Avec Minecraft, mes élèves ont reconstruit notre école !

Les plus jeunes (ou les plus « parents-d’ados ») d’entre vous, connaissent Minecraft. C’est un jeu, sur PC, qui s’apparente à une sorte de méga-jeu de légos en ligne. Dans Minecraft, on construit : on creuse, on pose des blocs, on fabrique. Parfois aussi, dans certains modes de jeux, on combat des monstres, mais ce n’est pas le mode qui nous intéresse en classe. Ce qui nous intéresse, c’est le jeu de construction virtuel.

De mon côté, je connaissais le jeu seulement par ado interposé, mais n’y avais jamais joué. C’est François (le François des vidéos Explique-moi encore ou Si C’est Pas Malheureux) qui est venu dans ma classe et a mené le projet avec mes élèves. Nous avons fait deux grandes séances, de 2h chacunes.

Séance 0 : les mesures

Nous avions mesuré l’école sur toutes ses coutures : classes, cour, bâtiments, couloir… et en avions fait le plan. C’est une très bonne séance transversale, à mi chemin entre la séance de maths-mesure et celle de géographie.

Pour me simplifier la vie, j’ai expliqué aux élèves que nous arrondirions les mesures pour avoir des mesures entières (en mètres) et que nous simplifierions le plan pour n’avoir que des angles droits (ce qui reste très proche de la réalité de notre école).

Séance 1:  Reproduire notre classe, par groupe de 4.

C’est une séance « bac à sable ». Les élèves découvrent l’outil, par groupe (les élèves s’approprient  très vite l’outil, si on met dans chaque groupe un élève qui a déjà joué). Tous les élèves construisent à tour de rôle.

Séance 2 : en classe entière, modéliser l’école

Là, ce qui était chouette, c’est que nous travaillions tous sur la même carte. Tous les PC étaient reliés et les élèves coopéraient donc pour reconstruire l’école. Il y a eu des « hé, c’est qui, Groupe2, qui est en train de casser mon mur ? » ou des « Qui est-ce qui construit la salle des maitres là ? Elle est de l’autre côté ! ». Le résultat est bluffant. A la fin, les élèves pouvaient se « promener » dans notre école virtuelle. Ils avaient reproduit le portail, les grilles, la cour, les classes évidemment… (remarque pratique : nous n’avons pas construit les toits, pour mieux voir l’intérieur des bâtiments)

Bilan : voilà un projet enthousiasmant qui permet d’aborder simplement le passage de la réalité à sa représentation, à plat d’abord (le plan) puis en 3D (modélisation). J’ai, grâce à cette séquence, réinvesti les chapitres sur les mesures de longueurs et d’aires, la proportionnalité, l’échelle, mais aussi la coopération. Inutile de préciser que les élèves ont adoré !


Je laisse la parole à François pour les questions techniques :

Minecraft est une application multiplateforme. Vous pouvez y avoir accès sur Windows, Mac, iOS et Android. Dans tous les cas il s’agit d’une application payante.

2 possibilités :

Solution 1 : Minecraft pocket edition (version grand public)

On privilégiera le mode “créatif (en opposition au mode survie). Ici, les ressources sont illimitées, les joueurs ne peuvent pas “mourir” ou perdre de vies, pas d’ennemi ou de monstre à tuer. En mode créatif, on bâtit… Et c’est tout.

Pour la collaboration c’est très simple. On pourra utiliser plusieurs appareils pour travailler en réseau sur le même projet, la même carte.

Pour cela, on définit l’appareil qui sera “hôte” de la carte, puis les autres appareils pourront détecter le premier et rejoindre la partie. Ensuite tout se passe en temps réel et il n’est pas nécessaire d’avoir une très grosse connexion pour jouer.

Solution 2. Minecraft Education Edition (nécessite Office 365 pour l’éducation)

Minecraft Education Edition est une version de Minecraft spécialement conçue pour l’Education. Elle permet notamment de partir de cartes vierges et planes, mais aussi de se passer de serveurs (contrairement à la version classique de Minecraft que les élèves utilisent peut être chez eux)

Plus d’infos sur cette version:

Installation et configuration (clic) 

Prise en main (re-clic)

C’est top, je partage :

7 Commentaires

  1. emilie

    Bonjour

    Super projet. Je viens d’acheter le jeu sur iPad pour m’y mettre avec mes élèves. Est-ce mieux sur l’ordinateur ou se sont les mêmes versions?
    Comment avez-vous décidé de l’échelle par rapport à la taille réelle des bâtiments? Ce sont les élèves qui se mettent d’accord ou c’est imposé?
    Merci

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Pour les versions, il faudrait demander à François, ça sort de mes compétences.

      Pour l’échelle, c’est moi qui l’ai proposé parce que j’étais inquiète que ça ne tienne pas dans nos deux séances (on ne pouvait pas déborder) si on faisait qqchose de plus compliqué. Ceci dit, avec des blocs de 50cm d’arrête, tu peux faire qqchose de plus précis (mais c’est plus long à construire).

  2. emilie

    Ok. Merci pour ta réponse. Je vais m’y plonger pendant les vacances de Pâques.
    Du coup, tu as imposé quelle échelle?

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      l’arête du cube vaut 1 mètres dans la réalité.

  3. Steus

    Wouaaahhhh! Le François de « Si c’est pas malheureux » pour lancer minecraft dans ta classe? Et si tu as fini je peux l’avoir moi aussi dans ma classe???!! lol
    Bravo à vous et quel chance de pouvoir travailler ensemble.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      C’est clair, j’ai beaucoup de chance 😉

  4. animtice35

    Pour ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas investir dans un jeu vidéo pour l’école, il y a le site https://www.minetest.net/ qui est similaire à minecraft mais qui est gratuit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial