Que faire avec des tablettes, au CM ?

Depuis le début de l’année, l’école a investi dans 4 tablettes. Je suis suuuuper contente de cet investissement au service de la différenciation pédagogique. J’enrichirai cet article à chaque fois que je pourrai vous raconter une utilisation de ces tablettes en classe.

Les Rallyes lecture

Avec des tablettes, au CMJ’ai déjà parlé du site d’Orphys, rallye-lecture.fr. C’est un site pour organiser des sortes de concours de lecture. Voici comment je m’en sers :

1. Je sélectionne, sur son site, 30 livres que j’ai dans ma BCD de classe.

2. Mes élèves les lisent à leur rythme. Quand ils ont lu un livre, ils vont remplir le questionnaire de lecture (QCM de 5 questions) sur une tablette (sur le site rallye-lecture.fr que j’ai mis en favori sur la page d’accueil de la tablette).

3. Le site leur donne, instantanément, leur score cumulé et leur classement dans la classe.

Le dispositif est 100% autonome, je n’ai plus de fiche à photocopier, ni à corriger. En fait, je n’ai rien d’autre à faire qu’à encourager les petits lecteurs, relever les scores à la fin et distribuer les diplômes et lots divers. Une maman m’a dit la semaine dernière à la grille : « Qu’est-ce qu’il lit, depuis qu’il est dans votre classe ! ». J’ai répondu : « C’est l’effet rallye-lecture » et, intérieurement, j’ai béni Orphys et son super-site.

Allez aussi voir mon article sur les ceintures de littérature qui permet de motiver même les petits lecteurs.


Calcul@tice

Avec des tablettes, au CM

Là, l’interface graphique est moins récente que d’autres sites, mais on a quand même affaire à un bijou. Il s’agit d’un site pour faire des maths, et en particulier du calcul mental.

On inscrit sa classe. On crée, si on veut, des groupes (de niveau, de ce-qu’on veut), on sélectionne les jeux sur lesquels on veut qu’ils jouent et voilà. Les élèves jouent sur PC ou tablette, rejouent pour améliorer leur score, et travaillent sans douleur le calcul, les tables, les problèmes, sur les entiers, les décimaux, les fractions, les durées, les distances, les masses, la proportionnalité… j’en oublie surement.

Il y a des centaines de jeux, du CP à la 6ème. Et plusieurs niveaux par jeu à chaque fois. Sur mon tableau de bord enseignant, je sais toujours qui a joué, quand, à quoi, et quel a été son score à chaque partie. J’adore.


TACIT

Tacit, c’est un outil en ligne pour travailler la lecture (inférences, implicite…). J’en ai parlé ici. Franchement, c’est un outil exceptionnel. Les élèves sont d’abord testés sur leur niveau de lecture, puis le site leur propose des petits textes exactement adaptés à leur niveau. Tous les types d’inférences sont travaillés. Les élèves aiment beaucoup et ils se voient progresser, c’est épatant.

Clic pour allez lire l’article sur TACIT.


Run Marco

Il s’agit d’un jeu en ligne (ou sur tablettes avec une app à télécharger gratuitement) pour initier les élèves à la programmation. Ce qui est épatant avec cet outil gratuit, c’est que les élèves sont 100% autonomes et progressent à leur rythme grâce à un code d’accès personnel. Le prof suit les progrès de chacun sur son tableau de bord.

C’est l’outil idéal pour le prof qui n’y connait rien en informatique, et qui n’a pas de budget.

Clic pour lire l’article sur Run Marco.

2 Commentaires

  1. Rayus

    J’ai une petite question par rapport aux usages des tablettes en classe. Tu n’as pas eu de problèmes pour avoir le wi-fi dans ta classe ou ton écoles ?
    Officiellement, dans ma ville, on n’a pas le droit d’avoir de Wi-Fi dans les classes, il faut que ce soit la ville qui l’installe et je n’ai pas connaissance d’écoles qui en soient équipées. Mais pire que ça, on a de grosses difficultés au niveau du réseau internet qui est filtré (mais mal tu sais, genre tu peux aller sur Facebook mais aucun blog eklablog !). Je me demande si TACIT, Run Marco et calculatice fonctionnent. J’essaierai à la pré-rentrée !

  2. Charivari

    Je suis formelle : le wi-fi est autorisé en classe du moment que tu peux allumer la boxe et l’éteindre quand tu ne t’en sers plus. Il faudrait retrouver le texte. Peut-être demander à Twitter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *