Chéquier pour classe de découverte

qo0QdFjQ7dmxnvBrNR9xkwmDMtk

Il y a quelques années, la maitresse des CM2 de l’école où j’enseignais est partie en classe de mer. Je lui avais préparé des « chéquiers » pour ses élèves (en utilisant le chèque que j’avais créé pour mes élèves d’ULIS l’année précédente).

Comment on s’en sert ?

Au début du séjour, l’argent de poche est confié à l’enseignant-e. Chaque élève reçoit  un chéquier de 6 chèques. Dans le magasin de cartes postales ou de souvenirs, l’élève « paye » le commerçant (préalablement averti) avec son chéquier. Quand toute la classe est servie, le commerçant fait le total, remet les chèques à l’enseignant-e, et c’est l’enseignant-e qui paye avec des « vrais euros ».

Avantages :

  • Les élèves écrivent les  nombres en lettres, apprennent à remplir des chèques « pour de vrai », et à tenir leurs comptes.
  • Le commerçant ne fait pas 30 rendus de monnaie mais un seul (ou même zéro si l’enseignant-e paye en chèques).
  • Les élèves ne manipulent pas leur véritable argent (pas d’embrouilles du type perte, vol…)
  • l’enseignant-e a une trace « papier » de toutes les dépenses en cas de litige en fin de séjour.
  • Les parents ont une trace (la souche) de ce qui a été dépensé.

Le fichier est là : clic !

Il contient une page « chèques » et une page « tableau de comptes »

Astuce pour fabriquer les chéquiers (de 6 chèques chacun) :

Pour 3 chéquiers :
1. Faire 6 photocops de la page « chèques », et 1 de la page « comptes » (cette dernière, si possible, sur du bristol)
2. Empiler (de haut en bas) : une page bristol, 6 pages « chèques », 1 page « comptes »
3. Agrafer (avant de massicoter) les chéquiers sur la gauche, avec 2 agrafes à la hauteur  de chaque chèque (cela fait 6 agrafes sur la feuille, si vous avez bien suivi).
4. Massicoter : on a trois chéquiers tout beaux.

2014-4-2 19:07:00
Idées en vrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *