• TNI, tablettes, PC et vidéoproj

    Dans cette rubrique, des articles pour utiliser l'informatique en classe, ou dans sa vie de prof. Avec un TBI, une tablette, un PC, un smartphone...

  • Dans ma classe, je travaille en ateliers deux fois pas jour. Entre autres, mes élèves s'entrainent de manière différenciée sur tablettes : à la lecture (inférences, implicite) grâce à TACIT et au calcul mental grâce à Calcul@tice. Mes élèves utilisent aussi les tablettes pour répondre aux questionnaires des rallyes-lecture ou s'entrainer sur jeux pedago.

    Pour pouvoir tourner sur la semaine, j'avais besoin de 6 tablettes dans la classe et je n'en avais que 4. Comme vous j'imagine, j'avais un budget riquiqui... et là, je me suis souvenue avoir essayé les tablettes Kindle fire d'Amazon au salon Educatice. Elles étaient tout à fait adaptées à des élèves de primaire.

    Et, vous savez quoi, une tablette Kindle Fire, cela ne coute que 75€*. Vi madame.

    Elles sont un peu plus petites (taille "ipad mini"), mais conviennent très bien. Contrairement à d'autres tablettes entrée de gamme, la sensibilité de l'écran est très bonne et elles répondent très bien. J'y ai ajouté des étuis bien costauds (à 15€). Pour l'usage que nous en faisons en classe, ces tablettes sont parfaites. 

    Il y a même une version à 60€ avec des pubs qui apparaissent sur l'écran de veille. Des profs internautes m'ont dit qu'en contactant Amazon, ces pubs avaient pu être désactivées (en expliquant l'utilisation scolaire) mais je n'ai pas essayé moi-même (vos témoignages à ce sujet m'intéressent).


    25 commentaires
  • TACIT est un outil sur internet, créé par des chercheurs de l'Université de Rennes. Grâce à cet outil, les élèves sont évalués puis s'entrainent à leur niveau en lecture-compréhension (inférences, implicite...).

    Dans un premier temps, chaque élève répond à un QCM de 20 questions. Il s'agit de phrases qui ressemblent à ce qu'on trouve dans Je-Lis-Je-Comprends, ou dans Cléo ("Je comprends ce qui est caché dans le texte")... Il y a des questions de tous niveaux qui permettent au logiciel de situer le niveau de l'élève. Voici une des plus simples :

    J'ai testé pour vous TACIT, pour travailler la compréhension

     

     

    Grâce à cette évaluation, le système peut situer les élèves dans une dizaine de groupes de niveaux (du niveau CE1 très faible au 3e très bon) et proposer à chacun des entrainements pile-poil adaptés à leur niveau.

    5 évaluations sont prévues pour, au cours de l'année, mesurer les progrès et, éventuellement, changer les élèves de groupe.

    Les élèves peuvent ensuite s'entrainer individuellement, sur PC ou tablette. L'accès est simple (prénom nom + un mot de passe qui change chaque jour) et l'interface très épurée. 

    En pratique :

    C'est un outil en ligne. Il n'y a rien à installer.

    Cela fonctionne aussi très bien (voire mieux ?) sur tablettes. Dans mon école, nous avions 4 tablettes Samsung. Nous avions besoin de deux tablettes supplémentaires pour tourner sur des ateliers de 6 et avons opté pour des Kindle Fire d'Amazon qui ont le bon gout de couter moins de 75€. Elles répondent impeccablement, et la taille est parfaite pour nos usages (Tacit, jeux pedago, rallye lecture et Calculatice).

    L'accès est un peu payant (35 euros par an pour tout le module d'une classe entière (jusqu'à 40 élèves) mais, comparé au service rendu, cela me parait très raisonnable (moins de 2€ par élève, donc).

    Découvrir Tacitclic

    Pin It

    17 commentaires
  • (Je remonte cet article parce que ma collègue Florine me vante ce super site qui permet aux élèves de travailler le B2i et valider les compétences, le tout en autonomie. Je l'utilise depuis tellement longtemps que j'ai du mal à imaginer que tout le monde ne le connaisse pas...)

    Il suffit d'avoir quelques PC ou tablettes connecté(e)s à internet et d'installer les élèves devant, munis du petit livret individuel de suivi qu'Orphys met en téléchargement.

     

    Voir ici :

    missionB2i

    Lire la suite...

    Pin It

    78 commentaires
  • Une petite remontée parce que je sais que tout le monde ne connait pas ce site, que j'en suis ravie, que c'est super simple à utiliser et que les admins sont vraiment sympas. Ca me fait 4 bonnes raisons de vous en reparler (et nan, je n'ai pas d'actions) : 

    J'ai testé pour vous Jeux PédagoL'an dernier, je vous racontais que j'avais découvert ce site, JeuxPedago.com.

    Voici un peu plus de retours après un an de pratique.

     

     

     

    Comment je l'utilise ?

    • Deux fois par semaine, en "devoirs à la maison", je demande aux élèves de jouer pour obtenir 90% de réussite sur un jeu (en mode tournoi). L'aspect "tournoi-compèt", je m'en fiche un peu, mais les élèves aiment et l'effet émulation fait le job (le système mémorise le meilleur score de chaque élève, et, en mode tournoi, toute la classe voit le score des autres élèves du groupe)

    • 100% de mes élèves ont internet à la maison. C'est récent, c'est l'effet "tablettes". Ces deux dernières années, les tablettes entrée de gamme ont été vraiment très peu chères, et beaucoup plus accessibles (même techniquement) qu'un PC. Du coup, même dans les familles où les parents n'ont pas d'e-mail, il y a au moins une tablette et les élèves peuvent tous jouer. 

     

    Pourquoi j'aime :

    • C'est gratuit

    Lire la suite...

    Pin It

    55 commentaires
  • Depuis le début de l'année, l'école a investi dans 4 tablettes. Je suis suuuuper contente de cet investissement au service de la différenciation pédagogique. J'enrichirai cet article à chaque fois que je pourrai vous raconter une utilisation de ces tablettes en classe.

    Les Rallyes lecture

    Avec des tablettes, au CMJ'ai déjà parlé du site d'Orphys, rallye-lecture.fr, mais, au cas où, je vous raconte comment je m'en sers : 

    1. Je sélectionne, sur son site, 30 livres que j'ai dans ma BCD de classe. 

    2. Mes élèves les lisent à leur rythme. Quand ils ont lu un livre, ils vont remplir le questionnaire de lecture (QCM de 5 questions) sur une tablette (sur le site rallye-lecture.fr que j'ai mis en favori sur la page d'accueil de la tablette).

    3. Le site leur donne, instantanément, leur score cumulé et leur classement dans la classe.

    Le dispositif est 100% autonome, je n'ai plus de fiche à photocopier, ni à corriger. En fait, je n'ai rien d'autre à faire qu'à encourager les petits lecteurs, relever les scores à la fin et distribuer les diplômes et lots divers. Une maman m'a dit la semaine dernière à la grille : "Qu'est-ce qu'il lit, depuis qu'il est dans votre classe !". J'ai répondu : "C'est l'effet rallye-lecture" et, intérieurement, j'ai béni Orphys et son super-site.


     

    Le projet Voltaire (les fondamentaux)

    Avec des tablettes, au CMMa classe est inscrite au module Primaire du projet Voltaire (Les fondamentaux).

    Le site fait réviser 52 règles d'orthographe aux élèves (orthographe lexicale - valeurs des lettres g, c, s... - et grammaticale). Les règles sont réparties sur 9 niveaux.

    Le "moteur d'ancrage mémoriel" est très élaboré. Le site, sans test préalable, repère et retient les erreurs de l'élève, le guide plus ou moins en fonction de ses difficultés, lui représente autant de fois que nécessaire certains exercices, jusqu'à réussite répétée et constante, règle par règle. C'est assez impressionnant. Mes élèves ne se lassent pas.

    Le site est très jouable, très facile d'accès. Les consignes sont simples. L'élève peut toujours s'arrêter à n'importe quel moment. Ce qu'il a fait sera toujours enregistré, et quand il se reconnectera, le site reprendra là où l'élève s'était arrêté.

    Sur mon tableau de bord, évidemment, je sais combien de temps chaque élève a joué, où il en est, quelles règles posent problème etc...

    Franchement, c'est un outil de qualité exceptionnelle.

    2 hics :

    1. c'est payant, mais, au regard de cette qualité, cela me semble justifié et raisonnable (une centaine d'euros par an pour 5 classes, en accès illimité).

    2. Pas de baguette magique pour les élèves en grandes difficultés. J'ai deux CM2 qui sont scotchés au niveau 2. J'espère que l'outil va évoluer encore pour mieux "débloquer" ces élèves-là, qui ont vraiment du mal à appliquer une règle, même quand ils l'ont sous les yeux. 


     

    Calcul@tice

    Avec des tablettes, au CM

    Là, l'interface est moins léchée que les deux sites évoqués plus haut, mais on a quand même affaire à un bijou. Il s'agit d'un site pour faire des maths, et en particulier du calcul mental.

    On inscrit sa classe. On crée, si on veut, des groupes (de niveau, de ce-qu'on veut), on sélectionne les jeux sur lesquels on veut qu'ils jouent et voilà. Les élèves jouent sur PC ou tablette, rejouent pour améliorer leur score, et travaillent sans douleur le calcul, les tables, les problèmes, sur les entiers, les décimaux, les fractions, les durées, les distances, les masses, la proportionnalité... j'en oublie surement.

    Il y a des centaines de jeux, du CP à la 6ème. Et plusieurs niveaux par jeu à chaque fois. Sur mon tableau de bord enseignant, je sais toujours qui a joué, quand, à quoi, et quel a été son score à chaque partie. J'adore.

    Pin It

    7 commentaires
  • 'Savez quoi ? j'ai un TBI dans ma classe depuis 10 jours (Promethean). Du coup, j'inaugure un nouvel article dans lequel je mettrai les "trésors" que j'aurai découverts (et utilisés) pour ma classe.

    Je remonterai l'article à chaque découverte de nouveau bijou. Je démarre avec :

    Trésors pour TBI (au CM)Les cahiers iParcours de Génération 5 (clic).

    Il s'agit d'un DVD qui accompagne des fichiers élèves. On peut très bien utiliser le DVD sans les fichiers : c'est mon cas. Il s'adapte à n'importe quelle méthode ou manuel. Je suis déjà emballée par ce DVD. Pour moi qui débute avec un TNI, je suis conquise par la simplicité d'utilisation et de navigation. Je peux faire des séances intégralement sur TNI : sur une même page, je trouve systématiquement des animations pour présenter le cours, des quiz interactifs pour vérifier que la classe a compris, des exercices d'application qui s'affichent très facilement en plein écran, leur correction systématique, et parfois animée...

    J'aime particulièrement le fait que l'outil s'installe sur le PC (et j'ai pu l'installer une deuxième fois sur mon PC à la maison pour préparer).

    Pour info, les fichiers élèves ne coutent que 5€ par personne. La version "élève" du DVD peut être trouvée ici (clic), d'ailleurs, c'est un + : tous les élèves peuvent accéder à leur cahier d'exercice, quiz compris (mais sans les corrigés), depuis internet à la maison.

     

    Trésors pour TBI (au CM)La grammaire Picot (Faire de la grammaire en cours double) sur TNI (clic).

    J'utilise cette méthode depuis le début de l'année. C'est vraiment chouette. J'ai deux exemplaires du livre officiel (un à la maison, un en classe), mais quand j'ai vu qu'Orphée publiait tout Picot sur son blog, en format Activinspire, j'ai eu envie de l'embrasser. Parce qu'Orphée, vous connaissez, ce sont toujours des docs super bien présentés... Du coup, avec le TBI vous téléchargez le flipchart, et vous vous laissez guider. Une merveille. Les paperboards sont très beaux, avec des lignes pour que les élèves puissent écrire. C'est juste nickel clé en main.

    Pin It

    16 commentaires
  • Une astuce d'organisation par jour : faire l'appel sur son IphoneC'est tout neuf, ça vient de sortir : Emmanuel Crombez, le développeur des app ABC-applications, vient de finaliser son app "Appel", sur iphone.

    C'est une app toute simple : on clique sur le nom des élèves absents, et c'est l'app qui fait le tableau du cahier d'appel et qui tient les stats. 

    Michel de Tilekol explique tout là : clic

    Pin It

    7 commentaires
  • Unité d'organisation par jour : les bulletins sur Edumoov(Remontée d'un article de l'an dernier, au cas où vous ne l'auriez pas vu)

    Quand j'ai eu ma-classe-à-moi pour la première fois (en 2014), une de mes premières décisions a été de me choisir un outil pour préparer mes bulletins.

    Le marché des outils pour bulletins est assez fourni. J'ai déjà parlé de Bulleval qui est bien pour ceux qui cherchent un outil très simple, gratuit et en ligne. 

    Mais j'ai choisi les bulletins d'Edumoov (anciennement Educlic) et je n'ai cessé de m'en féliciter chaque jour de l'année... 

    • Je gagne un temps fou : je saisis mes évals au fil de l'eau et, en fin de période, je n'ai plus qu'à écrire mes appréciations générales et clic, mes bulletins sont prêts.
    • Si j'ai un rendez-vous parents : clic, je peux me sortir le bulletin provisoire "àl'instant t" avec toutes les évals déjà passées.
    • Le rendu est magnifique : ça en jette. Rien à voir avec le look amateur de mes bulletins d'avant. On peut même mettre des graphiques (optionnels). Clic pour voir à quoi peut ressembler un bulletin mais comme tout est paramétrable, le vôtre ne ressemblera peut-être pas à ça).
    • Tout est en ligne (rien à installer)
    • Tout est très facile, très intuitif, très en phase avec ce que je faisais avant (c'est conçu par un instit, voilà pourquoi) 
    • C'est adapté à tous les types de notation : chiffrée ou pas, couleurs, lettres...
    • Plusieurs maitres peuvent se partager une classe (décharge de direction ou d'IMF, temps partiels...) et saisir les bulletins depuis leur domicile.
    • Edumoov gère les classes multi-niveaux. On peut avoir de temps en temps des évals communes et de temps en temps des évals distinctes. Dans une même éval, certaines compétences peuvent ne concerner qu'un niveau et d'autres concerner les deux niveaux.
    • La saisie des compétences est vraiment facile : on peut sélectionner une compétence des IO, et/ou du LPC, du socle commun.... la modifier... ou saisir une compétence à soi. Pour chaque compétence, on peut indiquer le lien avec le socle et le système produira d'un simple clic le document de validation du socle.
    • La saisie des résultats est encore plus simple. L'interface est vraiment bien pensée, avec des raccourcis clavier qui accélèrent la saisie.
    • Quand je saisis les résultats, Edumoov me propose aussitôt des groupes de besoin, par compétences.
    • Il est possible de différencier un ou plusieurs bulletin, de ne pas afficher telle ou telle compétence sur le bulletin de tel ou tel élève, et même d'indiquer les aides ("compensations") qui ont été apportées à tel ou tel élève.
    • Tout est personnalisable. Nb de bulletins dans l'année, mise en page, le système de notation  : note chiffrées et/ou pas chiffrées (on peut même avoir les deux : une note chiffrée pour l'éval et une échelle par compétence). Les degrés de l'échelle d'acquisition sont entièrement personnalisables (nombre, libellés, couleurs...)
    • Je m'en sers même pour saisir les résultats des ceintures. J'ai créé une éval "ceintures de conjugaison", dans laquelle il y a autant de compétences que de couleur de ceintures, et voilà. 
    • On peut saisir les appréciations générales (ou les laisser vierges et les remplir à la main si on préfère).
    • Et, cerise sur le gâteau, surtout pour moi qui ai des CM2, à la fin de l'année, Edumoov peut générer tous les docs obligatoires (genre Socle commun, APER, B2i...) en proposant des validations automatiques des items du socle à partir des résultats d'évals que vous avez entrés, ou des validations groupées (valider telle compétence pour toute la classe, ou valider toutes les compétences pour tel élève...). Il met même le petit tampon "date" dans les cases (si, je jure).

    Si vous adoptez Edumoov sur toute l'école, c'est le moyen d'avoir des bulletins qui ont la même allure, qui sont harmonisés, tout en respectant les pratiques de chaque enseignant.

    Autre chose : je n'ai pas essayé, mais il est possible de donner accès aux bulletins en ligne aux familles (chaque parent ne voit que le bulletin de son enfant, bien sûr).

    Dernière chose, c'est... presque gratuit (gratuit pour les écoles d'application, et, au pire, 9€ par classe et par an pour les autres avec des tarifs dégressifs).

    Je vous mets un lien vers une vidéo sympa :

    Pin It

    112 commentaires
  • Remplir le cahier d'appel : un jeu d'enfant !Grâce à Michel de Tilekol, je découvre cette petite application gratuite que vous allez aimer si vous avez un smartphone* en classe. C'est un outil tout simple pour remplir les stats du cahier d'appel en fin de mois.

    Lire la suite...

    Pin It

    17 commentaires
  • J'ai testé la semaine dernière un nouvel outil gratuit "trop-génial" qui s'appelle Plickers.

    Pour l'utiliser, le maitre doit être équipé  d'une tablette ou smartphone (IOS ou Android) et... c'est tout.

    [en commentaire 20, on apprend que la connection internet est inutile en classe : il suffit de préparer les questions à l'avance depuis chez soi]

    Le système remplace les boitiers de vote que l'on peut se procurer (fort cher) quand on a la chance d'avoir un TBI en classe. Ici, pas besoin de débourser un sou, pas besoin de boitier de vote, de TBI ni rien. Les élèves n'ont besoin de rien d'autre que d'un bout de papier.

    A quoi cela sert-il ? A interroger oralement la classe avec une question de type QCM, à recueillir instantanément les réponses individuelles de chacun et à les conserver.

    Comment ça marche ?

    J'ai testé pour vous Plickers1. On imprime des feuilles comportant des sortes de codes carrés. On distribue un carré par élève. Sur chaque côté du carré, en tout petit, sont inscrites les lettres A, B, C et D.
    (Clic pour imprimer les cartes)

     

     

    J'ai testé pour vous Plickers2. Oralement, on pose une question aux élèves en proposant 4 choix de réponse. Ils répondent en montrant leur carré, en orientant le carré de manière à mettre leur réponse en haut. Selon la position du carré, ils peuvent donc répondre A, B, C ou D.

    J'ai testé pour vous Plickers3. Avec le smartphone, grâce à l'app gratuite Plickers, on photographie sa classe (en balayant la classe, un peu comme si on faisait une photo panoramique) et, instantanément, l'app reconnait la réponse de chaque élève.
    Un graphe des réponses de la classe s'affiche aussitôt sur le smartphone, ainsi que les réponses de chaque élève qui peuvent être archivées.

    Optionnel :

    Si on a la chance d'avoir, en plus, un TBI ou, comme moi, un simple vidéoprojecteur et un PC connecté au Web, les élèves visualisent en direct, instantanément, le graphe de leurs réponses.

    Voilà, je n'ai rien d'autre à ajouter, si ce n'est que c'est gratuit, super simple de créer une question, de créer sa classe si on a envie que les résultats des élèves soient conservés.

     

    FAQ

    Il parait que le scan de la classe est un peu lent ?

    Je l'avais entendu dire mais avec mon iphone, franchement, c'est quasi instantané.

    Ce n'est pas mieux que la bonne vieille ardoise ! (Dialacombe, Com 8)

    Les - par rapport à l'ardoise

    - On ne peut poser que des questions fermées (2, 3 ou 4 réponses)
    - Il faut un smartphone ou une tablette et internet

    Les +

    + Un système adapté même aux classes sous-équipées : les élèves n'ont pas besoin de PC, ni de tablettes, ni de Wifi, ni rien...
    + Un système fiable : les élèves ne peuvent pas tricher en regardant les réponses des voisins (les lettres A, B, C et D sont écrites en tout petit sur les codes).
    + Un système très visuel : je vois bien plus vite quels élèves se sont trompés, grâce code couleur vert/rouge.
    + un système plus discret et respectueux des élèves : si je ne dis rien, personne ne sait qui, dans la classe, s'est trompé. Du coup, même les élèves en difficulté jouent avec plaisir, ce qui est moins le cas de l'ardoise (personne n'aime brandir une réponse fausse).
    + Si on le souhaite, le système archive les réponses des élèves : on peut donc les analyser le soir, par exemple.
    + Pas de consommable à gérer : ni craie, ni feutre-d'ardoise-qui-ne-marche-plus-maitresse, ni éponge.
    + Un caractère indéniablement plus ludique, façon "question pour un champion", surtout couplé à un vidéo projecteur qui affiche le graphe des répartitions des réponses.

    C'est un gadget...

    [Je copie-colle Valérie, Com 21] (...) cet outil est loin d'être gadget puisqu'il apporte des possibilités nouvelles.

    Pouvoir voir toutes les réponses des élèves permet de donner des feedbacks beaucoup plus intéressants que lorsque les ardoises sont toutes levées en même temps. Là, on a en visuel les erreurs des élèves alors qu'ils sont tous en position d'écoute et avec la possibilité de les corriger collectivement et/ou individuellement sur le moment et/ou après coup et de porter une réflexion sur leurs erreurs.

    Avec l'ardoise, pour avoir l'équivalent, il faut noter à la main les noms des élèves qui ont des difficultés et lesquelles alors que la classe attend qu'on passe à la suite. Cela m'arrive de le faire, mais ce serait vraiment de la mauvaise foi que de ne pas admettre que c'est plus contraignant  !

    Pin It

    63 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique