S’entrainer aux tables de multiplications

Apprentissage des tables

Une visiteuse m’a signalé que cet article n’avait pas migré de mon ancien blog vers le nouveau. Je ne sais pas bien pourquoi mais, voilà, c’est réparé !

(Article d’octobre 2012)
Il y a quelques années, j’avais créé une petite « piste de révision » pour des CE2. J’y avais mis des calculs issus de toutes les tables (les plus coriaces en premier), et les élèves devaient essayer d’aller le plus loin possible dans la piste en une minute. (C’était là : clic).

Cela avait bien fonctionné parce que (je pense) les élèves « visualisaient » leurs progrès dans l’apprentissage.

Je viens donc de distribuer à mes CM et à mes CE2 (j’ai deux classes d’élémentaire) un petit livret sur le même principe, mais où j’ai fait une piste par table (ici, en image, la table de 3).

Les calculs sont présentés dans le désordre. Les CE2 ont pour objectif (en fin d’année) d’atteindre le chat, dans chaque table, en moins d’une minute. Les CM2 doivent atteindre la panthère (20 calculs en une minute). Je distribuerai bientôt le livret au CE1, mais eux se contentent d’atteindre la tortue (pour les tables de 2 à 5). A chaque fois qu’ils atteignent un animal, ils notent la date sur le livret, et tentent de s’entrainer pour atteindre l’animal suivant…

Concrètement : il faut, pour chaque joueur, un « vérificateur » (soit la maitresse, soit un adulte qui connait bien ses tables, soit quelqu’un qui a sous les yeux les réponses notées sur un papier à part). Ce vérificateur lance le chrono.

L’élève « qui joue » lit les calculs et annonce leur réponse, dans l’ordre de la piste.

S’il se trompe, le vérificateur dit juste « non », et l’élève se reprend jusqu’à ce que le résultat soit juste (pendant ce temps, le temps tourne). A la fin de la minute, le vérificateur dit : « stop » et on regarde où on est arrivé. On écrit la date du jour dans le dernier animal dépassé.

Il est facile de trouver 3 minutes en fin de journée pour que, deux par deux, les élèves se chronomètrent l’un l’autre. Et bien  sûr, le livret sert aussi à la maison.

On peut aussi inventer des « courses » en affichant la piste en A3 au tableau, et en proposant aux volontaires d’arriver le plus loin possible en 1 minute (devant toute la classe), le but de l’élève suivant étant d’essayer d’arriver plus loin que le précédent… (et pendant qu’il avance sur la piste à voix haute, tout le reste de la classe mémorise un peu plus les résultats, sans douleur) bref, plusieurs exploitations sont possibles !

Ce sont des pages A4 mais je les imprime en mode « 2 pages par feuille » pour les transformer en A5 (il y a aussi 3 pages d’introduction, pour en faire un livret, si vous le souhaitez).

Apprentissage des tables

0total visits,18visits today

3 Commentaires

  1. alain l.

     » soit un adulte qui connait bien ses tables … »
    Ça existe encore ? Non, je rigole mais je ferais plutôt confiance à un(e) élève qui a pris avant la peine de réfléchir et d’avoir sous les yeux les réponses (‘qu’il a ) notées sur un papier à part …
    Et tiens, je ne sais pas si tu connais cette vidéo pour réviser ses tables … mais je ne suis pas sûr que ça passionne les élèves du XXI° siècle 😉 …

    https://youtu.be/4O8X7xG6dpA

    @t
    alain

  2. delchine

    Super idée comme toujours! Merci et bonne fin d’année 2016!

  3. Nung

    Merci ! Je vais tester ces pistes avec mes élèves. Une très bonne idée (comme beaucoup de choses sur votre blog).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *