Vous vous posez la question d’un éventuel saut de classe pour l’un de vos élèves et vous vous demandez quelle est la procédure. La question revient souvent sur les groupes de directeurs. Le saut de classe n’est évoqué que dans deux textes officiels :

Au terme de chaque année scolaire, le conseil des maîtres se prononce sur les conditions dans lesquelles se poursuit la scolarité de chaque élève en recherchant les conditions optimales de continuité des apprentissages, en particulier au sein de chaque cycle. (…)
Le conseil des maîtres (1) ne peut se prononcer que pour un seul redoublement ou pour un seul raccourcissement de la durée d’un cycle durant toute la scolarité primaire d’un élève. Toutefois, dans des cas particuliers, il peut se prononcer pour un second raccourcissement, après avis de l’inspecteur de l’éducation nationale (2) chargé de la circonscription du premier degré.

Code de l’Éducation – Article D321-6

et :

Lorsque la durée passée par un élève à l’école élémentaire doit être allongée ou réduite d’un an, il est procédé comme suit :
L’équipe pédagogique (3), éventuellement sur demande des représentants légaux, examine la situation de l’enfant. L’avis du médecin scolaire (4) peut être demandé. Une proposition écrite est adressée aux représentants légaux par le directeur. Ceux-ci font connaître leur réponse écrite dans un délai de quinze jours à compter de cette notification. Passé ce délai, l’absence de réponse équivaut à l’acceptation de la proposition.
Toute proposition acceptée devient décision.

Code de l’Éducation – Article D321-22

Que retenir de ces textes ?

  1. Pour un premier saut de classe, vous n’avez pas besoin de solliciter l’avis de l’IEN, ni de faire un dossier patin-couffin.
  2. Contrairement à une idée reçue, l’avis d’un psy scolaire, les tests psychométriques etc ne sont absolument PAS obligatoires. En revanche, le texte mentionne la possibilité de solliciter le médecin scolaire.
  3. Finalement, ce qu’il faut retenir, c’est que c’est une décision qui revient au conseil des maitres, à n’importe quel moment de l’année (si le saut de classe se passe en cours d’année, il faudra « formaliser » la situation en fin d’année, via la fiche navette et dans ONDE, mais ce ne sera qu’une formalité). Au delà des résultats scolaires de l’élève, à vous de choisir de faire « éclairer » votre décision par les avis qui vous semblent utiles : les parents, évidemment, un.e psy scolaire ou libéral.e, conseillers péda, IEN, maitres des années suivantes et précédentes… A vous de voir, sans pression réglementaire.
    Remarque : attention au fameux argument de « maturité ». Voir à ce sujet l’article Trop immature pour sauter une classe ?

Foire aux questions

Dans ma circo, notre IEN réclame de donner son avis, même pour un saut de classe. Il faut produire un dossier…

C’est très surprenant. Un IEN, ça connait les textes, normalement. Parlez-en à votre directeur. Ma stratégie ce serait d’ignorer ces consignes qui ne sont pas conformes aux textes officiels. Si un IEN s’en offusquait, ce serait très simple de dire qu’on a « oublié » sa consigne et qu’on n’avait rien lu de tel dans l’article D321-6 du Code de l’Éducation qu’on avait pourtant pris soin de consulter.

Pourtant, pour un redoublement, l’avis de l’IEN est bien nécessaire…

Oui, je n’ai pas reproduit tout l’article ici, mais en effet, pour un redoublement, il faut passer par la case IEN. Cependant, la décision finale relève toujours du conseil des maitres. Voir ici : Le redoublement, qui décide ?


charivari

Professeur des écoles (directrice d'école) en Sologne

3 commentaires

TL · 21 octobre 2020 à 11 h 06 min

Bonjour,
Attention, dans les textes que vous citez, vous citez l’article d321-22 mais ce dernier n’est valable que pour les écoles privées.
Bien cordialement

Delphine · 22 octobre 2020 à 18 h 52 min

Bonsoir
Merci pour ces informations.
Qu’entendez vous par fiche navette à mettre à jour? Merci

    charivari · 22 octobre 2020 à 23 h 36 min

    Il va falloir que je corrige l’article. Ce que j’appelle la fiche navette, c’est la fiche de passage qui fait des allers-retours entre l’école et la famille, au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *