunions se profiler avec mes collègues pour décider du contenu et de la répartition dans les cycles.
    Mais ce qui me pose véritablement problème ce sont tous ces changements permanents pour les élèves surtout les plus en difficultés. Déjà que certaines notion sont fragiles, plus que fragiles parfois, mais à changer tous les deux ans …. La pédagogie, l’art de répéter disait t-on dans le temps.
    Certaines de mes collègues refusaient depuis des années d’appliquer la « nouvelle orthographe » (hi hi hi 1990, pas si nouvelle) sous prétexte que ce n’est pas ce qu’elles ont appris. Mais à quand le Becherelle de1954 ? ma mère sera enfin ravie .
    Comme tu dis Calinath Haut les coeurs.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Je n’aurais pas dit mieux ????

  19. Delph

    Hello,oui bon d’accord,j’étais fâchée quand je disais ne rien vouloir changer à l’année passée…Je reparlerai bien sûr des COD et COI, pas question de mettre mes élèves en difficulté au collège!…mais je ne fais pas pour autant disparaître Prédicat et Complément de V et de P, na!

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Cybercâlin ????

  20. Madame R

    Merci Charivari !

    Répondre
  21. cath

    Merci Charivari de communiquer bien mieux que l’Education Nationale…. là haut, ils n’avais pas mieux à faire… sérieux?!

    Répondre
    1. cath

      « n’avaient »… j’en perds mon orthographe 🙂

    2. charivari (Auteur de l'article)

      Difficile de savoir ce qui a pu passer par la tête du rédacteur des IO.
      Pourquoi diable juge-t-il que Complément d’Objet serait plus adapté que Complément de Verbe ? Que Complément Circonstanciel serait préférable à Complément de Phrase ? Pourquoi préférer un jargon opaque à un terme explicite ?

      A part l’argument du « c’était comme ça quand j’étais petit » de Papi Marcel, non, je ne vois vraiment pas.

  22. Virgette

    merci pour tous ces éclaircissements ! Je suis en Segpa et j’avais l’intention (et je l’ai toujours) d’aborder la fonction dans la phrase avec la notion de prédicat. Cela me paraissait beaucoup plus simple …Les élèves arrivent en « connaissant » COD, COI, CCL …et j’en passe mais ne mettent pas de sens derrière d’où des constructions de phrases en expression écrite assez terribles. Je trouve que le prédicat est plus parlant pour eux (tout comme le complément de phrase) .
    J’applique la grammaire montessori depuis plusieurs années (malheureusement, je suis la seule dans l’équipe à le faire) et je trouve qu’il y a des résultats (faut être patient !) .
    Pas évident de se retrouver et surtout encore une fois, une décision précipitée ….

    Répondre
  23. Sharon

    Bonjour
    Je découvre ton site avec plaisir – tout comme j’ai accueilli les modifications de programme avec circonspection, parce qu’elles ont été faites dans la précipitation.

    Répondre
  24. Flo des îles

    Bonjour Charivari,

    Je voulais vous remercier pour tout ce partage, et ces lumières quant aux modifications de dernière minute des programmes.
    Ces modifications me laissent quelques interrogations quant à la progressivité des temps des verbes étudiés au cycle 3. Que laisse-t-on à la 6ème ? Doit-on étudier l’impératif présent et le plus que parfait en cm2 finalement ?

    Merci encore pour votre passion du métier, qui nous encourage à nous investir à notre tour !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial