Obtenir le silence pendant un exercice PPMS intrusion

Voici un tout petit document qui vous rendra peut-être service.

Lors de nos exercices PPMS (ceux où il faut se cacher) nous avions beaucoup de mal à obtenir le silence de nos élèves. Entre ceux qui papotaient, ceux qui se bousculaient, ceux qui pouffaient, voire rigolaient carrément, c’était compliqué. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils n’étaient pas stressés, nos élèves. Tant mieux, vous me direz, mais on était bien embêtées, avec les collègues, parce que, justement, on ne voulait pas entrer dans le registre « si tu parles on va tous mourir« , mais on voulait quand même qu’ils essaient de jouer le jeu. On faisait les gros yeux sur le moment, on ronchonnait après, mais c’était trop tard.

Cette année, on a essayé de leur promettre un diplôme. On a imaginé le symbole du caméléon (qu’on a trouvé sympathique, et symbolique : l’animal qui reste parfaitement immobile et silencieux pour n’être pas vu*). On a promis aux élèves que, pendant l’exercice, on repèrerait ceux qui auraient réussi à se déplacer sans bruit et à rester silencieux et que ceux-là recevraient un diplôme.

Je vous mets le fameux diplôme en téléchargement. On a mis bronze / argent / or pour qu’au prochain exercice (même l’an prochain), ils restent motivés (si on a déjà eu le bronze, on peut gagner l’argent).

Résultat ? On a été éplapourdies. JAMAIS on n’avait eu un exercice aussi silencieux. C’était épatant. Et à la fin de l’exo, même mes grands dadais de CM2 m’ont demandé quand on saurait qui avait gagné le diplôme. Bon, je ne jure pas que cela fonctionnera aussi bien l’an prochain, mais, nous, on ré-essaiera.

(*) On me souffle dans l’oreillette que tout cela n’est pas très scientifique, que le caméléon peut prendre une couleur pas-camouflée-du-tout en cas de stress. Ok. On s’en fiche un peu.

C’est top, je partage :

17 Commentaires

  1. B. Girard

    C’est sûr que les terroristes vont se sentir dissuadés…

    Répondre
    1. Philimarou

      M. Girard, où avez-vous vu que se cacher ou fuir servait à dissuader quiconque ?
      Vous voulez quoi ? Qu’on donne des cours de self-défense à nos élèves de CP pour dissuader les attaques terroristes ?

      [Ma pauvre Charivari, tu as des vedettes qui commentent, toi… #Compassion]

  2. Nannemiel

    On teste jeudi lors de notre exercice !

    Répondre
  3. Alinedu39

    Exercice PPMS intrusion lundi dans tous les établissements scolaires de l’académie de Besançon, à 10h15… Je sens que ça va être sympa encore ! Je vais adopter ton caméléon pour mes élèves d’Ulis et le présenter dès demain à mes collègues de Cycle 2 notamment qui ont des classes quelque peu bruyantes…
    Merci !

    Répondre
    1. dbe

      Décès pour cause d’acte terroriste en France ~ 200 morts / an.
      Décès par exposition aux particules fines en France ~40 000 morts / an.
      Décès par exposition aux perturbateurs endocriniens ? Chiffres indisponibles

      Donc, pour apprendre à nos élèves à se protéger, il est essentiel qu’ils acquièrent la bonne compétence : se barricader dans leur classe, se terrer par peur d’un ennemi non identifié, mais surtout… roi du silence et caméléon d’or pour tout le monde.

      « Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats*. L’histoire du terrorisme est écrite par l’Etat; elle est donc éducative**. Les populations spectatrices […] peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique. » Guy Debord 1967

  4. Elodie

    J’adore l’idée. (Et je déteste les pollueurs d’articles) Je l’essayerai au prochain test.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Merci ! Tu nous raconteras !

    2. dbe

      Remarque amicale à « Elodie »: « je déteste les pollueurs d’articles » et t’es plus ma copine ?
      Si vous n’êtes pas en accord avec ma prise de position, pensez éventuellement à présenter des arguments qui contredisent les miens plutôt que de vous contenter d’un substantif déplacé – « pollueur » – à mon endroit.

  5. Dygal

    Les enseignants sont tenus d’appliquer les directives édictées par le ministère. Les exercices d’intrusion sont obligatoires, peu importe ce que nous en pensons. Le but est de faire la manoeuvre en silence et Charivari nous propose une idée pour y parvenir. Point. Cet article ne sert pas de défouloir à ceux qui trouvent ces exercices inutiles ou superflus. Ils ne sert pas non plus à exposer vos arguments, dont nous n’avons que faire d’ailleurs. Merci d’aller voir ailleurs si vous voulez être entendus là dessus, vous n’avez pas compris que ce n’est pas le bon endroit pour faire ça donc oui ça pollue.
    Donc merci Charivari pour cette idée à tester au prochain exercice.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Je n’avais pas vu ce commentaire. Merci pour ton soutien ! (Rien de grave, ceci dit, si le com de dbe m’avait vraiment chagrinée, je l’aurais supprimé. dbe cherchait une tribune… Je ne pense pas que les coms de cet article soit le meilleur lieu pour donner son point de vue sur les perturbateurs endocriniens)

    2. Mathilde

      Ben justement si, moi ça m’intéresse aussi ce genre de point de vue… Et ça ne m empêche pas d’apprécier également cette idée de caméléon, d’envisager de la piquer et de remercier Charivari pour le partage . Ça devient pénible ces justiciers du net qui se sentent obligés de jouer les modérateurs et redresseurs de tort dès qu’un commentaire sort du « han… trop bien, j adooooore ». Sur internet, on n’est pas dans sa maison, c’est un espace ouvert, et c’est le jeu…

    3. charivari (Auteur de l'article)

      On n’est pas sur Facebook ici, on est sur mon blog. C’est un peu « ma » maison. En tous cas c’est moi qui suis responsable de ce qui est en ligne, y compris les commentaires. En effet, il n’y a pas mort d’homme, mais ce n’est pas le lieu pour défendre une « cause » de ce type, et ça n’a rien à voir avec « han, trop bien j’adore » ou pas.

  6. Buzco63

    Bonjour,
    Merci pour cette superbe idée. Nous faisons l’exercice demain matin en présence de la gendarmerie. J’ai des CM et c’est un peu difficile de ne pas les angoisser et / ou d’obtenir le silence. Je vais donc leur proposer le diplôme.

    Répondre
  7. Chachacha

    Super idée ! Je vais partager avec mes collègues, on y croit 😜💪🏼👏🏻
    Merci !!

    Répondre
  8. Christelle

    J’adore l’idée. Dans m classe j’ai mis en place le système canadien des médailles de fierté. Et depuis 2 ans je donne la médaille du ;cache cache » réussi. Ca fonctionne bien aussi. J’en ai aussi une pour les séances de relaxation. Tous les élèves se sentent impliqués c’est chouette.
    Continue ton beau travail. 😀
    Partageons des idées de classe et les beaux penseurs allez voir ailleurs! 😉

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Oh, c’est quoi ça, les médailles de fierté ? Tu as un lien ? Pendant mes quelques excursions en maternelle, je leur faisais des bracelets en papier « J’ai récité une comptine tout seul devant la classe ! »
      « J’attache mon manteau tout seul ! » « Je connais les mois de l’année ! », bracelets qu’ils pouvaient exhiber fièrement à la maison. C’était mignon tout plein. Tiens, je vais remonter mon article sur le sujet…

  9. EtFeeMere

    Merci pour cette idée, que nous allons tester mardi lors de l’exercice PPMS de l’école.
    Ayant une école primaire de 5 classes, donc avec des maternelles et allant jusqu’aux CM, pas facile de « jouer à cache-cache » avec tous. Cela fera donc une motivation supplémentaire pour chaque classe!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial