Avec des tablettes, au CM

Depuis le début de l’année, l’école a investi dans 4 tablettes. Je suis suuuuper contente de cet investissement au service de la différenciation pédagogique. J’enrichirai cet article à chaque fois que je pourrai vous raconter une utilisation de ces tablettes en classe.

Les Rallyes lecture

Avec des tablettes, au CMJ’ai déjà parlé du site d’Orphys, rallye-lecture.fr, mais, au cas où, je vous raconte comment je m’en sers : 

1. Je sélectionne, sur son site, 30 livres que j’ai dans ma BCD de classe. 

2. Mes élèves les lisent à leur rythme. Quand ils ont lu un livre, ils vont remplir le questionnaire de lecture (QCM de 5 questions) sur une tablette (sur le site rallye-lecture.fr que j’ai mis en favori sur la page d’accueil de la tablette).

3. Le site leur donne, instantanément, leur score cumulé et leur classement dans la classe.

Le dispositif est 100% autonome, je n’ai plus de fiche à photocopier, ni à corriger. En fait, je n’ai rien d’autre à faire qu’à encourager les petits lecteurs, relever les scores à la fin et distribuer les diplômes et lots divers. Une maman m’a dit la semaine dernière à la grille : « Qu’est-ce qu’il lit, depuis qu’il est dans votre classe ! ». J’ai répondu : « C’est l’effet rallye-lecture » et, intérieurement, j’ai béni Orphys et son super-site.


 

Le projet Voltaire (les fondamentaux)

Avec des tablettes, au CMMa classe est inscrite au module Primaire du projet Voltaire (Les fondamentaux).

Le site fait réviser 52 règles d’orthographe aux élèves (orthographe lexicale – valeurs des lettres g, c, s… – et grammaticale). Les règles sont réparties sur 9 niveaux.

Le « moteur d’ancrage mémoriel » est très élaboré. Le site, sans test préalable, repère et retient les erreurs de l’élève, le guide plus ou moins en fonction de ses difficultés, lui représente autant de fois que nécessaire certains exercices, jusqu’à réussite répétée et constante, règle par règle. C’est assez impressionnant. Mes élèves ne se lassent pas.

Le site est très jouable, très facile d’accès. Les consignes sont simples. L’élève peut toujours s’arrêter à n’importe quel moment. Ce qu’il a fait sera toujours enregistré, et quand il se reconnectera, le site reprendra là où l’élève s’était arrêté.

Sur mon tableau de bord, évidemment, je sais combien de temps chaque élève a joué, où il en est, quelles règles posent problème etc…

Franchement, c’est un outil de qualité exceptionnelle.

2 hics :

1. c’est payant, mais, au regard de cette qualité, cela me semble justifié et raisonnable (une centaine d’euros par an pour 5 classes, en accès illimité).

2. Pas de baguette magique pour les élèves en grandes difficultés. J’ai deux CM2 qui sont scotchés au niveau 2. J’espère que l’outil va évoluer encore pour mieux « débloquer » ces élèves-là, qui ont vraiment du mal à appliquer une règle, même quand ils l’ont sous les yeux. 


 

Calcul@tice

Avec des tablettes, au CM

Là, l’interface est moins léchée que les deux sites évoqués plus haut, mais on a quand même affaire à un bijou. Il s’agit d’un site pour faire des maths, et en particulier du calcul mental.

On inscrit sa classe. On crée, si on veut, des groupes (de niveau, de ce-qu’on veut), on sélectionne les jeux sur lesquels on veut qu’ils jouent et voilà. Les élèves jouent sur PC ou tablette, rejouent pour améliorer leur score, et travaillent sans douleur le calcul, les tables, les problèmes, sur les entiers, les décimaux, les fractions, les durées, les distances, les masses, la proportionnalité… j’en oublie surement.

Il y a des centaines de jeux, du CP à la 6ème. Et plusieurs niveaux par jeu à chaque fois. Sur mon tableau de bord enseignant, je sais toujours qui a joué, quand, à quoi, et quel a été son score à chaque partie. J’adore.

2015-Novembre-11 21:41:00
TNI, tablettes, PC et vidéoproj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *