Voici 5 bonnes raisons de faire apprendre le même texte à toute la classe plutôt que de laisser les élèves choisir dans une sélection :

1/ Cela permet d’expliquer le texte. On peut passer au moins une séance entière, en littérature, sur le sens du texte, les mots difficiles, les champs lexicaux… En conséquence, cela permet de choisir des textes un peu plus résistants et de faire apprendre des textes d’un niveau supérieur à ceux que les élèves auraient choisis seuls.

2/ Cela permet d’apprendre à apprendre au lieu de laisser chaque élève seul avec son texte. Si tout le monde a le même, on peut apprendre ensemble. On peut partager des techniques. On récite tous ensemble, en partageant la classe en deux et en disant un vers à tour de rôle. Puis on partage la classe en 3, en 4, en 5….J’écris souvent la strophe à apprendre au tableau : on la lit tous ensemble, puis j’efface un groupe de mots, et on relit la strophe entière (comme si je n’avais rien effacé) puis j’efface un autre groupe de mots…

3/ Cela permet de soutenir la mémorisation, en particulier chez les plus faibles. On croit aider les élèves en difficultés en leur permettant de choisir un texte plus court, mais c’est bien plus difficile d’apprendre un texte tout seul (surtout quand la maitresse n’a pas pu l’expliquer longuement parce qu’il y a 30 textes différents). Au contraire, à force d’entendre leurs camarades réciter, les élèves les plus faibles mémorisent bien mieux, sans forcément s’en rendre compte.

4/ Cela renforce le sentiment de capacité (indispensable à la motivation (clic pour lire l’article de VIAUD)
Pour la confiance en soi, l’estime de soi, c’est incomparable de parvenir à réciter le même que ses camarades. Et s’il est plus long que ce dont on se serait cru capable, quelle fierté ! Au contraire, quand on fait choisir le texte, oriente plus ou moins implicitement certains élèves vers des textes plus courts. On le fait par bienveillance. On pense éviter de les mettre en échec mais cela ancre dans la tête de ces élèves leur sentiment d’incapacité.
Je vous assure que tous mes élèves parviennent à réciter des textes longs, justement parce qu’on les apprend tous ensemble et que le groupe soutient la mémorisation. Ma première poésie de l’année, ce sera L’aveugle et le paralytique : une belle fable classique sur l’entraide.


5/ Cela permet de bâtir une culture commune pour la classe.

Des idées de textes ?

Au cycle 2, en cours multiple, on peut très bien prendre le même texte du CP au CE2. Ce qui est indispensable, c’est d’apprendre tous ensemble. Il ne faut pas refiler le travail aux familles. Le texte doit être quasi su quand les élèves rentrent chez eux.

J’ai envie d’ajouter que c’est important de veiller au choix du texte. La poésie, c’est le moment pour choisir des jolis poèmes et pas des textes-qui-riment parfois écrits par des poètes autoproclamés. Il vaut mieux les choisir dans les manuels que sur le net (en plus, sur certains blogs, ils sont plein de fautes). Piochez chez Maurice Carême, Pierre Gamarra, Charpentreau, René Guy Cadou, Claude Roy, Maurice Rollinat, Marc Alyn…

Pour le cycle 3, j’avais fait un article ici : clic


charivari

Professeur des écoles (directrice d'école) en Sologne

6 commentaires

nolwenp · 26 août 2022 à 11 h 11 min

Il est très beau ce texte, merci!
Belle rentrée à vous

    charivari · 26 août 2022 à 12 h 01 min

    OUi, j’aime beaucoup. Un an sur deux, je fais Le danseur de cordes et le balancier, sur l’importance des règles. Il est très bien aussi.

    Mél · 26 août 2022 à 15 h 28 min

    Merci pour cet article qui m’inspire beaucoup ! Ce poème est très beau. Est-il envisageable en CE2/CM1 ?

    charivari · 27 août 2022 à 11 h 14 min

    Cela me parait difficile, ou alors avec beaucoup d’accompagnement. La langue est difficile (lexique, syntaxe) et il est long, en plus.

Madame anne · 26 août 2022 à 22 h 30 min

Super article qui me fait repenser ma pratique qui ne me convenait pas vraiment. Cette année j’ai des CP-CM.
Ce beau texte conviendrait il aux CM ?
Merci pour votre travail.

    charivari · 27 août 2022 à 11 h 13 min

    Pour des CM1, je trouve que c’est long. Même au CM2, je le leur présente comme un défi de rentrée, et on l’apprend dès les premiers jours, à un moment où il n’y a pas trop d’autres leçons en Histoire, Géo, Sciences etc
    CP-CM, ça oblige à… être inventif et renoncer à certaines choses, forcément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *