• Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    Fini le Seyes ? A la poubelle, les majuscules cursives ? Jugez plutôt :

    Au milieu du mois de juillet, en catimini, sur Eduscol, ont été publiées 2 nouvelles polices libres de droits présentées comme "Nouvelles polices cursives pour l'enseignement de l'écriture" (clic).

    Ma première réaction : "Oh, bonne idée !"

    Je me suis dit que c'était une bonne idée, ces polices libres de droit. Aucune police n'est actuellement pleinement satisfaisante. J'aime bien "Cursive Standard", mais elle casse les e et fait des "petites boucles" au r, au s... D'ailleurs, j'étais curieuse de voir quels choix avaient été faits : le e serait-il cassé ? Les r, v, s (...) auraient-ils "une petite boucle" ? Le y démarrerait-il par une vague ?

    Deuxième réaction : "Dommage... tant pis".

    Voici à quoi ressemblent, en vert, les deux nouvelles polices proposées (j'ai mis, en bleu, la police "cursive standard" comme référence actuelle, parce que c'est celle qui me semble la plus proche de ce que j'enseigne aujourd'hui) :

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    Alors quand j'ai téléchargé les fameuses polices, j'ai cru que je m'étais trompée, que j'avais mal compris l'objectif des polices en question : certes, ces nouvelles polices sont élégantes, mais pas conformes à ce qui est enseigné à l'école. Les hauteurs des lettres "qui montent" ne sont pas respectées, le s est ... biscornu, le n et le m ressemblent au script, il n'y a pas de majuscules cursives...

    Je me suis dit que c'était dommage, que je ne pourrais pas les utiliser pour mes modèles d'écriture, ni même pour trancher les éternels débats avec les collègues sur la manière de tracer telle ou telle lettre.

    Troisième réaction : "Gné ??!"

    Et là, j'ai téléchargé le document d'accompagnement. Et j'ai réalisé que les intentions du Ministère étaient que ces polices servent de modèles, et que nos élèves apprennent à écrire comme cela désormais, comme illustré en vert ci-dessus. 

    "Ces modèles ont vocation à être cette référence qui
    unira une entente commune sur les formes et sur
    les bonnes pratiques pour les produire."
    (Document d'accompagnement, page 8)

    Honnêtement, je ne sais pas trop quelle est la valeur "prescriptive" d'un tel document. Allons-nous tous recevoir, à la rentrée, des consignes de nos IEN nous enjoignant d'enseigner cette nouvelle norme d'écriture ?

    Je ne dis pas qu'il ne soit pas nécessaire de faire évoluer notre norme. Notre écriture cursive scolaire est très éloignée de l'écriture scripte, bien plus que dans les autres pays européens. Je ne suis pas attachée à nos majuscules alambiquées que l'on passe un temps fou à enseigner. J'irais même jusqu'à dire que je trouve assez élégante cette police scripte-attachée. Mais si le MEN a vraiment envie que cette nouvelle norme se répande, et qu'on ne parle pas de ces polices en rigolant dans 5 ans, comme une bonne blague sans lendemain, il a intérêt à sortir la grosse artillerie, en termes de communication et de formation. Parce que l'écriture, c'est "pire" que la nouvelle orthographe : les maitres n'aiment pas qu'on change leurs petites habitudes. Ils sont attachés à leur manière d'écrire, parce qu'ils ont appris comme cela, et et cela va être un sacré challenge de les faire accepter de changer.

    A suivre, donc... 

    Allez lire ce qu'en dit Laurence (rééducatrice en écriture) sur son blog "Ecriture Paris"... Elle détaille tout : les majuscules, les réglures (on met le Seyes à la poubelle ?), les incohérences entre les différentes injonctions du MEN (IO, documents d'accompagnement).  C'est passionnant !


    Et dans les autres pays ?

    Vous verrez ci-dessous que nos voisins ont depuis longtemps (toujours ?) une écriture scripte-liée, qu'ils appellent cursive, mais qui est très proche des nouveaux modèles d'Eduscol.

    Si vous avez d'autres liens pour que nous découvrions les normes d'écriture de nos homologues à l'étranger, ce serait super ! Comment écrit-on en Belgique ? En Espagne ? (...) 

    En Italie, les élèves écrivent presque comme les petits français. ils ont notamment des majuscules "ourlées", un peu éloignées des "lettres bâton", comme nous. En revanche, les cahiers n'ont qu'une ligne, donc toutes les lettres hautes montent à la même hauteur.

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    En Suisse Romande :

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    En Allemagne (voir la dernière page du doc) : clic (le plus bizarre, c'est le t : voir le "sieht", troisième mot du petit texte ci-dessous. )

    cursive allemande

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    En Angleterre :

    cursive en angleterre

     

    En Espagne (assez proches de nous, mais toute les lettres hautes montent à la même hauteur et les majuscules y sont "scriptes")

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

     

    Aux USA (enseignée assez tard, vers 8 ans, et finalement peu utilisée par les élèves) 

    Une nouvelle norme pour l'écriture cursive à l'école ?

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Minipouce68 Profil de Minipouce68
    Jeudi 22 Août 2013 à 12:45

    Je reste, comme toi, dubitative... Enseignant en cycle 3, je ne me suis jamais intéressée de près débat de l'écriture des mots. Nous verrons, en effet, ce que le Minsitère nous demandera de faire... Merci en tous cas pour cet article car une fois de plus j'étais passé à côté de quelque chose ! Profite bien de la dernière semaine et bonne rentrée 

    2
    Sophie74
    Jeudi 22 Août 2013 à 12:52

    Je vois que je ne suis pas la seule à m'interroger!.... J'ai cru aussi avoir fait une erreur quand j'ai téléchargé ces polices. En les regardant de plus près, j'ai remarqué qu'un de mes élèves primo-arrivant et anglophone écrivait comme ça. Une sorte de "script/attaché"..... et la hauteur des lettres, aucune importance, il n'écrivait que sur feuilles blanches ou simplement sur une ligne mais n'avait jamais vu de seyes! Bref, je reste perplexe et j'attends la suite. Et je vais de ce pas lire l'article que tu recommandes.

    Une bonne journée et encore merci pour ton blog si précieux!

    3
    marshmalaura
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:04

    Je viens de lire tout ça... Quelle horreur! J'espère que c'est une "blague" sans lendemain!

     

    4
    Profette
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:07

    Ca va faire comme pour la nouvelle orthographe ? En fonction de l'IEN ? D'une circo à l'autre, il y aura celui qui fait le branle-bas de combat pour que tout le monde s'y mette, et celui d'à côté qui dira "bah, il y a des choses plus importantes dans la vie"...

    C'est vraiment pénible, ces consignes qui n'en sont pas... Et puis c'est dur, aussi de "désapprendre" à écrire comme on a appris. 

    Ca m'énerve ! (Vous aviez remarqué :lol:)

    Heu, Charivari, tu n'y es pour rien, hein ! Au contraire, MERCI MERCI MERCI pour tout ce que tu partages ici. C'est incroyable. J'espère au moins que ton inspecteur te met des bonnes notes. Mes élèves progressent grâce à toi, tu le savais, ça ? Ils réussissent mieux depuis que je te lis. Ils apprennent mieux, ils vbiennent avec plusd e plaisir à l'école. Et moi aussi. Avec tout ce que tu nous apportes, en idées, en temps gagné, en enthousiasme, en trouvailles pédagogiques, il faudrait que tu sois scotchée à 20. Je vais lancer une pétition pour que Charivari ait 20 toute sa carrière !

    5
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:08
    6
    Soline49
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:17

    Passionnant ! Merci pour cet article !
    Pour avoir enseigné à l'étranger, je confirme ce que Sophie vient de dire. Le modèle B me semble assez proche d'un modèle plus international. Notre calligraphie française nous semble normale, mais pour un étranger, c'est justement très étrange ! Le plus difficile pour eux est le r qu'ils confondent avec un n. Et combien d'enfants français font des confusions pour les lettres n et m, hésitant entre la cursive et le script ? J'en ai retrouvé beaucoup au collège qui mélangeaient les deux. Perso, je préfère le modèle B, assez proche des caractères d'imprimerie et un côté plus international. Attendons de voir comment cela va se mettre en place.

    7
    ML
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:18

    bonjour

    merci pour cet article qui me laisse perplexe!! Je suis très attachée à une belle écriture 

    il faut dire que je suis une ancienne!! pour moi il ne sera pas question de changer;

    merci pour ton partage en général il est très utile

    encore quelques jours de vacances, il faut en profiter !!

     

    8
    Pifine
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:24

    Apparemment, c'est pour les supports numériques...

    Avec mon bon vieux tableau vert et mes craies, je devrais pouvoir ne pas y penser cette année !

     

    merci à toi, Charivari, pour tout ce que tu partages !

     

    9
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 13:39

    Ah non, ce n'est pas dun tout réservé aux supports numériques. C'est bien pour l'écriture avec la craie, ou le crayon.

    10
    sogi
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:04

    Pffft, m'en fiche.... j'frai pas comme ça! Na!

    11
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:29

    nan mais... c'est quoi ça? Je ne suis pas vraiment motivée pour changer ma façon d'écrire ni ma façon d'apprendre à écrire...

    12
    tetette
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:33

    Franchement, je trouve ça très moche comme écriture.

    13
    Pifine
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:34

    Bah, comme c'est "rangé" là-dessous sur le site du Ministère :

    "Téléchargez des polices de caractères cursives pour l'enseignement de l'écriture grâce au numérique."

    je vais jouer la blonde - que je suis - et dire que je n'avais pas bien compris !

    14
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:39

    Mêmes réactions que toi ... J'utilise aussi cursive standard, la plus proche de ce que je souhaite enseigner aux enfants. JBCursive est bien aussi. Zoutils parle ici de super polices, mais elles fonctionnent sous openoffice ...

    15
    Mimosa31 Profil de Mimosa31
    Jeudi 22 Août 2013 à 14:50

    Je rejoins le choeur des récalcitrantes au changement d'écriture... à moins d'avoir un stage pour réapprendre à écrire ! Enfin ça, ce sera quand on m'annoncera enfin mon poste (de T8...).

    Concernant cursive standard que j'aime beaucoup, je viens de lire chez Elau qq petites infos pour améliorer le tout au niveau des "accroches (grâce à la touche "²") et "s" finaux (grâce à la touche "$")": http://elau.eklablog.com/fiches-de-sons-et-materiel-de-phonologie-cp-bulle-a94100011

    Heureusement qu'il y en a qui sont + doués que nous !!! Merci Chari 

    16
    Jeudi 22 Août 2013 à 15:14

    Ne confondons pas police de caractère "cursive" et "modèle d'écriture".

    Une police de caractère, qui permet d'imprimer un texte destiné à être lu, c'est une chose, et on peut se permettre toutes les fantaisies.

    Mais utiliser un ordinateur pour donner à des élèves des "modèles" pour écrire à la main, ça reste à mes yeux quelque chose de totalement farfelu.

    C'est comme si j'étais prof de pâtisserie et que, pour expliquer à mes apprentis comment faire une tarte aux pommes, je leur sortais un surgelé Picard et que je leur disais "voilà la farine, les oeufs, le sucre, les pommes, à vous maintenant, faites pareil " !

    17
    Mimosa31 Profil de Mimosa31
    Jeudi 22 Août 2013 à 15:26

    @ tilekol : bien sûr, jamais de modèles "d'écriture" à l'ordi, mais il arrive que je crée des exos en lecture où il faut remettre des mots dans l'ordre pour former une phrase, et la police utilisée doit être la plus proche de celle écrite pour les petits. Idem pour créer les fiches "son".

    18
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 15:27

    Tilekol, à qui dis-tu de ne pas confondre ? Aux rédacteurs du document d'accompagnement ou bien à nous ? Tout le document d'accompagnement parle bien de "modèles d'écritures". ALors que ce sont des polices qui sont à télécharger.

    19
    laeti7331 Profil de laeti7331
    Jeudi 22 Août 2013 à 15:53

    Gloups ! Je ne sais plus quoi penser !

    J'espère aussi que ça finira en blague car j'ai vraiment du mal avec ce type  de lettres ! (D'ailleurs Charivari, tu as vu que les e sont toujours cassés !)

    20
    Jeudi 22 Août 2013 à 16:26

    Charivari : je m'adresse à tout le monde, y compris à moi-même :-)

    Je suis enseignant de grande section, là précisément où  l'écriture cursive est abordée, où ses fondations sont posées, où le tracé de chaque lettre doit être mûrement réfléchi.

    Et j'ai toujours trouvé totalement paradoxal d'utiliser des modèles informatiques pour une écrtiture manuscrite. Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, je dis qu'il y a un paradoxe, une incongruité.

    De plus, lorsque je vois certains "modèles" proposés, j'ai envie de me taper la tête contre le mur.

    Moustache m'avait envoyé les références de ces polices il y a quelques mois, je les avais téléchargées et je m'étais sauvé en courant...

    Quant à Cursive Standard, son "o", entre autres, fait des dégâts en maternelle. Observez-le avec des yeux d'un enfant de 5 ans, et vous verrez un "a". Proposez-le comme modèle, mais ne vous étonnez pas si ensuite les enfants sont largués lorsqu'il s'agit d'écrire des mots simples...

    Faites des mots à la main, tracés avec une logique d'écriture, et non pas une logique informatique, et vous verrez les enfants entrer dans la cursive sans souci.

    21
    emapi Profil de emapi
    Jeudi 22 Août 2013 à 17:31

    Très intéressant tout ça... Merci d'avoir relayé Charivari et d'avoir livré ton analyse. Je suis moi aussi assez dubitative... La fin des majuscules cursives, à titre personnel, je suis pour; mais alors pourquoi utiliser des majuscules qui sont encore stylisées (ça n'engage que moi, hein); ce qui me hérisse le poil, c'est que ces polices débarquent sur le site du MEN dans la plus grande confidentialité. Comme tu le dis, affaire à suivre...

    Il y avait déjà eu sous Jack Lang je crois une tentative de réforme qui n'a pas donné grand-chose me semble-t-il...

    Quant à la réforme de l'orthographe (que je soutiens, même s'il m'est parfois difficile de gommer la façon dont j'ai appris), peut-être que le MEN devrait là encore un peu plus communiquer (y compris pour bouger un peu les éditeurs de manuels scolaires).

    22
    Joséphine279
    Jeudi 22 Août 2013 à 17:40

    Un petit lien qui liste les polices cursives gratuites et payantes, bien pour se faire une idée de ce qui existe. Personnellement, j´aime la Cursive Standard et la Crayon et Plume.

    http://www.lejardindekiran.com/caracteres-typographiques-pour-lapprentissage-de-la-lecture/

    23
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 17:41

    emapi : d'accord sur toute la ligne, sur chacune de tes phrases !

    Tilekol : moi aussi, je fais les modèles d'écriture à la main dans la marge des cahiers de mes élèves. Cursive standard ne convient pas [à cause de ses boucles, notamment (le o ne va pas non plus, comme tu le dis si bien), mais je l'utilise quand même pour les affichages et pour les modèles des majuscules qui sont, je trouve, assez adaptés] et de toutes façons, je préfère les modèles à la main.

    Mais la question  n'est pas là du tout. Dans le doc du manuel, le m n'a plus que deux ponts, le n n'en a plus qu'un, le L n'a plus de boucle (pour la proposition 2), le d et le t ne montent plus à la même hauteur... Est-ce là ce que nous sommes censés enseigner ? Va-t-on, bon sang de bois, nous donner une consigne claire  là-dessus, et autre chose qu'un document publié, comme en fraude, en plein milieu des vacances d'été ?

    24
    patou80
    Jeudi 22 Août 2013 à 17:51

    Tilékol je pense que tout le monde s’accorde sur le fait que seul le modèle manuscrit permet d’entrer dans l’écriture cursive et que jamais l’informatique ne pourra égaler le geste graphique. Je pense que ce document soulève un débat d’un autre ordre. Il nous est demandé d’arrêter d’enseigner l’écriture cursive et d’enseigner l’écriture scripte attachée. De même, il nous est demandé d’abandonner le seyès pour un autre lignage.

    En effet, je rejoins Charivari lorsqu’on lit en détail le document d’accompagnement le caractère prescriptif est très prédominant. Je reprends la citation relevée par Charivari :

    "Ces modèles ont vocation à être cette référence qui unira une entente commune sur les formes et sur les bonnes pratiques pour les produire."(Document d'accompagnement, page 8)

    Ce document n’est pas une simple aide d’installation de polices de caractères. Il se compose de 52 pages pour expliquer - selon les auteurs- le bien fondé de cette nouvelle écriture conforme à la norme internationale et nécessaire au regard de l’évolution de l’écriture en France.

    Personnellement, je ne me sens pas capable d’enseigner cette nouvelle écriture et j’espère que les futurs programmes  ne reprendront pas ce document d’application.

    Chers Tilékol et Charivari, je profite de ce message pour vous féliciter tous les deux pour l’ensemble de votre travail. Je suis fan !

    25
    Jeudi 22 Août 2013 à 18:37

    Patou80 : j'avais très bien compris, je me contentais d'énoncer une évidence qui n'a semble-t-il pas été perçue par les auteurs de ces instructions.

    On peut très bien apprendre à écrire en script, comme dans bien des pays. D'ailleurs cela était courant en France il y a quelques décennies.

    Mais parler de "bonnes pratiques" et de "référence" ... "Je veux que vous écriviez comme ça, un point c'est tout". Ah bon. Génial.

    Il ne s'agit pas d'être bousculé dans nos petites habitudes, cela n'a rien à voir avec l'habitude, cela a tout à voir avec  la logique d'un geste. On n'enseigne pas par habitude, mais avec des objectifs précis.

    Comme le dit fort justement la rééducatrie en écriture citée par Charivari : 

    "Afin de simplifier la tâche à nos concepteurs informatiques, nous devrions donc maintenant demander à l’écriture de nos enfants de s’adapter aux outils et pas à ces nouveaux outils de s’adapter aux véritables besoins de l’écriture manuscrite ! On est bien loin ici du numérique au service de la pédagogie ; c’est au contraire à l’écriture qu’on demande de se mettre au service du numérique."

    26
    géraldinette
    Jeudi 22 Août 2013 à 19:07

    Qu'est-ce que vous appelez "un e cassé" ? J'ai beau regarder les modèles... je ne comprends pas 

    27
    thomm
    Jeudi 22 Août 2013 à 19:33

    Même réaction. Pas convaincu du tout...

    28
    jennychampagne Profil de jennychampagne
    Jeudi 22 Août 2013 à 19:57

    Même les 2 proposés sont loin d'être identiques... Donc pour une norme commune c'est encore loupé

    29
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 19:59

    En effet !

    30
    jennychampagne Profil de jennychampagne
    Jeudi 22 Août 2013 à 20:02

    Le deusième modèle est un mélange entre l'écriture cursive et le script, un peu comme écrivent les lycéens (voire les collégiens)

    31
    emapi Profil de emapi
    Jeudi 22 Août 2013 à 20:20

    @ Geraldinette: le e cassé, c'est le e qui présente un léger décroché vers la droite (proche de la forme en script), par opposition au e qui ne forme qu'une petite boucle.

    32
    muche59
    Jeudi 22 Août 2013 à 20:49

    Perso, abandonner la réglure Seyes, ça ne me dérangerait pas trop, je galèrerais moins avec mes p'tits CP pour la taille des lettres;d'ailleurs, combien de pays utilisent cette règlure?

    Par contre j'aurais vraiment du mal avec ces polices d'écritures : bizarre cette façon de former les "s", les "m" les "n" sans parler des majuscules!! 

    33
    Charivari Profil de Charivari
    Jeudi 22 Août 2013 à 21:50

    Je crois que le Seyes est vraiment franco-français. Je ne sais pas si d'autres pays enseignent les majuscules cursives... Et à ma connaissances, nous sommes les seuls à être si éloignés du script.

    34
    yanstit
    Vendredi 23 Août 2013 à 01:29

    1 - comment être du métier et apprendre la news par un blog...

    2 - à titre perso, je suis pour une simplification, notamment des majuscules. on y perd un temps qu'on gagnerait sans doute ailleurs. et il faut vivre avec son temps, et il n'est pas au manuscrit...

    3 - c'est moi qui louche, ou bien la deuxième version va entrainer une écriture bien illisible chez les loulous qui flageolent de la motricité fine?

    4 - pour ma culture perso: il ont quoi comme réglette , nos collègues  européens, puisque ce n'est pas du seyes?

    35
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 08:27

    1. C'est pas les rois de la com, au MEN...

    2. +1

    3. Pourquoi dis-tu cela ?

    4. Des bêtes lignes ou "petits carreaux". 

    36
    IsaLM
    Vendredi 23 Août 2013 à 09:43

    merci pour l'info même s'il me reste un goût amer de constater que, une fois de plus, ces nouveautés paraissent en catimini

    à  la découverte de ces fameuses polices d'écriture, j'ai eu les mêmes réactions en chaine que toi...

    en attendant de voir ce que nos IEN feront de cettte nouvelle "réforme", je vais lire ce qu'en pense la rééducatrice (merci pour le lien)

    37
    yanstit
    Vendredi 23 Août 2013 à 10:00

    ben le r, le n et le m vont vite être identiques, le l sans boucle va se confondre avec les t où les barres sont oubliées, etc...

     

    38
    emapi Profil de emapi
    Vendredi 23 Août 2013 à 10:17

    Comme le dit IsaLM, reste à savoir ce que vont en dire les IEN... J'attends toujours que le mien nous parle de la réforme de l'orthographe... Bref, c'est à croire que l'éducation n'a parfois de Nationale que le nom... et ça m'énerve!

    39
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 10:25

    Moi aussi ! Je suis plutôt disciplinée comme fille et si on me demande d'enseigner cette écriture, je le ferai. Mais j'aimerais bien que ce type de consigne ne tienne pas de la "marotte d'IEN" et qu'on ne me regarde pas comme une alien si je change de Circo. C'est pas gagné.

    40
    Vendredi 23 Août 2013 à 11:46

    Et bien moi je vais aller à contre courant...

    Pendant ma colo avec mes ados cet été, j'ai corrigé à leur demande leurs fautes d'orthographe sur leurs cartes postales. Et ben franchement ça me fout les boules de voir le temps qu'on passe à les embêter pour qu'ils écrivent correctement en cursive à l'école primaire, pour qu'après ils écrivent "à l'américaine" dès le collège! Les profs sont moins regardant au collège, alors les enfants se font plaisir, vont au plus simple, et ma foi, je pense qu'ils ont bien raison! Ca reste lisible, et c'est quand même l'essentiel, non?

    41
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:05

    Tu n'es pas à contre courant, ou, en tous cas, je suis OK avec toi ! Perso, comme dit plus haut, j'adopterai cette nouvelle norme si on me le demande, et même si elle a sans doute quelques défauts (que je ne suis pas assez experte pour juger).

    Ce qui m'énerve, c'est que pour qu'elle soit adoptée, il faudrait communiquer beaucoup plus, et beaucoup mieux.

    Ma courte expérience dans l'EN m'a appris que nos chefs considèrent la communication (vers les enseignants) comme une grossiéreté.

    Les programmes 2008 en sont une belle illustration : on nous a donné les mêmes textes qu'au grand public. En faisant l'économie de pages de programmes, et de documents d'accompagnement, nos chefs nous ont dit clairement : "Obéissez, faites ce qu'on vous dit, et ne comptez pas sur nous pour faire preuve de pédagogie à votre égard".

    Ils se contentent donc souvent de documents comme ceux-ci, voire de circulaires, pour donner leurs instructions, en considérant que nous sommes des moutons un peu bêtes et très disciplinés. Il se trouve que nous ne sommes ni bêtes, ni disciplinés (il n'y a qu'à lire les "Je m'en fiche, je ne le ferai pas" qu'on lit déjà ci-dessus).  

    Nous avons beau être quelques centaines de milliers de PE, chacun a sa petite idée, sur ce qui doit être enseigné, notamment, et se fiche souvent des instructions ministérielles, se cachant derrière une "liberté pédagogique" au dos très large.

    Liberté sur les moyens, oui (++), mais sur les contenus ? Il y aurait de quoi débattre longtemps. Je me suis déjà positionnée sur le sujet, notamment pour l'orthographe rectifiée de 1990.

    42
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:07

    Oh oui, je suis bien d'accord avec toi! :)

    43
    nameless
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:11

    Hum. J'ai appris à écrire en faisant la boucle sur les "r" et "s", donc je suis personnellement dubitatif sur la première remarque (je suis de 80).

    Seconde remarque, la nouvelle police écrit les m et les n à la manière cyrillique ; c'est assez amusant mais je ne suis pas certain que ce soit très pertinent.

    44
    Seccot1ne
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:13

    Ca ressemble beaucoup à l'écriture qu'on apprend aux petits Anglais (Sassoon) et je la trouve plutôt bien, moi. 

    En tout cas c'est intéressant/amusant, ces différences nationales, et la façon dont nous sommes attachés à nos traditions. Ici, en Suisse, notre écriture cursive est différente aussi (si ça vous intéresse, vous pouvez voir à quoi elle ressemble ici : http://miticyvonand.weebly.com/1/post/2012/02/police-romande.html )

    45
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:33

    Merci pour ce lien ! je me demandais justement où on pouvait trouver ls "normes" des autres pays d'Europe. C'est très intéressant ! Vous n'alambiquez pas vos majuscules comme nous le faisons, alors...

    46
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:37

    tout pareil que emapi...

    Le côté "catimini" de la chose m'énerve au plus haut point.
    La simplification, je suis pas contre (ça prend un temps de leur faire apprendre à bien écrire... et je suis à cheval sur le soin ^^) mais bon sang, quand est-ce que les gens de l'Education nationale arrêteront de se mettre les instits à dos en leur imposant des trucs frontalement... ?
    Quand on veut changer un truc chez nos élèves (comportement, habitude de travail) on leur fait voir que ça marche mieux, on y va douczement... on les apprivoise !
    Il serait bon que le MEN nous apprivoise un peu.

    Bon, maintenant une question con (j'ai quasiment fait que du cycle 3). Pourquoi on apprend la cursive?
    Mon directeur, qui a bossé en allemagne, disait que là-bas, il n'écrivent  qu'en script. Sais pas si c'est vraiment vrai partout, mais du coup je me suis posée la question? D'autant que mes CM2 de l'an dernier, les filles surtout, commençaient à tout détacher, pour faire "comme au collège"...
    Si y'a un intérêt psychomotri quelque chose, alors simplifier en gadant l'écriture "attachée", mais sinon...

    Bon, merci Charivari pour la réflexion engagée...
    Wait and see... j'imagine si les inspecteurs ont pour consigne de faire passer le message d'un changement d'écriture, comme ils vont avoir une folle envie de'être à la première conf péda... pas facile d'e^tre entre le marteau et l'enclume...parce que ça risque de ruer dans les brancrard !

    47
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:47

    "Pourquoi apprend-t-on la cursive" ? 

    C'est une bonne question. je sais que dans les pays anglosaxons, les "cycle II" commencent par apprendre à écrire en script, ce qui est quand même drôlement malin parce qu'on écrit la même chose que ce qui est imprimé sur les livres et, plus tard, ils "lient" un peu les lettres pour aboutir à une écriture qui ressemble un peu à la deuxième "verte" proposée ci-dessus.

    Pour les autres pays, je n'en sais rien. Mais tu témoignes sur l'Allemagne, et, juste au-dessus Seccotine témoigne sur la Suisse et les avis convergent : là-bas aussi, on écrit en script, ou en tous cas beaucoup plus proche du script que nous.

    48
    lia567
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:48
    ça me fait beaucoup penser à la manière dont écrivent les allemands.
    49
    Seccot1ne
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:05

    Je dois avoir un document avec ça, il faut que je plonge dans les entrailles de mon PC (et que je prie pour qu'il fasse partie de la partie que j'avais sauvegardée AVANT la mort de mon disque dur). Si je le trouve, je le partagerai. 

    50
    Seccot1ne
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:08

    Les écritures allemandes ressemblent un peu à ça (mon père est germanophone, et c'est très caractéristique sur son écriture, en particulier le "r") : 

    http://www.dafont.com/fr/gruenewald-va.font

    Mais promis, je vais chercher cet autre document qui compare les normes européennes.

    (A part ça, je te rejoins tout à fait sur le côté  des directives en catimini, quoi ...)

    51
    Soline49
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:08

    Sûrement un héritage de la plume.
    Pour un petit historique de la cursive, c'est ici : http://www.sos-ecriture.fr/2012/10/historique-de-lecriture-cursive-la.html

    52
    Nath44
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:40

    J'ai une copine qui vit en Angleterre : jusqu'à il y a 2 ou 3 ans les élèves apprenaient à écrire en script. Et subitement une étude est venue prouver que ça serait mieux pour la formation du cerveau des enfants (ou un argument à peu près identique) si les enfants apprenaient à écrir en cursif.

    Les maîtresses se sont un peu arrachées les cheveux et se sont entraînées tout l'été.

    Je passe le WE prochain avec une personne qui a 2 enfants et qui vit à Londres, je lui demanderais ce qu'il en est et si elle a des liens pour moi. Ceci dit elle me disait que dans l'école de son aîné ils font énormément de choses sur informatique dès l'élémentaire (plutôt cycle 3) et que son fils écrivat finalement assez peu (mais ça dépend probablement des écoles étant donné les bizarreries du système anglais)

    Sinon je suis pour la simplification des majuscules, la simplification du m et du n entre script et cursif, mais comme tout le monde le dit il faudrait que ce soit vraiment national et annoncé haut et fort pour que tout le monde s'y mette en même temps !

    53
    Seccot1ne
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:40

    Bon. Groumpf. Je ne retrouve pas le super document qui comparait les différentes écritures européennes. 

    En tout cas, les Allemands ont un truc qui ressemble à ça : 

    http://www.ofv.ch/_uploads/toc/9783120111092_inhaltsverzeichnis.pdf

    Les Anglais ont plutôt un truc comme ça : 

    http://www.sassoonfont.co.uk/fonts/sas/WhySassoon1.3.pdf

    et les autres, ben ... je ne sais pas :)

    54
    Nath44
    Vendredi 23 Août 2013 à 13:57

    Quand ma copine m'a dit qu'ils passaient à l'écriture cursive, j'ai tout de uite pensé à une harmonisation européenne, entre la mise en place du mercredi matin en France (exception européenne) et l'apprentissage du cursif en Angleterre...

    Je ne me suis peut être pas trompée, sur ce site ça ressemble assez à la police de la directive qui vient de sortir non ? :

    http://www.cursivewriting.org/dotted-alphabet-worksheets.html

    Ce qui est amusant c'est que, visiblement, toutes les écoles n'apprenent pas la même écriture là bas :

    http://www.cursivewriting.org/

     

    55
    Orion9
    Vendredi 23 Août 2013 à 14:12

    j'ai eu un cp durant 8 ans et je me suis pris la tête avec les lignes seyes  et le respect de la taille des lettres... j'ai utilisé la méthode du petit chien, qui a été la meilleure pour apprendre l'écriture cursive à mes petits cp.  

    Arrivée en ce2 l'an passé, dans une autre école, j'ai été effarée de voir l'écriture de mes élèves de 8 ans... aucun respect des lignes, des normes de taille et question lisibilité, une étape douloureuse pour les corrections!

    Je pense en effet que notre écriture cursive est loin du script que l'on lit, d'ailleurs, je lis mieux le script que le cursive. Rappelez moi à quoi ça sert l'écriture cursive? Qui écrit encore des tonnes de pages à la main sinon les élèves? Qui se coltine des pages en cursive à lire (déchiffrer) sinon les profs? Dès le cycle 3 on demande aux élèves d'utiliser l'informatique pour faire un exposé, ils n'écrivent plus à la main, ils impriment... d'ailleurs, je fais mes listes de courses sur mon telephone, ou sur internet... les post its de mon mari ne sont déchiffrables que par lui même, les ordonnances des médecins sont imprimées de nos jours... à quoi sert d'écrire en cursive.?

    Une réforme de l'écriture cursive en France, mais pourquoi pas? d'ailleurs, quand on voit comment écrivent les collègiens ou même notre propre écriture cursive, qui n'introduit pas du script? Personnellement, c'est un exercice difficile pour moi d'écrire de "mon écriture de maîtresse" au tableau ou dans les cahiers toute la journée, ce n'est pas quelque chose de "naturel" au final, ça demande beaucoup de concentration. Pas vous?

    Ce qui me dérange c'est la manière d'introduire cette "réforme", une fois qu'on a fait toutes les commandes de cahiers, qu'on ne nous vend que du seyes et comme vous l'avez dit précédemment, sans aucune communication ni explication qu'une tonne de pages à lire 15 jours avant la rentrée. Bref!

    j'ai trouvé des modèles d'écriture allemand car je me souviens que ma correspondante n'écrivait pas du tout comme moi à l'époque. J'ai eu un élève italien en cours d'année, ils n'ont pas de lignes seyes là bas et ont aussi un script attaché.

    http://www.dafont.com/fr/rainer-will-softwareentwicklung.d472

    http://www.pelikan.com/pulse/Pulsar/de_DE.CMS.displayCMS.116100./schriften

     

    Bon, je suis tout de même ennuyée car mon fils entre en cp cette année et je me demande à quelle sauce il va être mangé à présent!

    voilà pour ma part, 

     

    56
    Marifka Profil de Marifka
    Vendredi 23 Août 2013 à 18:54

    Merci de relayer l'info Charivari.

    Je confirme que cette écriture ressemble à celle apprise en Allemagne et je déplore aussi le manque de communication.

    En Allemagne ils n'écrivent pas sur les mêmes lignes au CP, au CE1 ou dans les autres classes. A chaque âge sa liniature.

    Leurs cahiers sont A4 ou A5, mais avec bien moins de pages que les notres.

     

    57
    carreaux
    Vendredi 23 Août 2013 à 19:12

    encore une nouvelle... Perso j'aurai du mal à "désapprendre", et pour avoir lu pas mal d'allemand, je trouve que c'est difficile (les r notamment) de s'y faire vite. A voir.

    Les méthode : je pense comme vous tous : n'importe quoi, et on parle toujours encore d'éducation nationale, alors que les différences sont énormes entre les circo et les régions!

     Pour info, j'ai découvert aussi (me rappelle plus où) il y a quelques jours que les cycles étaient réformés.. Le ce2 ferait désormais partie du cycle 2, et après un coup de chaud (j'avais déjà beaucoup préparé "pour le cycle 3"  je vois que la mise en place serait progressive donc ce sera pour le ce2 à la  rentrée 2017 !!!!!!

    58
    carreaux
    Vendredi 23 Août 2013 à 19:30

    Bon je ne retrouve plus ma source, je n'aime pas lancer des infos non vérifiées, désolée.

    Si quelqu'un en a entendu parler?

    59
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 19:38

    Pour les cycles c'est sûr, on le saut depuis un moment. Cycle 1 : maternelle : cycle 2 : CP eh Ce, cycle III : Cm et 6eme.

    Ca fait râler les profs de collège de devoir travailler avec l'école. Ça me semble séduisant, mais il faut attendre de lire les programmes (l'an prochain) : démarrera-ton l'HG en CM seulement ? Les sciences ? On verra ! Pas de gros impacts à attendre pour notre quotidien, je pense, sauf des concertations école-collège (payées ?)

    60
    Charivari Profil de Charivari
    Vendredi 23 Août 2013 à 19:39

    Pardon pour les coquilles : suissur smart phone...

    61
    -Jean-Michel-
    Vendredi 23 Août 2013 à 22:12

    Bravo pour cet article. Je ne suis pas enseignant et suis tombé dessus par hasard. Et comme la calligraphie m'intéresse, cet article m'a intéressé. J'espère que les enseignants auront un peu de liberté quand au choix de la graphie , mais sans préjuger de la qualité de telle ou de telle police d'écriture, je pense qu'il y a un problème qui va bien au delà de la formation des lettres : le non respect et la méconnaissance des règles élémentaires de grammaire et d'orthographe.
    Sans être un intégriste de l’accent ou un pourfendeur de fautes, certains écrits dans le style SMS (notamment sur les forums ou chats internet) me hérissent le poil. L’essentiel à mon avis dans une langue est d’abord un souci de transmission d’idées, de ressentis ou simplement d’information. Et non un exercice purement narcissique de s’exprimer rapidement et à tout prix sur tous les sujets qui passent au fil d’une discussion, sans penser au lecteur éventuel.

    « Now C grav’ ! 2 koi sera fé 2m1 ? » (ceux et celles qui comprendront ce que j’ai dit se désoleront comme moi…)

    62
    Nathoune54
    Vendredi 23 Août 2013 à 22:30

    Et bien moi j'écris en cursive;...c'est mon écriture..et aucun problème pour mes petits CP.

    Changer me sera extrèmement difficile car "contre" mon geste.

    Après on verra.

    Mais alors..on fait quoi de nos cahiers à lignes seyes?

    63
    ffb
    Vendredi 23 Août 2013 à 22:33

    Bonjour Charivari,

    quel débat tu as lancé avec ton annonce !!!!! je trouve toutes les réactions fort intéressantes et souvent pertinentes. pour ma part, je suis en CM2 et j'ai appris à accepter que l'écriture des élèves évolue en cours d'année !!!!! effectivement quand ils arrivent en septembre ils ont toujours une écriture cursive (plus ou moins respectée) mais souvent durant le 2ème trimestre, je vois des tentatives de personnalisation de leur écriture (souvent un mélange de l'écriture cursive et de l'écriture scripte). la difficulté qui apparait alors, c'est le nombre de jambes au m et au n. et là je suis obligée d'être draconienne  pour qu'ils choisissent l'une ou l'autre façon de les écrire. par contre je suis toujours aussi intransigeante sur le soin qui me semble être un combat plus justifié !!!

    je suis enseignante dans un établissement qui comprend une école, un collège et un lycée et en ce qui concerne les liens cm2 et 6ème, nous essayons de les développer de plus en plus, ce qui n'est pas toujours facile car nos horaires ne correspondent que rarement. l'année dernière, nous avions des enfants avec des AVS (ce que les profs du collège ne connaissaient pas). nous leur avons proposé de venir passer du temps dans nos classes et là, ils ont vraiment vu ce qu'était une classe de primaire. je pense que c'est un très bon moyen pour que école et collège apprennent à vraiment travailler ensemble sans se tirer dans les pattes !!!!!!!!

    encore merci d'avoir remarqué cette nouvelle initiative de notre ministre, mais je me dis que les ministres sont des "consommables" et qu'ils ne durent jamais très longtemps. le prochain qui arrivera aura aussi ses lubies !!!!!!!

    64
    Seccot1ne
    Samedi 24 Août 2013 à 00:38

    Cela devrait vous intéresser (bon, pour que ça soit vraiment instructif, il faut avoir accès à l'application iPad, mais l'article est intéressant en soi ) : 

    http://www.tilekol.org/comment-ecrire-le-a-en-cursive-premiere-partie

    En tout cas, moi qui ai des cousin-e-s belges, je reconnais généralement une écriture belge ...

    65
    fredfle
    Samedi 24 Août 2013 à 00:41

    En Suède, les élèves écrivent en script sur du papier ligné (une seule ligne), mais j'ai trouvé que ce n'était pas très lisible. Ils écrivaient gros et ce n'étaient pas soigné.

    J'ai eu aussi chez moi (pas dans ma classe) des jeunes lycéens canadiens émerveillés devant nos lignes Seyes. C'était drôle, ils ont rapporté des kilos de copies doubles et de cahiers en disant que c'était le "meilleur papier du monde".

    66
    -Jean-Yves-
    Samedi 24 Août 2013 à 03:52

    D'abord Merci Charivari pour tout ton travail partagé. Je suis enseignant en Grande Section depuis de nombreuses années et j'ai pu grâce à toi (et quelques autres) renouveler ma pratique et mettre en place nombre de tes idées.

    Pour en revenir au débat qui nous occupe, je suis moi aussi très contrarié de découvrir au retour de vacances cette "réforme" lancée en catimini. J'attends avec impatience la réunion de rentrée avec l'IEN ! J'imagine déjà sa réponse (s'il est partisan de la mise en application de ces nouvelles normes) : "Mais Môssieur vous devriez aller plus souvent sur Eduscol!". Désolé, j'ai bossé pendant ces vacances, ... mais j'étais beaucoup plus souvent sur les blogs de Laurène ou de Charivari !!!

    Après sur le fond, je me dis, pourquoi pas? Même si je suis très attaché à notre écriture actuelle et que je n'aime pas toujours le changement, mais ... pourquoi pas. C'est vrai que la cursive est une exception française, que mes 3 ados de filles l'ont abandonnée depuis longtemps. Mais ce qui me hérisse au plus haut point c'est "Pourquoi 4 polices (A, A orné, B, B orné) aussi différentes? Quand j'étais enfant, je démanénageais tous les 2 ou 3 ans à cause du travail de mon père. J'imagine l'élève qui va apprendre à écrire avec des boucles (écriture A) dans la Sarthe, puis plus de boucles (écriture B) dans le Massif central, des majuscules ornées ou non à Sète ou à Bordeaux ..... ! (pour reprendre quelques unes de mes pérégrinations enfantines) . Ca oui, je pense que c'est un vrai problème.

    Alors quitte à nous imposer quelque chose, qu'ils aillent jusqu'au bout et qu'ils nous imposent (ou nous demandent de choisir l'une ou l'autre des 4 écritures, par vote peut-être, on peut rêver) mais tous la même. Qu'en pensez-vous? - JY (ps: et il faudrait peut-être que j'aille me coucher !)

    67
    -Jean-Yves-
    Samedi 24 Août 2013 à 04:11

    PS 2 : A vendre tout un stock de cahiers Seyes 3mm et 4 mm . Etat neuf. + Divers modèles d'écriture et affichage de classe.  Prix à débattre.

    68
    Marifka Profil de Marifka
    Samedi 24 Août 2013 à 08:28

    @ Jean Yves, à mon avis tu seras plus le seul à avoir des cahiers et des copies à vendre...

    69
    familysol
    Samedi 24 Août 2013 à 11:29

    Les collègues de GS de notre circo ont eu une animation péda au cours de l'année concernant l'écriture et on les avait déjà informé de cette réforme à venir. Quand elles m'ont fait passé l'info, en tant qu'enseignante de CP, amoureuse de la calligraphie et des belles lettres j'ai été choqué et ma première réaction fut : "pas question !". Mais j'ai lu tous les commentaires et cette année je vais enseigner en cycle 3... Ma priorité va etre clairement énoncée : que se soit lisible et agréable à lire.... Que les lettres soient scriptes ou cursives, je ne sanctionnerai pas. J'hésite meme à leur donner une feuille outil modèle, ou alors en incluant les nouvelles normes, au choix... J'écris souvent sur des cahiers italiens et cela ne m'empeche pas d'appliquer les hauteurs de lettres que j'ai apprise petite. Et puis j'adore entendre mes élèves dirent : "Maitresse tu écris vrairment bien, c'est joli !". Plus qu'une norme, montrons l'exemple... (modestement tout de même....)

    70
    Julie1459
    Dimanche 25 Août 2013 à 12:09
    71
    jung
    Dimanche 25 Août 2013 à 17:42

    Franchement, c'est très bien qu'on évolue sur ce plan de l'écriture... Moins de différence entre l'écriture imprimée, ordi et manuscrit... moins de difficultés pour les élèves à lire les textes manuscrits... très bonne chose pour les personnes dyspraxiques... du temps récupéré pour faire des choses plus intéressante que la calligraphie...   les partisans de la non évolution seraient pour un retour aux pleins et aux déliés certainement et au stylo plume ???...

    72
    carreaux
    Dimanche 25 Août 2013 à 19:38

    Charivari : au sujet des cycles, il s'agissait d'un texte récent, pas de quelque chose dont on entend parler de puis longtemps (en tout cas pas ici)... Je suis retombée dessus: Décret n° 2013-682 du 24 juillet 2013 relatif aux cycles d'enseignement à l'école primaire et au collège

    Même méthode que pour l'écriture : vacances, et non communication réelle (perso, je n'en avais jamais entendu parler)

    à Jung : j'aimais bien notre écriture mais je ne m'y accrocherai pas à tout prix. Ce dont beaucoup d'entre nous parlaient (et qu'ils déploraient) c'était le manque de transparence, le manque d'UNITE (différences notables selon les régions de France), le manque de formation et d'information!!!!

    73
    Dimanche 25 Août 2013 à 19:45

    @ jung : récalcitrante mais pas non évolutive ! 

    Evoluer, oui mais pour de bonnes motivations et dans de bonnes conditions. Je suis totalement d'accord par rapport aux majusucules cursives si vite oubliées (je suis bien placée pour en parler, j'étaits en CE1 encore cette année, des modélèes, j'en ai tracés !). Mais quid de l'information/la formation ? On nous propose 2 modèles, mais lequel choisir ? Est-ce que ce sera véritablement fait dans les écoles ?

    Il y a belle lurette que j'ai abandonné le stylo plume pour mon plus grand bien , bien que j'entende parler de "crayon à encre" sur certaines listes de fournitures... on devrait laisser le choix d'utiliser ce type de stylo, fourniture qui me vaut régulièrement des interrogations de la part d'amies soucieuses de respecter la liste demandée.

    Cela ne m'empêche pas de m'interroger sur les raisons objectives de ce changement, et de m'agacer de la manière dont il est amené.

    74
    Dimanche 25 Août 2013 à 19:50

    Et quand je vois que dans d'autres pays on aligne les lettres hautes, je me réjouirais si on faisait de même ! Quelle énergie épargnée !

    75
    Clem-clem
    Dimanche 25 Août 2013 à 20:00

    Bonjour Charivari,

    Une petite remarque au sujet de la police "Cursive standard", un peu à côté du sujet mais je profite du fait que tu la mentionnes.

    J'ai constaté que lorsque tu utilises cette police, tu ne te serres pas de la touche " ² " (au carré), or je trouve que c'est une vraie plus-value qui permet de vraiment finir certaines lettres (même  si en réalité, pour moi, cela les commence mieux !) comme le p, le s, le a, le c, le d... Cela les rends plus esthétiques, selon moi. Qu'en penses-tu ?

     

    Sinon, article très intéressant et qui me laisse perplexe... C'est vrai que le MEN a l'art de nous pondre de ces idées... ! Rions-en de peur d'en pleurer !

    ----

    A carreaux, l'IEN qui m'a visité en période 5 cette année m'en avait parlé puisque j'avais des GS... C'était dans les cartons depuis quelques temps que la GS soit moins tournée vers le CP et que cela redevienne une année de cycle un pour laisser murir les élèves à leur vitesse. Certains pensent qu'aujourd'hui, la GS est trop axée sur la préparation à la lecture et qu'on gave les enfants avec ça en ne prenant pas réellement le temps de les laisser grandir.

    76
    Dimanche 25 Août 2013 à 20:17

    @carreaux : Pour les cycles, je suis sure d'en avoir déjà entendu parler en 2012; Voir par exemple le site du Café Péda, en 2012 : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/12/06122012Article634903748740014686.aspx

    @clem : Pour Cursive standard, j'utilise surtout le $ en fin de mot, moins le ² (sauf, quand j'y pense, au début des p et des r en début de mots)

    @jung : ça fait son petit bonhomme de chemin dans ma tête et je suis OK avec toi. Je crois que l'évolution vers une écriture scripte-attachée est une bonne chose (et les majuscules cursives ne me manqueront pas du tout !!).

    Il reste des critiques sur cette norme... Quel dommage quand même de n'en avoir pas profité pour uniformiser la taille des lettres montantes ! Mais c'est un détail et je doute que l'histoire des demi-interlignes résiste à l'épreuve du temps. Reste le problème de la communication, et ça c'est toujours énervant.

    En revanche, quand je lis sur EdP des profs qui réclament 3 semaines de formation, ça me semble mélodramatique. Quand je suis devenue maitresse, j'ai eu un mal fou à apprendre à écrire en cursives "actuelle" parce qu'à l'école j'écrivais très mal et au collège j'ai très vite opté pour une écriture qui ressemble à la deuxième éduscol. Donc quand je suis devenue maitresse à 40 ans, ça a été duuuur, mais je n'a pas eu besoin de formation, quand même. juste d'application, d'huile de coude, de bonne volonté... A bien y regarder, passer de notre cursive à la première Eduscol n'a pas l'air d'être siiiii compliqué !

     

    77
    sol5
    Dimanche 25 Août 2013 à 20:51

    Pour info : aux USA, le script est enseigné (après les capitales) la première année d'école Gr1 et ils apprennent la cursive à la fin du primaire  au Gr5 ou 6. Et oui, les enfants en Irlande (et en GB) apprennent désormais (et c'était déjà le cas en 2008) la cursive et non plus le script. Ils ont aussi en charge de l'apprendre à leurs parents qui pendant de longues années n'ont appris que le script. Les recherches ont montré les avantages de la cursive...

    Le Ministère marche sur la tête et ne se sert même pas de l'excellente recherche qui est menée en France (depuis de Arrujiaguerra en 1974) sur l'apprentissage de l'écriture. La 'scriptualisation' de l'écriture au collège correspond à sa personnalisation. Elle ne peut avoir lieu que si la cursive est automatisée.

    Le Ministère propose l'italique. Or les chercheurs montrent que l'inclinaison à 45° est celle qui est spontanée chez les ADULTES (qui modifient leur écriture pour la pencher ainsi...), mais que l'enfant a une écriture STABLE et à 90 °.

    L'écriture proposée n'aidera pas les enfants dyspraxiques et dysgraphiques, loin de là... puisqu'elle est 'cassée' en plusiuers traits (avec "des arrêts pour reprendre son énergie",  quelle bêtise !) déjà qu'ils ont du mal à automatiser... C'est en leur apprenant les programmes moteurs (directement) qu'on les aide le mieux.

    Il y en aurait encore beaucoup à dire, je ne peux que vous inciter à lire 'Troubles de l'écriture : des modèles à l'intervention" de JM Albaret, ML Kaiser et R Soppelsa,

    78
    Dimanche 25 Août 2013 à 22:06

    J'ai du mal à crier à la catastrophe. 

    Si encore nos élèves écrivaient globalement bien aujourd'hui, c'est vrai que je trouverais ça dommage de changer, mais là... Il n'y a que moi à trouver que les CM et les collégiens écrivent vraiment comme des cochons en France aujourd'hui ?

    Et puis on parle des américains, mais apparemment il n'y a pas qu'eux à écrire en script-lié. Les Italiens, les Suisses, les Allemands... C'est plutôt nous qui sommes atypiques, non ?

    Alors atypiques, pour les résultats piteux qu'on connait, ça vaut le coup de se poser la question et de remettre en question notre manière de faire, non ?

    79
    sol5
    Dimanche 25 Août 2013 à 22:40

    Je suis désolée, je fais toute ma recherche sur l'apprentissage de l'écriture cursive et des articles de recherche, j'en ai lu énormément... Même les Norvégiens montrent que ce n'est pas la cursive-script liée qui est la plus efficace pour rendre l'écriture 'fonctionnelle', mais la romane bouclée... L'article date de 2002... Nous retardons à ce point de partir à reculons quand tout le monde, y compris les chercheurs de tous les pays, sont en train de montrer comment nous apprenons et quel intérêt ?

    80
    Seccot1ne
    Dimanche 25 Août 2013 à 23:44
    Je ne sais pas trop quoi penser. Notre écriture (suisse) me semble plus simple que la vôtre, avec les hauteurs de lettres semblables, pas de pont avant le n et le m, pas de boucle pour le f, etc. Elle serait donc moins aisée pour l'apprenant (elle est plus "angulaire" si j'ose dire) ?

    Du coup, j'ai regardé la belge, qui me plait plutôt bien et qui ressemble à la française, mais avec quelques simplifications.

    Je trouve les écritures scriptes liées, comme la Sassoon, ou la nouvelle que vous propose le MEN, plaisantes à l'œil. Mais ça m'embêterait d'enseigner une écriture qui mette les enfants en difficulté.
    81
    LN
    Lundi 26 Août 2013 à 11:04

    Quand mes CM2 se mettent à l'écriture en script pour faire "grands", la seule chose qui me dérange c'est qu'ils écrivent moins vite du coup. Plus on lève la main du cahier, plus on met de temps à écrire. Re du coup, je pensais que l'écriture cursive, ça servait à écrire plus vite, le geste est moins "cassé".

    J'accepte volontiers les majuscules en script vue qu'ils ne se rappellent plus de toutes les cursives, mais je trouve aussi que ça fait bizarre à l'oeil le mélange d'écriture. Enfin, les erreurs d'orthographe me font plus mal. :)

    82
    Monsieurleprofesseur
    Lundi 26 Août 2013 à 15:29
    Monsieurleprofesseur

    Je n'ai pas eu le courage de tout lire, mais pour moi cette news amène à une autre question : doit-on continuer à passer autant de temps sur l'apprentissage de l'écriture au Cp quand on sait que 4/5 ans plus tard les enfants/préados passent à autre chose (je ne m'étandrai sur les petits coeurs en guise de points que certains Pe/profs tolèrent...) ?

    Il faudra aussi un jour accepter qu'une grande majorité des adultes n'utilisent plus de stylos et/ou n'écrivent qu'avec un clavier... Cela pose encore plus la question de l'écriture et de la place qu'elle doit occuper dans l'enseignement actuel.

    Moi, tant que c'est propre, sans originalité et lisible, ça me va.

    Au regard de ce qu'on voit dans les autres pays, je me dis qu'en France on passe trop de temps sur la forme. Et belle écriture n'a jamais fait texte de référence. Y a qu'à voir les brouillons d'écrivains célèbres...

    PE en CM1.

    83
    Ludivine31
    Lundi 26 Août 2013 à 18:12

    En Angleterre, pour avoir passé quelques semaines dans une école, l'écriture "script-liée" enseignée ressemble très fort à la 2e verte (sauf le s comme la première verte).

    Pas de regret pour nos majuscules cursives alambiquées que les élèves aiment bien apprendre (c'est beau, plein de boucles) mais ont toujours du mal à tracer correctement...

    Les nouvelles polices cursives proposées sont peut-être moins fluides dans le mouvement (moins de ponts, plus de cassures), cependant elles offrent moins de confusions possibles entre script et cursive, par exemple :- confusion sur le nombre de ponts : n=2 ponts en cursive, m=2 ponts en script

    - les syllabes vu et vi en cursive qui font "apparaître" un r et laissent perplexes nombre de petits CP

    L'effort le plus conséquent, si on nous demande d'appliquer ces changements, ce ne sera pas pour les élèves qui, de toute manière, sont en apprentissage, mais pour nous les enseignants qui devrons y mettre un peu de bonne volonté...

    Somme toute, pourquoi pas cette nouvelle norme d'écriture cursive, mais faire passer le truc sur Eduscol comme ça en plein été... comment dire... heureusement que Charivari est là pour nous tenir informés ;)

    84
    JB
    Lundi 26 Août 2013 à 21:05

    L'dée n'est poutant pas mauvaise. Il y a effectivement un besoin de polices et surtout d'adapter l'écriture aux besoin des élèves et de notre époque. Mais le plus grand besoin est celui d'une explication aux  enseignants afin qu'ils s'interrogent sur leurs pratiques.  Le document d'application semble fait à la va-vite et ne les aidera pas beaucoup. Il reprend  un document intitulé "Deux alphabets pour l''école" de 2005. Surprise : certaines notes sont écrites en blanc sur blanc. Exemple à la page 25, à gauche de l'illustration du bas.

    85
    Lundi 26 Août 2013 à 21:51

    Ca c'est pas mal. Ce sont des spoilers ? Il faut les repasser en noir pour les voir apparaitre ? 

    86
    audélia
    Mardi 27 Août 2013 à 08:22

    Concernant le 'pourquoi' de l'apprentissage de la cursive à l'école :

    j'avais l'an dernier dans une classe de GS-CP un élève pour lequel l'équipe de suivi de scolarisation préconisait l'utilisation d'un ordinateur.

    L'ortho qui le suivait a suggéré de continuer l'apprentissage de l'écriture cursive me disant que celle-ci permettait la formation de connections dans le cerveau.

    J'avoue n'avoir pas approfondi la chose...

    87
    Mardi 27 Août 2013 à 12:02

    et bien moi, j'en ai vraiment ras-le-bol de cet abandon des dirigeants de notre culture française au profit de la culture anglo-saxonne.... Ils ont cas décréter que nous sommes anglais tant qu'ils y sont ! C'est du délire, toutes les réformes prennent modèle sur ces pays, ils sont incapables de penser par eux-mêmes ou quoi ? Il faut qu'ils copient ! Grrr....

    88
    manou1983
    Mardi 27 Août 2013 à 15:32

    Ah non, je refuse d'écrire comme ça!

    En tout cas merci pour l'info.

    89
    Pignat Estelle
    Mardi 27 Août 2013 à 21:28

    Mais page 4 du document sur les modèles d'écriture scolaire, il est précisé : ''le besoin d'une police de caractères cursive POUR L'APPRENTISSAGE DE L'ECRITURE SUR SUPPORT NUMERIQUE''...mais si on n'a pas de support numérique, on fait quoi ? Je pense que pour ceux qui ne sont pas (encore) équipés et pour ceux qui n'utilisent pas tout le temps le numérique, les choses ne vont pas changer...enfin j'espère !!!

    90
    Mercredi 28 Août 2013 à 10:19

    Même réaction avec ma femme en voyant ces polices : "Quelle horreur, ils peuvent toujours courrir !"

    91
    Isasar
    Mercredi 28 Août 2013 à 10:53

    Et pourquoi pas??? 

    Après tout à quoi bon passer beaucoup de temps à apprendre des lettres que personnes n'utilisent!!!  Dès qu'ils peuvent les jeunes simplifient l'écriture et suppriment les boucles, et quel adulte écrit en cursif (à part les profs!!!)?

    j'ai fait un stage en Angleterre où les élèves n'ont que 2 systèmes d'écriture à apprendre (minuscule et majuscule en script) au lieu de 4 (minuscule et majuscule en cursif en plus), quel gain de temps pour apprendre les fondamentaux.

    92
    Mercredi 28 Août 2013 à 11:31

    J'avoue que tout ça me laisse dubitative... Nouvelle lubie ? Demande pédagogiquement fondée ?

    Lorsque j'ai débuté en LC, j'ai eu une discussion avec une conseillère pédagogique à propos des majuscules cursives : c'était avec une classe de CM et je ne les faisais pas quand j'écrivais au tableau. Elle m'a dit que, même si on ne les attendait pas de la part des élèves, il était important que je les fasse car cela fait partie de notre culture. Je pense qu'elle avait raison.

    Sentiment renforcé lors d'un stage aux USA en PE2 (Charivari, je t'ai envoyé par mail leur modèle d'écriture en attaché). Là bas les enfants écrivent en script, ils apprennent (un peu) la cursive au 3rd grade (ce2) mais peu d'enfants l'adoptent... Ils écrivent également toujours au crayon de papier et les enseignants n'avaient pas ou peu d'attente en matière de propreté (affichages magnifiques dans les couloirs avec des tas de papiers décoratifs, et productions d'enfants au crayon de papier, raturées, voire chifonnées, ça nous a fait bizarre  ^^)  Il semblerait même qu'ils soient en train de franchir un cap dans bon nombre d'états (chaque état a ses propres programmes) et cesser carrément d'enseigner l'écriture cursive au profit de la maîtrise du clavier. http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201304/12/01-4640509-la-fin-des-lettres-attachees.php

    93
    cémoi ulis
    Mercredi 28 Août 2013 à 17:53

    Et ben ils sont pas dans la m..... les élèves DYS avec ces polices. ont-ils pensé à eux? j'en doute!

    Par contre sans seyes je trouve que ce n'est pas un mal.

    94
    atthena59
    Mercredi 28 Août 2013 à 19:49

    Avez-vous lu le document d'accompagnement...sur Eduscol? La police choisie pour leur explication me donne envie d'abandonner la lecture tellement elle est peu lisible . C'est un comble !

    95
    valhel
    Mercredi 28 Août 2013 à 22:48

    J'ai surtout retenu sur la page d'eduscol que ces polices "complètent l'offre des polices cursives scolaires existantes". Ouf, on peut en choisir d'autres...

    96
    LN
    Jeudi 29 Août 2013 à 15:23
    LN

    Ben mince alors...C'est en effet surprenant comme ça au milieu de l'été ! Attendons de voir la rentrée. Dire que je viens d'imprimer mon alpahbet mobile....

    Juste pour te dire que l'artcile sur l'année clé en main m'a fait bien rire (même si je n'ai pas été jusqu'au bout de la blague... mais je vais aller voir cela tout de suite !)

    Bonne rentrée et merci pour ton aide !

    97
    Jeudi 29 Août 2013 à 16:28

    :D va voir quand même !

    98
    Jeudi 29 Août 2013 à 16:59

    Petite question technique : comment installer ces polices sur l'ordi ? J'ai téléchargé dans un fichier, j'ai extrait le fichier et l'ai copié dans Windows Fonts et ... rien ...

    99
    Jeudi 29 Août 2013 à 18:56

    @ tibo5962 : quand tu ouvres la police, on te propose de l'installer... n'hésite pas ! Ensuite elle apparaitra dans la liste de tes polices sous word ou openoffice. C'est tout !

    100
    Jeudi 29 Août 2013 à 19:23

    Tibo, cela dépend de ta version de Windows.

    101
    Samedi 31 Août 2013 à 10:20

    Je trouve que votre écriture de demain ressemble un peu à celle que l'on utilise désormais chez nous depuis un peu plus de 10 ans maintenant (Suisse romande)

    Avant on avait aussi une écriture beaucoup plus cursive comme celle que vous avez actuellement!

    Je ne sais pas dire si c'est mieux ou moins bien! 

    102
    Nath44
    Samedi 31 Août 2013 à 13:52

    J'ai essayé de trouver le temps d'en discuter avec une copine qui vit à Londres le WE dernier mais ce que j'ai surtout retenu c'est qu'en Angleterre l'Etat prévoit un investissement de 6 i-pad par classe et un coin informatique (en + de ces tablettes) est obligatoire das chaque salle de clase. Bientôt ils n'auront peut être plue besoin d'écrire (et moi avec mon PC de fond de classe qui est prévu pour arriver dans 2 ans...) ?

    103
    JB
    Samedi 31 Août 2013 à 14:04

    Cette police dispose de propriétés OpenType.

    Elle s'installe sans problème sur tout les ordis. Par contre, peu de logiciels utilisent ces propriétés OpenType, surtout dans les écoles où il y a souvent de vieux systèmes.

    Il y a donc des s , des b qui se terminent par une sortie qui n'a pas lieu d'être. Pour des modèles, ça fait plutôt mauvais effet.

     

    104
    Samedi 31 Août 2013 à 14:48

    C'est quoi donc Open type ?

    105
    JB
    Samedi 31 Août 2013 à 20:40

    Compliqué à expliquer.

    Voyez des illustrations ici :

    http://jean.boyault.pagesperso-orange.fr/gaston.html

    106
    Samedi 31 Août 2013 à 21:01

    Est ce que je comprends bien en disant qu'avec une police opentype le logiciel peut faire des S différents s'ils sont en fin de mots, au milieu du $ que j'utilise dans cursive standard ?

    Word sait utiliser ces polices ?

    ... Et celle du lien est jolie tout plein : c'est toi qui l'as créée, JB ?

    107
    JB
    Samedi 31 Août 2013 à 21:25

     

    OpenType peut permettre de gérer entre autre le problèmes des queues des s mais beaucoup d'autres problèmes comme celui des o, b, v, w.

    Word 2010 (seulement cette version) sait utiliser l'OpenType, il faut l'activer. Sur Mac, cela se fait automatiquement sans problème.

    Oui, c'est moi qui l'ai faite. Elle sera peut-être bientôt sur Dafont.

     

    108
    Elodie22ld
    Samedi 31 Août 2013 à 22:34

    Merci Charivari pour l'info heureusement que tu es là. J'ai toujours gardé une écriture qui tirait sur le cursive du coup je n'ai pas trop galéré pour me réapprorpier "la "normée" . S'il faut changer cela va bien me compliquer la vie, je dois déjà me concentrer pour tenir mon crayon correctement (la position que mes doigts prennent spontannément ferait hurler la majorité des maîtres et maîtresses), si en plus la forme ne m'est pas familière... JE NE VEUX PAS PASSER MES VACANCES A FAIRE DES LIGNES !!!!!!! ( de toute manière  c'est trop tard pour cette année ).

    Pour la simplification : les e cassés me semblent plus durs à faire que les simples boucles Le L du deuxième modèle avec ses arrondis ne simplifient pas grand chose . Le r en minuscule sripte n'  est pas si simple que ça  On ne résoud  pas mon problème actuel de t et de d. Pour tout dire, j'hésitais à faire mes propres lignes seyes mes avec 3 interlignes seulement  pour les GS (si quelqu'un à tenté je veux bien son avis sur l'expérience).

    Je rejoins aussi certains c'est bien beau de laisser le choix mais les n de certains seront identique au m des autres. Vive les confusions.

    J'aime bien notre cursive toute ronde, on peut peut être la simplifier (certains majuscules, le t et le d) sans pour autant inventé une nouvelle écriture. Elle fait partie de notre culture et je trouverasi dommage qu'à terme tous les pays aient la même écriture... Cela aurait enlevé beaucoup d'intérêt à cette conversation :  merci d'ailleurs à   Seccot1ne et aux autres pour leurs  liens j'ai appris plein  de choses ce soir    .

    109
    angie benoit
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 11:04

    Quelle discussion! Je ne peux pas tout lire!

    J'avais envoyé juste avant les vacances un laius concernant l'enseignement de la cursive à notre inspection parce que je me posais beaucoup de questions (j'ai des maternelles), mais pour l'instant, personne ne nous a encore signalé ces nouvelles polices (sont-ils au courant?).

    En tant que prof allemande enseignant dans le primaire en France, la cursive française me semblait depuis bien longtemps super, hyper, méga obsolète par rapport à ce que l'on pouvait voir dans les autres pays, surtout quand on trouve (encore et toujours) des affichages de l'alphabet en Du cahier ou Plum (plume biseauté!!!) dans les classes du cycle 2.

    Dans certains coins de l'Allemagne (c'est organisé par état fédéral, il n'y a pas d'uniformité dans le domaine éducatif dans le pays!!), les enfants commencent aujourd'hui par le script et non par une cursive. En Suisse, Autriche, des pays scandinaves, les USA et le Canada (je crois en Angleterre aussi?) on trouve les mêmes tendances! Je ne sais point si c'est bien ou pas mais cela montre qu'il va falloir plancher très profondement dans le sujet, beaucoup plus profondement que ces deux polices ne le suggèrent. En Allemagne, la 'Schulschrift' dont sont dérivées la plupart des cursives actuelles, est un produit des réflexions post-68! Ben, oui, il serait temps qu'on s'y attelle en France - mais en concertation, ce serait quand même mieux!

     

     

    110
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 11:13

    ...sauf que dans certaines écoles en Allemagne on fait marche arrière...

    Vécu par mes filleules qui y étaient et sont toujours scolarisées...

    111
    angie benoit
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 16:10

    Oui, j'ai entendu ça aussi. Je ne suis pas experte pour dire si c'est bien ou pas mais c'est le stade avancé de la reflexion qui m'interpelle par rapport à la France.

    Ailleurs, on déjà réformé la cursive à la fin des années soixante (!) et aujourd'hui, on est même allé plus loin encore (peut-être trop loin?). Chaque fois que j'ai essayé de discuter avec des collègues ici, c'était plutôt "ben, oui, mais c'est comme ça, j'ai toujours fait comme ça et de toute façon...", pourtant, il faudrait vraiment une remise à plat de toute cette question d'écriture! 

    112
    Ruf
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:39

    Je n'ai pas lu tous les commentaires. J'enfonce peut-être une porte ouverte... Personnellement, quand j'étais en cycle 2, j'utilisais toujours la police Crayon E. Ca me semble le plus proche de l'écriture cursive. Ca donne ça :

    Tom et Léa lisent un roman.

    Seul problème, quand on détache les lettres, il y a des petites queues inutiles. Je viens de découvrir la nouvelle """"norme"""", suite au pétage de plomb de ma collègue de C.P. ... je confirme, c'est du n'importe quoi. Maintenant, qu'est-ce qui est important à vos yeux à tous, enseigner correctement à vos élèves ou appliquer des consignes (que vous trouvez) débiles...

    113
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 22:02

    Non, dans le fond, nous sommes nombreux à ne pas trouver débile l'idée d'une refonte, ni même les propositions qui sont faites*. Mais pour le moins maladroite la communication de la chose, oui !

    * je me suis entrainée un petit peu avec la police 1 : elle est super proche de la nôtre quand même, et ce n'est vraiment pas dur de s'y mettre. Il n'y a que sur les n et les m que je dois me concentrer (mais ils ressemblent à ce que font la plupart des adultes que je connais).

    114
    valhel
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 22:48

    Les graphothérapeutes ont analisé cette écriture et la trouvent trop anguleuse. Voir le livre d' Yves Le Roux...ils ont écrit pour éviter que ces modèles soient publiés....mais apparemment ils n'ont pas été entendus!

     

    115
    Jeudi 5 Septembre 2013 à 19:03

    Tu veux dire des graphothérapeutes... Parce qu'ils ne sont pas unanimes sur le sujet; Il y a débat.

    Je me méfie des exceptions françaises. Si les petits Italiens, les petits Suisses, les petits Anglais, les petits Allemands (...) apprennent bien et écrivent bien avec ce type d'écriture, et sachant qu'on ne peut vraiment pas dire que nos élèves français écrivent bien actuellement avec notre norme (), je trouve qu'il y a lieu de se poser la question de changer.

    116
    sol5
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 16:58

    Pour ceux que cela intéresse...

    Certaines parties du premier article sont reprises texto dans le document d'éduscol alors même que l'article en montre la non -pertinence. N'oublions pas non plus que les articles cités (et repris dans éduscol) datent de 1931...

     

    Bara, F. et Morin, M.-F., Montésinos-Gelet, I. et Lavoie, N.(2011). Conceptions et pratiques en graphomotricité chez des enseignants de primaire en France et au Québec. Revue française de pédagogie, 176, 41-56.

    Morin, M.-F., Lavoie, N. et Montésinos-Gelet (2012). The Effects of Manuscript, Cursive or Manuscript/Cursive Styles on Writing Development in Grade 2. Language and Literacy, 14 (1), 110-124.

    117
    Seccot1ne
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 17:36
    Seccot1ne

    Merci pour ces références. Tu ne m'as pas répondu, cela dit, à propos de l'écriture suisse (qui est celle avec laquelle j'ai moi aussi appris à écrire, il me semble). 

    Je profite de l'occasion pour demander : je suis vraiment la seule à ne pas trouver Danièle Dumont très claire ? J'aime beaucoup ses cahiers, et je trouve sa progression plutôt logique, mais son bouquin m'embrouille plus qu'autre chose. Peut-être parce qu'il est en désaccord avec beaucoup d'autres (et avec des pratiques répandues) ... ? J'ai l'impression qu'il faut faire super attention au moindre de ses gestes face aux élèves, sous peine de causer des dommages irréversibles à leur écriture ... 

    118
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 18:12

    Est-ce que "tu" c'est moi ou sol5 ?

    119
    Seccot1ne
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 18:16
    Seccot1ne

    Oups, désolée - c'est sol5 (je voulais le préciser et j'ai oublié)

    120
    Seccot1ne
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 18:16
    Seccot1ne

    Enfin, ton avis m'intéresse aussi - et pour ce qui est de Danièle Dumont, je m'adressais à tout le monde.

    121
    sol5
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 19:07

    Pour Danièle Dumont, tu peux voir mon commentaire sur Amazon : en gros : livre très complexe et pas facile à comprendre... J'aime bien ton "embrouillé ... " Quand je le conseille aux collègues, je les mets toujours en garde à propos de cet aspect "embrouillé"... Mais il est tellement génial et je l'applique depuis décembre 2004...

    Pour ce qui est de la suisse, je ne sais pas trop, mais dans le livre Troubles de l'écriture que j'ai cité, ML Kaiser est suisse et c'est elle qui s'intéresse principalement aux formes d'apprentissage.

     

    122
    Maude-ch
    Lundi 16 Septembre 2013 à 11:30

    Bonjour, 

    Je vous remercie pour ce débat fort intéressant. L'enseignante de mes enfants croyait dur comme fer à l'apprentissage de l'écriture cursive dès le plus jeune âge. Les enfants ont apparemment moins de problèmes liés à la dyslexie car les lettres sont reliées et ne peuvent "changer de place" visuellement. Chaque lettre d'une écriture non-liée peut se mouvoir, se tourner et se détacher de l'ensemble des lettres. On confond moins les p, b, q, g.

    123
    linette5
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 02:40
    Bonsoir Charivari. Je connais ton blog par coeur, je l'adore, le suis... Et là je viens de tomber sur ton nom, enfin celui du blog, dans un article écrit sur Rue89 par une française habitant aux usa et qui parle du débat actuel là bas concernant l'écriture cursive. Intéressant.
    124
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 07:25

    Oh ?

    tu nous mettrais le lien ? Merci !!

    125
    anisle21
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 09:21

    Bonjour,

    voici le lien de l'article de rue89 : http://blogs.rue89.com/americanmiroir/2013/09/18/abandon-de-lecriture-en-attache-debat-enflamme-aux-usa-231159

    je vais lire votre blog avec intéret.

    126
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 10:41

    Merci ! Cet article est très intéressant, en plus !

    127
    marmor
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 17:49

    Ne faisant pas partie de la catégorie des enseignants je suis surprise par tous ces propos complètement réactionnaires... le branle-bas de combat pour une simple question de dessin d'écriture, c'est incroyable ! à vrai dire pour moi toutes ces cursives ou demi-cursives sont parfaitement acceptables.

    L'écriture de tout adulte un peu émancipé intellectuellement s'éloigne des modèles scolaires et c'est heureux ! l'essentiel est de comprendre le sens des choses et non de reproduire bêtement des formes. J'espère que les profs qui s'enflamment pour ce genre de détails sont très minoritaires, sinon je me ferai beaucoup de souci pour nos chers petits qu'on voudrait transformer en moutons dociles...

    128
    sogi1
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 21:08

    Tu l'as dit....tu ne fais pas partie de la catégorie des enseignants, par conséquent la génèse de l'apprentissage de l'acte graphique peut t'échapper!!!! C'est une base dans l'enseignement et pour nous c'est source d'inquiétude de voir celle-ci chamboulée, même si je trouve que prendre du recul est toujours une bonne chose! On peut donc comprendre les réactions qui à mon sens sont loin d'être réactionnaires!!!

    129
    Une maman
    Vendredi 20 Septembre 2013 à 12:45
    Une maman

    Bonjour,

    Je ne suis pas enseignante mais je trouve bonne l'initiative de l'EN même si la manière de presentation n'est pas très élègante.  Quant à d'autres pays, voilà ce qu'on fait en Roumanie, mon pays d'origine :

    www.anidescoala.ro/Scoala/Abecedar.htm

    Les cahiers des CP ont 2 lignes continues suivis par 2 lignes en points. Il n'y a pas de seyes. Presonellment, j'ai des mauvais souvenirs quant à l'apprentissage de l'écriture. J'étais une bonne élève mais pas très bonne en écriture, la seule heure de colle de ma vie à étè à cause du "M" manuscrit ! C'était la deuxième lettre qu'on apprenait après le "a".

    Je suis contente que des instits sont prêts pour changer ,  j'espere que ce sera bietôt  de même concernant  la notation(évaluation) des enfants en primaire ;o)

    Une maman

    (adepte de l'apprentissage informel et qui le pratique plus ou moins lors de l'instruction en famille de ses enfants)

     

     

    130
    zigomatix
    Samedi 21 Septembre 2013 à 17:15

    Mais bien sûr. Il n'y a qu'à continuer à innover dans cette direction pour qu'on se retrouve d'ici quelques années avec une écriture vernaculaire différente dans chaque pays, et pourquoi pas ensuite une écriture scripte bretonne, corse... La différence des langues est déjà un frein à l'entente et la compréhension. Les peuples de l'ancienne Europe étaient au moins réunis par une écriture scripte commune. Cassons aussi ce lien que nous ne saurions supporter, et qui pourrait véhiculer des relents d'anciennes cultures. Rassurons-nous, les américains font de même de leur côté, et même plus radical, en abandonnant toute écriture scripte.

    131
    Samedi 21 Septembre 2013 à 18:17

    zigomatix, on ne comprend pas bien ce que tu veux dire ni à qui tu réponds. D'autre part, ce que tu dis sur les US est inexact. Au contraire, certains états n'enseigneront QUE l'écriture scripte, et non plus la cursive.

    132
    marmor
    Samedi 21 Septembre 2013 à 18:29

    J'ai appris à écrire dans les années 50 avec un autre modèle d'écriture cursive et je ne vois pas où est le problème ! Je fréquente un peu les archives paroissiales et d'état-civil des siècles précédents: à partir du milieu du XVII° (et parfois avant) la plupart des écritures ne diffèrent pas fondamentalement des écritures actuelles, la structure est la même... ce n'est pas pire que certaines ordonnances de nos médecins! Le problème de déchiffrage est lié au matériel, à l'environnement et à l'interprétation que le scripteur fait du modèle,  pas au modèle d'écriture lui-même.

    133
    Samedi 21 Septembre 2013 à 19:10

    Assez d'accord avec vous. Je trouve qu'il n'y a pas trop de quoi crier au scandale avec cette proposition qui est quand même très proche de ce qu'on connait aujourd'hui. Dire qu'on aura du mal à s'y mettre ou bien que personne n'arrivera à la lire me semble très exagéré. J'ai essayé. Il faut que je me concentre surtout pour les m et les n, mais ce n'est quand même pas la mer à boire...

    134
    Mardi 1er Octobre 2013 à 09:18

    Mon fils vient d'entrer en 6e sans être capable d'écrire rapidement un texte qui puisse être relu sans des heures de déchiffrage. Las je lui ai suggéré de passer à une écriture script. 1 heure de travail et 7 années de calvaire oubliées ce qui démontrer à quel point l'enseignement de la cursive est contre-nature.

    Maintenant, Il est fou de joie car il peut enfin se relire normalement. Il ne se passe pas un jour sans qu'il m'en parle !

    l est aussi capable d'utiliser un clavier sans le regarder et de saisir plus vite qu'il n'écrit. Preuve que la cursive est un anachronisme de plus dans une école qui n'est plus vraiment en phase avec la réalité.

    135
    F.H.
    Samedi 5 Octobre 2013 à 04:04

    Ces polices ont une histoire plus longue que juste l'entrée dans l'ère du numérique. Elles dérivent du concours organisé en 2001/2002 par le ministère de l'éducation nationale et les travaux d'origine ont été présentés à Rouen en 2005.

    www.inrp.fr/images/musee/pdf/colloque_alphabet.pdf

     

    Sinon, lire aussi au sujet de l'écriture manuscrite l'un des derniers Courrier international de septembre qui traite de ce sujet dans le monde

    136
    une ex instit
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 00:33

    j'ai ete instit en Italie pendant 10 ans, maintenant je vis en France et j'ai un enfant en Ce1. je le modele italien n'est pas tout a fait celui que vous montrez. il est moin decore deja.... et surtout on ne passe pas des heures a l'ecole a essayer d'ecrire des listes de mots sans les contestualiser. on ecrit des textes... que les enfants creent a partir de leures experiences ou fantaisie... et si en cp ou ce1 ou ce2.... ils ne respectent pas les proportions on leurs explique mais on met pas de signes rouges..... mon enfant avait a ecrire Berlin...pour entrainer le B majuscule... il ne savai pas ce que cela voulai dire.... au lieu de perdre autant de temps en faison des choses ainsi inutiles, frustrantes et parfois demotivantes pour les enfants... les instits pourraient utiliser ce temps la' on faison apprendre des choses interessantes a nos enfants  et qu'ils leur servent a quelque chose. une fois adulte ce n'est pas sure qu'ils ecrirons comme cela...et cela n'empechra pas d avoir des mauvaises graphies. cela ne sert absolument a rien. il suffit que la graphie soit facilement decifrable. les dimensions, les proportions etc etc irons se corriger chez chaque enfant a son rythme et selon son developpement. En Italie aussi on sait ecrire et on est pas passes par cette veritable torture sans aucun sens.

    137
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 08:43

    "En Italie aussi on sait écrire". C'est bien dit. On a parfois tendance à penser, pour plein de choses d'ailleurs, que ce que nous faisons en France et forcément ce qu'il y a de mieux et que ce sont tous les autres pays qui se trompent.

    Ceci dit, la rentrée est passée, et, entre la réforme des rythmes et les nouveaux programmes, je crois bien que ce document est déjà enseveli sans avoir vraiment vu le jour. Les lignes d'écritures "à l'ancienne" ont de belles heures devant elles.

    138
    choupette74
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 09:11

    Hihi! même l'emission Les maternelles sur France 5 utilise les articles de Charivari pour parler de l'écriture cursive (émission du 9/10).

    Merci encore pour tout ce que tu nous apportes (enseignants, parents, élèves ou journalistes)

    139
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 09:12

    Ah bon ????

    140
    choupette74
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 16:56

    Tu peux voir le replay à cette adresse http://www.france5.fr/emissions/les-maternelles

    à partir de 7 min 45

    C'est au sujet de l'écriture cursive aux Etats-Unis et elle parle des nouvelles normes en France et prend en exemple la phrase publiée dans ton article.

    141
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 19:14

    Merciiii pour l'info !

    142
    Ex instit
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 23:00

    Toujour sur l'Italie.... en maternelle on fait de la pré écriture sans tomber dans le pré-didactisme... ici tout est pérformance, vitesse...nous avons un an de plus de Lycée..on part à la Fac un an plus tard que les français...allez visiter le site des école maternelles de Reggio Emilia.... Dès la pédagogie nouvelle, en passant par Montessori, jusqu'à Loris Malaguzzi. Même M. Bruner, l'un des plus illustres cognitivistes mondiales, spécialiste d'apprentissage, a vu en l'expérience de Reggio Emilia la réalisation de l'armonie du processus d'enseignement-apprentissage. Je pense qu'ici, en France les enseignants sont des téchniciens de l'enseignement, alors que pour enseigner aux enfants on devrait plutôt être des spécialistes de l'"apprentissage". Avoir en peu de formation en commun avec les EJE ce serait déjà pas mal. Les enfants ne sont pas des "pots" à remplir d'informations...ils sont vrais, des personnes: à quoi ça sert de passer des heures à réaliser un modèle de "belle écriture à l'ancienne"????? Quelle compétence est sollicitée???? Est-ce que cela est la meilleure méthode, celle de récopier en detaille, jusqu'à l'exaspération.... un modèle???? Et ici quelqu'un dit qu'il faudait augmenter le temps qu'on consacre à ça à l'école citant comme raison le fait que les collegiens ont des écritures pénibles....Je trouve que l'école française est très comportamentaliste....stimul-réponse.... Il ne me semble poutant pas que la présence de cet entrainement à l'école ait résolu le problème de mauvaises écritures en âge adulte. 

    Je voudrais vraiment qu'on m'explique pourquoi on le fait faire à l'école de cette façon stereothypée et mechanique. Si l'on veut développer des compétences de motricité fine il y a de tas d'autres activitées à proposer, beaucoup plus efficaces et motivantes pour les éleves et qui pourraient aussi faire mettre en jeu aussi les enseignants. Essayez d'en parler avec quelque psychomotricien du sécteur...il vous dira que la première chose à mettre en place est la détente musculaire....beaucoup d'enfants sont crispés quand ils écrivent au début....et qu'est-ce qu'on propose pour améliorer cette situation alors????? d'augmenter le temps déjà consacré à l'activité même qui les fait crisper...... Dans quelque site Montessori j'ai trouvé des belles idées...

    Cordialement,

    Martina.

     

     

     

     

     

    143
    Paul-Luc Médard
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 09:39

    Excellente discussion qui montre combien le débat est passionné et passionnant. La proposition du ministère pose deux problèmes : celui de la résistance au changement des pratiques scripturales ET celui de la pertinence quant au tracé proposé aux élèves.

    Sur le premier point, on voit mal comment un ministre pourrait imposer à notre époque un modèle d'écriture alors que depuis Jules Ferry aucun choix national n'a jamais été fait. Cela amènerait une petite révolution dans le milieu enseignant, dans le monde de l'édition pédagogique et jusque dans celui de la papeterie.

    Mais c'est surtout le second point qui appelle de multiples réflexions. Je n'en retiendrai qu'une. L'écriture cursive suppose un modèle d'enseignement qui réponde à une double contrainte : ses lettres doivent être composée d'éléments comment facilement repérables et "traçables" par les jeunes élèves (canne, boucles, vagues …) ; elle doit aussi favoriser les enchaînements de lettres de manière à constituer un "chemin graphique" souple pour écrire les mots. Si l'on s'accorde sur ces deux caractéristiques, force est de constater que le police informatique proposée par le ministère ne peut convenir. Pour le premier aspect, elle pourrait être envisagée, même si la forme le "s" minuscule peut paraître surprenante (mais pas illogique) ; mais c'est surtout sur le second aspect qu'elle est critiquable : ce modèle ne permet pas une bonne cursivité d'écriture : l'attache des lettres possède bien trop de ruptures pour permettre à terme une fluidité.

    En fait, s'il faut reconnaître à cette police de nombreuses qualités en terme de lisibilité, elle ne peut servir de modèle de copie. Et force est de constater que la quasi majorité des polices informatiques ne conviennent pas non plus. En effet, ces polices, pour sympathiques qu'elles soient, ne peuvent régler les problèmes de ligatures inhérentes à la spécificité de l’écriture cursive. Depuis des années, je me suis interrogé sur cette question … et je crois avoir trouvé une réponse. 

    Voilà la police que j’ai créée et que j’utilise dans ma classe. Qu’en pensez-vous ?

    Modèle d'écriture cursive

    PS : le fichier PDF (ni JPEG) ne s'ouvre pas dans la fenêtre … difficile de donner un aperçu ! Dommage !

    144
    Paul-Luc Médard
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 09:41

    Fichier modèle écriture cursive (2° essai)

    Modèle d'écriture cursive

    145
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 13:52

    Bon,jour,

    la zone commentaire n'accepte pas les fichiers joints mais autorise les liens. Pourriez-vous nous mettre un lien ?

    Sinon, je me demande poruquoi c'est si important, cette "cursivité" de l'écriture. Pourquoi est-ce si important de lier les lettres entre elles  ?

    146
    JB
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 21:28

    Dommage de ne voir votre police. Comment s'appelle-t-elle. Où peut-on la trouver ?

    J'ajoute quelques remarques :

    Vous parlez de révolution avec raison. Révolution que le ministère de l'EN ne semble guère encourager puisque cette initiative reste confidentielle. Peut-être qu'avec les nouveau programmes...

    Les polices informatiques "manuscrites" ont leur utilité mais surtout pas celle de modèle. Donner un modèle informatique à des élèves, c'est leur dire : "Faites ce que je ne suis pas capable de faire!" Le seul modèle sera donc celui fait par l'enseignant et devant les élèves.

    Les polices informatiques peuvent régler les problèmes de liaisons entre les lettres (Propriétés OpenType). Pour EcritureB, cela se voit facilement avec la lettre r, mais aussi avec beaucoup d'autres lettres (a, i, l ..). Il faut bien sûr avoir un traitement de texte qui sache le faire. Les utilisateurs de Mac (minoritaires à l'école) n'auront pas ce problème ; la dernière version de Word PC est dans la bonne direction.

     

    147
    Paul-Luc Médard
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 07:43

    Je vous ai envoyé par mail une image de ma police. Si vous pouvez mettre un lien …

    SUR LA CURSIVITÉ

    J'appelle cursivité, la capacité d'une écriture à courir, c'est à dire à générer un parcours fluide, gage à terme d'efficacité (mélange de lisibilité et de rapidité). Tout rédacteur se crée, au fil de temps une écriture personnelle cursive. Je n'entends pas par là une écriture qui respecte les canons des modèles cursifs appris à l'école, mais un enchaînement de gestes comportant des traces et d'éventuels levers de crayon (qui font intégralement partie du parcours graphique destiné à produire un mot) On peut d'ailleurs associer ce parcours graphique manuel au parcours gestuel des mains sur le clavier. Je ne suis pas Stanislas Dehaene, mais il a fort à parier que les tracés des mots sont mémorisés dans deux zones du cerveau communiquantes.

    Or, pour aller vers cette cursivité à l'école, j'ai tendance à penser que les modèles qui proposent des enchaînements fluides sont plus simples à reproduire efficacement si ceux-ci sont de type cursif. La quantité de trace est plus importante, mais les lever de crayons moins nombreux, ce qui évite à l'élève de "chercher" où poser la lettre suivante. De plus, la mémorisation orthographique d'un mot à partir de son écriture me semble meilleure dans les modèles cursifs que dans la copie hachée de la suite des lettres qui le composent. La cursive unit le mot.

    SUR LE MODÈLE (réponse à JB)

    Je ne vous suis pas du tout sur votre remarque. Tout comme le maître est un modèle langagier pour ses élèves, il est aussi celui qui est capable d'écrire en cursives en respectant les normes graphiques qu'il leur donne. C'est ainsi qu'il écrira au tableau lors des leçons d'écriture. Mais, pour ce qui est des modèles d'écriture à reproduire sur le cahier, il y a un gain de temps important pour l'enseignant à fournir un cahier ou des fiches d'écriture prêt à l'emploi (avec une belle cursive informatique, propre et sans bavure) au lieu de s'évertuer chaque soir à jouer au copiste sur les cahiers du jour des 25 à 30 élèves.

    SUR L'INFORMATIQUE

    J'ai bien compris ces caractéristiques OpenType, mais je ne sais pas les mettre en oeuvre. Je ne suis qu'un pauvre instit qui bidouille depuis vingt ans (plus ?) ses polices? J'utilise TypeTool 3 pour créer mes fontes et un petit bricolage dont je tairais le secret me permet de réaliser ce que je veux sur le plan des ligatures. Ma police n'est pas sur le marché public. Elle est pour le moment réservée à des usages perso et à des ouvrages auquel je collabore.

    148
    Dalton
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 14:25
    Dalton

    Ce débat sur la cursivité est étrange et fait encore appel à l'archaïsme scolaire dans toute son horreur. Le principal n'est pas ce que les théoriciens entrevoient du fond de leur grotte mais ce qu'on appelle la MOTIVATION et la relation qu'entretient chaque enfant avec l'acte et le geste. Il faut que cessent ces élucubrations théorisantes et débilitantes et que l'on redonne à chaque enfant la liberté de trouver les formes, les gestes qui lui permettront d'écrire le mieux possible avec ses particularités physiologiques, psychologiques et sociales. Le jour ou les cerveaux qui pondent les programmes auront compris cela, on aura fait un pas de géant. En attendant, c'est contraintes à tous les étages et théories fumeuses en auto-justification permanent.

    149
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 17:03

    @Dalton : tout le monde a le droit de donner son avis sans se faire agresser.

    @Paul-Luc Médard : je ne suis pas convaincue de la supériorité de l'écriture cursive sur l'écriture liée. On sort un peu du débat ici, puisque la police A d'Eduscol est bien liée, mais néammoins, je ne suis pas convaincue par les théories de rapidité d'écriture ou de meilleur lien main-cerveau avec l'écriture liée. Ce qui alimente ma suscipicion, c'est : 1) le fait que beaucoup d'autres pays (et pas seulement les pays anglosaxons) enseignent une écriture plus détachée que la nôtre 2) Le fait que nos élèves d'aujourd'hui écrivent très mal, de manière de moins en moins lisible, alors qu'il me semble que, même mal écrite, une écriture scripte déforme moins les lettres et reste quand même plus lisible.

    Je suis tout à fait prête à entendre que je dis des âneries, mais ce serait gentil si vous pouviez m'expliquer pourquoi ce sont des âneries.

    150
    Paul-Luc Médard
    Samedi 19 Octobre 2013 à 11:28

    @charivari

    PLUS LISIBLE !!!

    A- SUR LA PLACE DE LA CURSIVE

    Je ne pense pas que le système français soit meilleur que les autres pour ce qui est de l'enseignement de l'écriture. Je sais juste que nous nous inscrivons dans une histoire où la copie a joué un rôle important qu'elle a perdu aujourd'hui.

    Il ne s'agit pas de se lamenter sur la disparition d'un paradis pédagogique révolu dont la calligraphie etait le symbole et rester sur un discours nostalgique et stérile. Il ne s'agit pas non plus de rejeter en bloc toutes les pratiques du XX° siècle.

    La question est de savoir si un apprentissage de l'écriture manuscrite a toujours sa place dans une éducation contemporaine.

    Historiquement, l'écriture cursive s'est imposée très tôt dans les pratiques rédactionnelles manuscrites. On en trouve des traces même à l'époque latine. La présence grandissante des technologies nouvelles ont évidemment mis à mal l'usage de l'écriture manuscrite, mais de nombreuses pratiques restent rétives à son utilisation.

    La principale fonction de l'écriture reste l'instruction. La réussite d'une scolarité secondaire ne peut s'affranchir la maîtrise de cette compétence. Les collégiens qui n'ont pas automatisé correctement leur écriture sont mis en difficulté pour saisir les cours et pour les relire.

    Se pose ensuite la question du modèle : script ou cursif. Mon propos n'est pas de convaincre de la supériorité de l'écriture cursive. J'essaie juste de voir en quoi la présence de modèles cursif est légitime à côté des autres systèmes d'écriture.

    1- Au niveau de la maternelle, l'utilisation de l'écriture scripte est indispensable pour mettre en évidence la lettre. On utilise alors souvent la lettre bâton,  facile à tracer.  Par contre,  l'écriture cursive donner une unité visuelle au mot. Et on sait que ces concepts de mots et de lettres doivent être construits pour entrer dans la logique de l'écrit. Il est donc intéressant de voir les deux systèmes cohabiter au niveau des modèles.

    2- Pour ce qui est du tracé fait pas les élèves, écrire en cursive au début de l'apprentissage est plus lisible qu'une écriture en script où  les élèves ont du mal  à gérer correctement les espaces entre les lettres.

    3- Je reste persuadé qu'il vaut mieux commencer à écrire en cursive qu'en script plutôt que l'inverse. La réaction des écoliers américains en est une preuve : ils détestent ré-aprendre à écrire en cursive.

    4- Même si on sait qu'à terme, chaque individu construit lui-même sa propre graphie qui  mélange la scripte et la cursive, je suis convaincu que ce métissage a besoin d'un apprentissage inital normé pour se construire. On ne bâtit rien sans base.

    5- Quant au choix du type de modèle, il me semble, mais c'est une intuition, que les modèles plus ronds faits à base de courbes faciliteront, à terme la mise en place du parcours graphique de chaque mot.

    B- SUR LE DÉBAT : les enfants écrivent plus mal qu'autrefois.

    Ayant longtemps enseigné en CM, je ne dirai pas que les élèves graphient plus mal qu'il y a 30 ans. Certains écrivent même très bien. Par contre, ce qu'ils ne savent pas bien faire, c'est adapter leur graphie à la situation. Un des enjeux importants de l'enseignement du cycle III (et sûrement des petites classes du collège) est de leur faire prendre conscience des différentes techniques d'écriture à mettre en oeuvre en fonction de la situation. On ne prend pas des notes de cours comme on présente un poème. On n'écrit pas dans son cahier de texte comme on recopie une production écrite.

    Il s'agit donc d'interroger les élèves sur le sens laissé par leur trace et l'effet produit sur le destinataire. Je crois autant à la nécessité d'un apprentissage du traitement de texte qu'à la découverte en arts plastiques de la calligraphie. D'ailleurs, les élèves adorent illustrer des lettrines, apprendre à utiliser la plume.

    C'est donc en créant un autre rapport à leur trace qu'on pourra amener les élèves à utiliser les systèmes et techniques d'écriture adaptés.

    151
    tipotgrave
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 23:15

    Merci pour le bon article!

    Ici quelques liens:

    - en Suisse, une approche très similaire de celle de Marion Andrew qui a proposée le base pour la police d'écriture presentée sur eduscol et de celle de Rosemary Sassoon (GB):

    http://www.schulschrift.ch/

    http://www.sgg-graphologie.ch/pdf/bulletins/bulletin87.pdf

    - une comparaison des écritures d'école dans tout le monde:

    http://www.hgb-leipzig.de/pic/presse/437/hgb_pressebild_437.jpg

    comme partie d'un projet de fin d'études:

    http://florian.hardwig.com/manuscribe/FHardwig-PAGE-2007-07.pdf

    http://florian.hardwig.com/manuscribe/

     

    152
    Etoilée
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 13:51

    Je trouve le fond de l'idée plutôt bon. Par contre, la non communication de celle-ci, la variété des modèles proposés et le non accompagnement des professeurs des écoles ne me rassure pas. J'ose espérer que ça va se savoir et s'éclaircir un peu plus tard.

     

    Je n'ai pas tout lu et ma minuscule expérience (M2 effectuant des quarts de décharge) me permet juste d'intervenir sur un point. Je remplace dans une école avec un petit tableau et un TBI. Le petit tableau ne me permet pas de faire grand chose et le TBI n'est pas un bon outil pour aborder le geste de l'écriture (y compris pour moi où je prépare certaines séances avec la police d'écriture cursive). Et j'ai remarqué que certains élèves écrivaient mieux avec ma séance déjà préparée informatiquement plutôt qu'avec mon écriture ou au petit tableau où je suis obligée d'effacer constamment. En plus, avec le TBI, j'ai un fond en lignes seyes.

    Mais j'avoue que pour plus de crédibilité, j'aurais préféré que le TBI soit disposé autrement et avoir un tableau à coté plus grand avec des lignes seyes.

    Bref ! On ne choisit pas tout.

    153
    Vendredi 24 Janvier à 20:20

    Bonjour,

    Des échanges passionnés, sur un sujet passionnant, qui ne me laisse pas indifférent, et  auquel je viens apporter la modeste contribution de 40 ans de pratique et de recherche-action sur le terrain   ...
    Si le coeur vous en dit  ...  c'est ici  ==>    facilecriture

    154
    Vendredi 24 Janvier à 21:29

    J'aime vraiment beaucoup ton idée de kinégrammes (couleurs pour visualiser les groupes de lettres qui s'écrivent sans lever le crayon). Il "suffisait" d'y penser mais c'est brillant !!

    155
    Titiasun
    Samedi 1er Février à 06:41

    Bonjour,

    Enseignante en Asie du Sud -Est, je reviens de 3 jours de stage sur l'apprentissage du geste de l'écriture et la production écrite au cycle 2. La conseillère pédagogique envoyée par le gouvernement français pour ce stage, venait de l'académie de Lyon, est nous a présenté ce document que presque personne ne connaissait (nous étions une vingtaine d'enseignants de différentes écoles françaises dans la zone Asie du Sud-Est). Elle nous l'a présenté comme étant la nouvelle écriture à enseigner à nos élèves dès la grande section ainsi qu'à utiliser dans nos affiches de classe. Les réactions des collègues présents ont été très variées comme vous imaginez. Personnellement je ne suis pas contre, j'ai même décidé de commencer cette année dans ma classe puisque que je n'ai que 4 élèves en grande section, (j'ai un double niveau GS/CP et CP/CE1 l'après-midi). Mais bien sûr je m'interroge sur la manière de procéder et je suis consciente du travail que cela représente de refaire son affichage et ses supports dans le langage écrit et l'apprentissage de l'écriture, sachant que pour l'instant les cahiers avec la nouvelle réglure n'existent pas encore et qu'il faut donc tout créer soi -même. Mais la conseillère nous a bien affirmé qu'avec les nouveaux programmes prévus en maternelle, cette nouvelle police d'écriture sera à enseigner que cela plaise ou non aux enseignants. C'est comme ça, ça ne sert à rien d'être réfractaire au changement, c'est une perte d'énergie. Je pense que cette police est innovante et jolie, qu'elle est plus facile à enseigner et plus facile à apprendre pour nos petits élèves. Et puis c'est sympa d'apprendre nous aussi à écrire différemment, cela casse la routine !

    156
    Titiasun
    Samedi 1er Février à 09:34

    désolée pour mes fautes d'ortho, je n'avais pas pris le temps de me relire, oup's !

     

    157
    Samedi 1er Février à 11:50

    Merci pour ce témoignage !

    On verra si les prédictions de votre formatrice se confirment. Je trouve quand même que ma hiérarchie a été extrêmement silencieuse sur le sujet.

    Sinon, je crois que je suis à 100% d'accord avec tout ce que tu dis ! 

    158
    Dimanche 2 Février à 09:19

    Sur le silence "hiérarchique", je te rassure, Charivari, c'est mon cas aussi... En même temps, je me demande pourquoi je m'en étonne, vu le silence assourdissant qui a accompagné la réforme de l'orthographe...

    159
    Mercredi 26 Février à 11:53

    Une information, Titiasun, au sujet de la ''nouvelle écriture''. Lorsque j'ai fait part à Jean Hébrard, inspecteur général de l'époque, de mon avis consterné sur les nouvelles polices - ancêtres de celles-ci non moins consternantes - il m'a répondu que ce n'était pas des modèles mais qu'elles avaient été faites pour que les enseignants puissent s'en inspirer. 

    Une réponse globale aussi sur l'écriture cursive (je n'ai lu l'ensemble des commentaires que rapidement et en biais), non elle n'est pas contre nature, bien au contraire. L'histoire de l'écriture à travers les siècles met en évidence une tendance naturelle à lier. Les formes en sont actuellement simples et peuvent s'analyser en 2 unités de mouvement recevant chacune une forme de base (la boucle et le pont) qui se déclinent chacune en deux dérivées (l'étrécie et le rond pour la boucle, le pont refermé* et le jambage bouclé pour le pont) ; le rond a une dérivée secondaire obtenue par étrécissement du jambage bouclé : le jambage bâtonné. Avec ces 7 formes on écrit le corps de toutes les lettres de notre alphabet. (*terme que m'a fait adopter ma recherche pour ma thèse de doctorat pour désigner cette forme que je n'avais pas désignée jusque là - cf. Le geste d'écriture édition 2006 tirages 2012 et 2013)

    Par ailleurs, le commentaire de Seccotine m'a beaucoup intéressé . Elle trouve la progression des cahiers ''plutôt logique, mais (mon) bouquin (m) l'embrouille plus qu'autre chose.'' et elle ajoute : '' Peut-être parce qu'il est en désaccord avec beaucoup d'autres (et avec des pratiques répandues) ... ? '' puis ''J'ai l'impression qu'il faut faire super attention au moindre de ses gestes face aux élèves, sous peine de causer des dommages irréversibles à leur écriture ...'' :  J'ai constaté que beaucoup de personnes qui se réclament de ma méthode se limitent à la forme des lettres et même à ''la forme des lettres sans prise en compte de leur processus formateur''. Cela se voit au refus d'adopter les nouveaux termes ''étrécie'' et ''pont refermé''. C'est vrai que la méthode éloigne des habitudes. Mais c'est vrai aussi que, si on se donne le temps de la lire en évitant le prisme déformant de ses propres pratiques, on  ne trouve embrouillé ni le livre ni la méthode.

    Quant aux dommages, il n'y a rien d'irréversible, mais ils sont parfois tenaces donc pénalisant techniquement et psychologiquement pour l'enfant, d'autant plus que l'écriture reste encore un outil privilégié dans nos écoles (ce qui me semble hautement justifié et mériterait d'être accentué).

    (http://Le gestedecriture.fr est encore en convalescence)

     

     

     

     

    160
    Jeudi 27 Février à 09:47

    Bonjour Danièle, je suis enchantée (et fière) de vous lire ici. Je tâcherai de vous répondre plus longuement demain.

    161
    francisca
    Jeudi 30 Octobre à 12:33
    commen a tu fais sa pour faire un livre
    162
    Danièle Dumont
    Jeudi 30 Octobre à 15:57

    Bonjour Francisca,

    Pour faire un livre ? A mon avis pour le faire, il faut avoir des idées. Des idées personnelles, originales (c'est à dire pas repiquées, pas plagiées, bien sûr), des idées  qui apportent quelque chose à la cause que tu veux servir.

    Il faut les mettre en forme. Ensuite un faut trouver un éditeur ; mais le livre peut être aussi une commande d'éditeur. (C'est le cas, par exemple de Une bonne écriture - Choix ou nécessité ? que je viens de publier chez Nathan alors que Le geste d'écriture est une proposition que j'ai faite à Hatier et qui en est à sa 14ème réimpression. 1ère parution en 1999)

    Il existe des éditeurs qui proposent de publier à compte d'auteur. C'est à dire que l'auteur paye pour être édité. De la même façon, on peut vendre en ligne ses propres écrits. Ceux qui font cela ont ensuite très peu de chance d'être édités, car en principe ces pratiques signalent que la publication (livre, cahier ou autre) est de mauvaise qualité (les éditeurs n'en ont pas voulu).

    Ai-je répondu à ta question ?

    163
    Jeudi 30 Octobre à 20:42

    Merci Danièle, c'est vraiment gentil d'avoir pris le temps de cette longue réponse à francisca !

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :