Depuis 2007, le festival des Francofolies permet à des artistes d’intervenir dans les écoles pour créer des chansons avec les élèves. C’est le projet « Ma classe chanson » : une classe de découverte, comme une classe de mer ou une classe de neige, mais pour créer de la musique. Cela dure 5 jours et 2 classes de l’école sont concernées. Les élèves sont immergés dans l’univers du monde de la musique pour écrire leur propre chanson (voire plusieurs).

Le projet est soutenu par la ville de La Rochelle (pour des écoles rochelaises), le Conseil Général de Charente-Maritime (pour des collèges du département) et, cette année, par la fondation La Poste (pour deux écoles de la région Centre) qui permettent que ces classes chansons soient gratuites pour les écoles qui sont les heureuses bénéficiaires du projet.

Et, une de ces écoles de Région Centre, cette année [2022], c’était la mienne. Je vous raconte ?

Avant la classe chanson

la candidature

Pendant les vacances de la Toussaint, j’ai déposé notre candidature. Un petit paragraphe dans lequel j’ai dit combien nos élèves et les maitresses seraient heureux d’accueillir un artiste en résidence.

la réponse

En janvier, la bonne nouvelle est arrivée : notre école était choisie ! Notre artiste viendrait en mars.

la préparation
C’est Lisa Portelli qui viendra nous apprendre à créer une chanson.

Sophie, des Francofolies, m’a appelée pour me raconter comment ça allait se passer. Elle m’a envoyé des liens pour découvrir les chanteurs du projet et nous a proposé de lui faire savoir quels étaient ceux qu’on avait plus envie de recevoir. Et c’est ainsi que nous avons découvert Lisa. Lisa Portelli : ce serait notre artiste à nous !

Du 7 mars au 11 mars 2022, elle est venue jusque chez nous. Elle a logé dans le village de l’école et elle a passé toute la semaine, avec nous, dans l’école. Elle a travaillé en alternance avec chacune des deux classes.

Pendant la classe chanson

Jour 1

Les deux classes sont réunies pour accueillir Lisa. On lui chante une chanson. Elle nous chante une des siennes. Les élèves ouvrent grands les yeux. C’est un peu magique, ce qui nous arrive. On fait connaissance, on se présente et, très vite, les deux classes se séparent et on commence, classe par classe, à travailler avec Lisa, par périodes de 45 minutes environ.

Ce premier jour, Lisa nous a beaucoup fait écouter d’extraits de chansons pour repérer les structures, les rythmes, les rifs… Elle nous a raconté aussi comment elle s’y prenait, elle, pour créer ses chansons. Nous avons découvert la différence entre les familles d’instruments qui font la mélodie et ceux qui font des rythmes…

Et, dès ce premier jour, nous avons créé. Tous les volontaires ont utilisé sa boite à rythme pour proposer une rythmique pour « notre » chanson, l’améliorer, la modifier…

Jour 2 : mardi

Aujourd’hui, on a écrit nos textes (une chanson par classe). Lisa a utilisé des petites consignes d’écriture simples pour faire naitre des mots, puis des phrases, puis des rimes. Un thème s’est dégagé, une ligne directrice. On a gommé, recommencé, ajouté, voté, agrandi, répété, re-voté, renoncé, recherché… et, en fin de journée, Lisa a ramassé toutes nos feuilles pour les compiler.

Jour 3 (mercredi matin)

Ce matin, Lisa nous a distribué la première ébauche du texte de notre chanson (c’était déjà bien !) puis nous avons amélioré notre texte.

Un élève a demandé si on allait passer à la radio. On s’y croyait.

Ensuite, nous avons essayé de les mettre en musique. Nous avons chantonné, recommencé, commencé à chercher un rif (une petite mélodie en boucle derrière la chanson), chanté notre chanson morceau par morceau, abandonné un mot par ci, retouché une rime par là… De temps en temps, Lisa nous enregistrait pour garder la mémoire du travail. Finalement, en fin de matinée, nos 2 chansons étaient presque finies.

Jour 4 : jeudi

Aujourd’hui, c’est travail vocal. On a appris à mieux chanter. On a beaucoup chanté, on s’est enregistrés tous ensemble et par groupe.

Jour 5 : vendredi

Ce matin, on répète un petit peu et, surtout, on prépare la pochette de notre CD. Cet après-midi, c’est le spectacle, à la salle des fêtes, pour présenter nos deux chansons au public en délire (= nos parents !).


charivari

Professeur des écoles (directrice d'école) en Sologne

5 commentaires

Nannemiel · 9 mars 2022 à 22 h 15 min

Pourquoi je ne travaille pas en Charente- Maritime ? Sniff 🙁
Tu m’a fait rêver le temps de lire ton article ! Merci !

    charivari · 9 mars 2022 à 22 h 26 min

    Je suis en Région Centre où le projet est financé par la fondation la Poste.

CaroleClems · 10 mars 2022 à 21 h 51 min

C’est un projet fédérateur et enchanteur ! Belle initiative !

    Christine · 3 avril 2022 à 7 h 28 min

    Bonjour Charivari, quel beau projet ! J’ai consulté le site et n’ai pas trouvé de marche à suivre pour être candidat… As-tu une piste ?
    Merci pour tous tes partages.

    charivari · 6 avril 2022 à 19 h 59 min

    Il faut attendre un peu pour voir si le festival recevra à nouveau de subventions ou du mécénat permettant de reconduire l’opération…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *