loup petit chaperon rougeGrâce au forum EdP, j’ai réuni plusieurs poésies autour du thème des contes traditionnels.

Tous les CM1 de France ont, semble-t-il, reçu un « livre pour l’été » des contes de Perrault.

Certains collègues de CM2 saisiront certainement l’occasion de travailler ces textes originaux en début d’année prochaine (bon, il va falloir que les élèves retrouvent le livre enfoui avec les affaires de l’année précédente…).

En tous cas, si certains sont tentés, j’ai réuni plusieurs poésies qui évoquent les contes traditionnels (CE1 à CM2). Voici ce petit recueil :

Les rimes en MS, GS ou CP

Il y en a vraiment pour tous les goûts, des courtes et des longues, des romantiques et des franchement marrantes (voir la dernière de Gripari), et devraient « séduire un large public », comme disent les journalistes.

Bonne lecture !

PS : voici le lien Eduscol où on devrait trouver bientôt des ressources pour exploiter le livre : clic

2011-7-12 17:45:00
Cycle III Français

charivari

Professeur des écoles (directrice d'école) en Sologne

8 commentaires

sarah · 28 février 2018 à 11 h 10 min

merci

Caroline · 3 novembre 2019 à 21 h 19 min

Un grand merci pour ce partage, ça correspond parfaitement à ce que je cherchais pour accompagner la thématique contes de cette période…

Laurent Baldovino · 6 mai 2020 à 13 h 34 min

Super idée les poésies qui détournent les contes. Je l’ai proposé en classe virtuelle avec ce déroulement
Lis les poésies: reconnais-tu le conte dont parle chaque poésie?
Avec humour ces contes sont ‘détournés’
Note moi les passages qui ‘détournent’ le vrai conte
Choisis ta préférée; recopie-la
Attention Va à la ligne après chaque ‘vers’ (et no après chaque phrase) en mettant bien la majuscule
Illustre-la! Tu peux prendre des modèles de personnages du conte mais essaie de ‘détourner’ l’action: dialogue original, décor ‘décalé’
Devoirs à faire sur quelques jours: prends le temps nécessaire et fais un travail de qualité.
Puis tu l’apprendras et une fois apprise tu fais un enregistrement audio?

.

Cécile G · 21 novembre 2020 à 10 h 26 min

Super, comme d’habitude. Les palmes académiques c’est à toi et quelques autres PE blogueurs qu’il faut les décerner. Bravo pour tout votre travail et vos partages. Un grand grand merci.

Bérénice aggouni · 12 avril 2021 à 11 h 57 min

cool merci

Camille · 20 avril 2022 à 15 h 17 min

Merci beaucoup pour ce partage !

Nath · 7 février 2023 à 5 h 46 min

Poésie en alexandrin pour les CM2, en parallèle de l’exploitation pédagogique de la bande dessinée « Scrooge, un chant de Noël ».

Un chant de Noël

En cette veille de Noël, par un froid perçant,
Marley était bien mort, sept ans auparavant,
Vivait un vieil avare, solitaire comme une huître
Secret et renfermé, assis à son pupitre.

Scrooge ne connaissait ni bonté, ni bienveillance
Il détestait Noël, de toute évidence
Son allure glaciale, frigorifiait son commis
Qui se réchauffait, à la flamme d’une bougie.

Ce soir-là, le frimas recouvrait les chaumes
Scrooge, en rentrant chez lui, aperçut le fantôme
De son ami Marley, qui semblait condamné
A traîner de lourdes chaînes, pour l’éternité.

Il prévint cet homme chiche, cet usurier :
« Par trois fois cette nuit, tu seras visité
Afin d’éviter l’enfer et la damnation
Tu devras, de ses êtres, tirer une leçon. »

Le premier des esprits, remonta dans le temps
Il replongea Scrooge dans ses souvenirs d’antan
Le vieil homme se souvint assez rapidement
Qu’il avait éprouvé un jour des sentiments.

Le second des esprits lui montra simplement
Le bonheur et la joie du Noël présent,
La famille Cratchit, vivait modestement
Malgré la maladie, la faim, le dénuement.

Enfin, ce fut le tour du dernier des esprits
D’attendrir le cœur de ce vieillard aigri
Il l’emmena au caveau, voir le corps de Tim
Et découvrit le sien, dans un profond abîme.

Le lendemain, dès que le soleil se leva
Dans le corps d’un autre homme, Scrooge se réveilla
Il devint l’homme le plus loyal de la Cité
Et le meilleur grand-père, d’un petit Tim sauvé.

Ketty River

D’après le roman « Un chant de Noël » de Charles Dickens.

    charivari · 7 février 2023 à 16 h 12 min

    Honnêtement, ahem, alexandrins ? Rien que dans le premier vers, il y a 13 syllabes. Il y en a même 14 dès le vers 3
    En CM2, cela ne me parait pas souhaitable de faire mémoriser des vers qui ne soient pas corrects du point de vue des règles de versification.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *