Attention pépite ! Nouveau jeu, Multiplipotions, pour travailler les tables de multiplications

amaz-7Avec Emilie de Jeux d’école, nous avons eu l’occasion de jouer cet été à un prototype de jeu de cartes pour s’amuser avec les tables de multiplications. J’ai adoré. Même nous, adultes, nous nous sommes vraiment amusées… et nous avons tout de suite vu le potentiel péda de ce jeu qui :

  • fait vraiment réviser les tables, à fond
  • se joue calmement (*) (donc faisable en fond de classe ou en atelier)
  • contient de la stratégie (pas seulement la connaissance des tables), donc amusant
  • a une mécanique de jeu simple à apprendre
  • se joue en parties courtes
  • se joue sur deux niveaux de jeu (cartes vertes et/ou violettes)
  • a des cartes de très bonne qualité, très plastifiées, élève-proof.
  • cerise sur le gâteau, est aussi amusant entre joueurs de niveaux différents, par exemple entre Papa et Gudule-de-CM1. Et ça, c’est rare.

Et, ‘savez quoi ? Ce trésor vient de sortir.
Tadaaam, je vous présente Multiplipotions :

Attention pépite ! Multiplipotions

Vous notez que le graphisme est superbe : le jeu est, en plus, vraiment bien réalisé.

Je vous explique rapidement le but du jeu : être le premier à capturer 5 monstres de l’adversaire à l’aide de potions magiques. On joue à deux. A chaque tour, le joueur pose une carte devant lui. Sur chaque carte, il y a un monstre et une potion.

Dans l’exemple ci-dessous, le joueur de gauche pourra capturer le monstre 10 de son adversaire, parce qu’il a posé les potions 2 et 5.

Attention pépite ! Multiplipotions

Vous avez pigé où il y a de la stratégie : quand on pose une carte, on pose une potion (pour capturer les monstres adverses) mais, en même temps, on expose un de ses monstres, qui pourra être capturé…

Avec une petite vidéo, c’est encore plus simple :

Vous aussi, ça vous emballe, n’est-ce pas ?

Remarques :

(*) Pour entretenir les tables de multiplications, j’aimais bien le tamtam des multiplications mais, à l’usage, ils’avère que :

  1. Comme c’est un jeu de rapidité, les élèves qui ne savent pas leurs tables perdent à tous les coups donc n’ont pas envie de jouer. C’est décevant parce que, le but, c’est justement que ces enfants-là jouent. Avec Multiplipotions, même ceux qui connaissent mal leurs tables aiment jouer.
  2. Tamtam amaz-5a le mérite, comme Multiplipotions, d’obliger les élèves à se réciter plein de calculs dans leur tête pour jouer. C’est très efficace pour progresser. Mais, contrairement à Multiplipotions, Tamtam est un jeu excitant, pas calme du tout, type « Dobble ». Bref, je ne peux pas y jouer en classe. Alors que Multiplipotions, oui.

amaz-6Ces qualités (calme, faire bien réviser, être attrayant même pour les élèves qui ne savent pas leurs tables), je les retrouve aussi dans les jeux MathSumo et dans le Multipliyam’s. Bref, j’aurai ces trois jeux dans mon atelier tables.

2016-Septembre-30 18:46:00
Jouer en classe

13 Commentaires

  1. Desanna

    Bonjour,
    Bienvenue dans ton nouveau chez-toi!
    Juste un petit mot pour dire que le jeu est épuisé chez son éditeur mais il y a des liens pour le commander dans des boutiques en ligne. C’est ce que je viens de faire chez Philibert (le moins cher des quatre proposés à priori).
    Merci de m’avoir fait découvrir ce superbe jeu…

  2. Charivari (Auteur de l'article)

    Ah merci pour l’info ! Il est déjà victime de son succès ?! Je vais mettre à jour l’article du coup.

  3. Gwen

    Super jeu!
    J’ai investi pour la classe.
    Ils adorent
    Un grand grand merci!!!!

  4. Fanny

    Merci de m’avoir fait découvrir cette pépite!! Au départ, j’étais super enthousiaste, et puis… je me suis souvenue que j’avais des CE1! Alors sur le même principe, j’ai décidé de créer le même jeu, mais avec des additions! Si tu es intéressée, fais moi signe! (par contre, pas possible de le publier à cause des droits d’auteur, car j’ai utilisé les mêmes potions, à moins de le modifier). Merci encore et bonne continuation!

  5. Grégory

    Bonjour,

    Bonjour,
    C’est vrai que MultipliPotion n’a pas été conçu pour un travail avec les CE1 même si nous avons intégré un sous-niveau avec les tables de 2 à 5 pour le rendre le plus accessible possible.
    Faire une variante de MultipliPotion pour les additions est une réflexion que nous avons eu, nous en avons déjà discuté avec l’auteur mais nous voulions d’abord connaître l’accueil de MultipliPotion avant de se lancer dans des déclinaisons .
    Comme il est plutôt positif 🙂 nous allons nous pencher sur la question et faire des tests pour bien calibrer et valider la pertinence d’une version addition.
    Les avis et les conseils d’enseignants comme vous nous aideraient grandement . N’hésitez pas à me contacter, nous en serions ravis :))) gregory.pailloncy@onthegoeditions.fr
    Bon week-end

  6. Kat35

    Génial, encore mieux que Tam-Tam donc ! Faudrait que j’arrive à lire tes articles au fur et à mesure des publications, ça m’éviterait des retours en arrière incessants… :-p
    Tiens, je ne vois pas la vidéo dans l’article…

  7. jlamouche

    Juste un petit coucou pour m’abonner aux commentaires du sujet, et répondre aux éventuels questions (je suis l’auteur du jeu).

    Encore merci Charivari !

  8. Manue

    Mes élèves adorent ce jeu !!! Il est tip top !
    Avant de le tester en classe, j’y ai joué avec des amis et on s’est bien marrés !!! 😀

  9. jlamouche

    Cool ! Ça fait plaisir !

  10. Charivari (Auteur de l'article)

    Wow, tu es réactif, toi 😉
    Bises au passage.
    Pour info, les élèves de l’école viennent chercher le jeu dans ma classe pour jouer pendant les TAP…

  11. ldbn

    J’ai suivi votre conseil … et dans ma classe aussi : grand succès !

  12. Raphaëlle

    Je trouvais le jeu assez cher pour faire jouer une demie classe ou même un groupe. Du coup j’ai créé des cartes qui reprennent le but de ce jeu à imprimer en format PDF. Elles sont moins belles et plus simples mais si ça intéresse.

  13. Charivari (Auteur de l'article)

    Bonjour ! D’une manière générale, quand le jeu du commerce existe, je le préfère toujours à sa copie. Tout d’abord parce que les cartes sont plus durables (celles de Multiplipotions sont particulièrement costaudes) et surtout parce que le jeu est toujours mieux conçu. Les nombres des potions ont été soigneusement sélectionnés, pas du tout au hasard, pour que le jeu soit bien calibré. Ce n’est pas facile du tout à reproduire. J’ajoute que les auteurs et éditeurs de ces petits jeux pédagogiques peinent à rentabiliser leurs jeux. On est très loin des ventes d’un Dobble ou d’un Monopoly… Si le jeu nous plaît, c’est important de les encourager et de ne pas leur faire de « concurrence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *