• Faire des équipes en classe, pour travailler la numération

    Dans ma classe, mes élèves sont organisés en équipes, constituées en début d'année. J'ai 4 à 6 équipes selon les années.

    Voici comment et pourquoi :

    Au départ, je cherchais un moyen ludique de travailler la numération de manière rituelle. J'ai eu l'idée de former des équipes et de faire gagner des points chaque jour à ces équipes. A la fin de la semaine, l'équipe gagnante est celle qui a le plus de points, ce qui encourage les élèves à tenir et vérifier les scores, donc à additionner, comparer des nombres, tout le temps.

    Avec mes CM*, les élèves ne gagnent pas des points entiers, mais des fractions de points (c'est diabolique) : un quart de points, un demi, trois quarts... qui s'additionnent tout au long de la semaine. Tous mes CM savent très vite que "deux quarts et undemi, ça fait un point entier" par exemple et ils n'ont aucun mal, chaque fin de semaine à additionner des scores comme 3/4 + 1/2 + 1/4 + 1/2 + 1/4  de tête !

    Puis, vers novembre, je passe aux fractions décimales (2/10 de points) et en janvier aux nombres décimaux.

    Photos de mon tableau (pas très lisible...) Ce sont des quarts ou demi "cercles" aimantés qui représentent les points gagnés. Le total gagné chaque soir est reporté dans un tableau des scores (sous forme de fractions, cette fois).


    Une astuce d'organisation par jour : des équipes en classe

    Vers novembre, j'utilise des carrés pour les fractions décimales, que nous commençons à écrire en nombre décimaux vers janvier.

    Une astuce d'organisation par jour : des équipes en classe

    Les points sont représentés par des parts de camembert ou des morceaux de carrés aimantés au tableau puis reportés sur un tableau des scores.

    Comment les équipes gagnent-elles des points ?

    • Tous les jours, j'interroge un membre de l'équipe sur les leçons du jour. Les équipiers font ainsi gagner des points à leur équipe. Souvent, je fais des défis (un représentant de chaque équipe est au tableau et ils doivent conjuguer un verbe le plus vite possible, par exemple).
    • Quand je pioche un marcheur mystère, il peut faire gagner des points à son équipe.
    • Parfois (mais c'est beaucoup plus occasionnel), j'annonce une sorte de défi. Par exemple, après la piscine, la première équipe prête et au complet fait gagner des points à son équipe (c'est suuuper efficace)

     

    Qu'est-ce qu'on gagne ?

    L'équipe gagnante remporte la faveur d'être "de service" la semaine suivante. Ils se débrouillent entre eux pour effacer le tableau, ramasser, distribuer, ranger la bibli de fond de classe etc... C'est très pratique pour moi (aucun tableau de service à tenir à jour ni mémoriser, rien à gérer) et les élèves sont super fans !

     

    (*) évidemment, avec des CE, vous pouvez faire gagner des dizaines, centaines ou milliers de points, varier les représentations, demander au gagnant de choisir entre 2 ou 3 propositions, etc... (tu préfères gagner 21 dizaines ou 3 centaines ?) 

     

    Foire aux questions (en commentaires)

    Comment formes-tu les équipes ?

    Le premier jour je fais un "sociogramme express". Je demande à chacun de me dire avec qui il aimerait être (il peut mettre autant de noms qu'il veut) et il peut ajouter 1 nom d'un camarade avec qui il n'a pas envie de travailler.

    Ensuite, j'interroge ma colègue qui les a eus l'année d'avant pour qu'elle me donne les niveaux des élèves.

    Ainsi je fais des équipes aussi équilibrées que possible. Dans chaque équipe, les élèves sont "classés (de A à F*) à leur insu. Du coup, quand je tire au sort, je tire une lettre ce qui me permet d'interroger en même temps des élèves  de niveau équivalent.

    Par exemple, quand 4 élèves viennent écrire un verbe au tableau, ce peut être 4 élèves faibles, ou 4 élèves moyens. Ainsi, tout le monde a "ses chances" de faire gagner des points à son équipe.  

    (*) pour que cette histoire de classement ne se voie pas trop, les lettres ne sont pas rangées : les excellents seront peut-être les C alors que les B seront les élèves en grande difficulté et les A des moyens, par exemple.

    Et en double niveau ?

    Cette année je n'aurai que 6 CM1 pour 20 CM2. J'ai choisi de faire 6 équipes mais je ne mets des CM1 que dans 3 des équipes. Comme cela ils ne seront pas "perdus" parmi des CM2, et j'interrogerai des élèves 3 par 3.

    Tu interroges oralement ?

    Oui j'interroge oralement (la plupart du temps). Il m'est arrivé de faire des "quiz leçons" sur le cahier du jour, et de ramasser un cahier par équipe, au hasard. Ca marche très bien aussi.

    Je tire au hasard les élèves interrogés. Heu, globalement, je trouve qu'ils savent bien leurs leçons avec ce système. Bon, ce n'est pas magique, mais ça motive quand même. 

    Est-ce qu'en classe les élèves sont placés par équipes ? (ilots ?)

    En classe simple niveau, oui c'est sympa de les assoir par équipe, pour encourager la coopération et l'entraide. C'est moins simple en double niveau. Cette année, pour l'instant, je n'ai pas fait un plan de classe par équipe, j'ai séparé les CM1 et les CM2. Je reviendrai peut-être plus tard sur cette idée. Cequi est bien avec les plans de classe, c'est que cela se change ;)

    « Réseau : les petits cochons malinsPas de complexe pour le Tipp-Ex »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    ciboulette
    Vendredi 21 Août 2015 à 08:28

    Je me demande bien comment tu fais pour tout faire rentrer dans une journée de classe et surtout tenir dans la longueur ! Bravo !

    2
    pirouette44
    Vendredi 21 Août 2015 à 08:35

    bonjour,

    voilà encore une super idée, motivante pour l'apprentissage des leçons et développant un esprit d'entraide !! Merci !!! Il faut maintenant que je "creuse" cette astuce pour bien l'adapter à mes CE1. L'as-tu déjà pratiqué avec ce niveau ?

    3
    Bambi 94
    Vendredi 21 Août 2015 à 08:39

    Merci pour cette encore bonne idée! Mais quand dors-tu donc???
    moi aussi j'ai des cE1 donc je vais creuser....

    4
    Halatte
    Vendredi 21 Août 2015 à 08:42
    Excellent !!!
    5
    Vendredi 21 Août 2015 à 08:46

    @Pirouette : non, seulement en CM, mais je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas au CE, au contraire ! Il suffit de distribuer les points pour autre chose que les leçons. Sur le plan "numération" c'est top.

    @ciboulette : j'ai toujours interrogé mes élèves tous les matins. Ca prend un peu de temps mais selon moi c'est nécessaire. Pour le reste, c'est très rapide. 

    6
    BarbarL
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:10

    Ouah !!! Super idée !!! C'est vraiment génial de trouver autant d'astuces pour la motivation des enfants.


    Merci de nous les faire partager.


    J'aime beaucoup le principe de nous donner une astuce par jour, ça nous tient en haleine !

    7
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:12

    Génial ! J'adore ! Mais je m'interroge comme Ciboulette... J'arrive rarement à faire tt ce que j'ai prévu pr la journée, et je suis souvent en retard sur ma collègue qui a l'autre classe.cry

    Je fais tjs réciter les leçons par écrit, avec juste 2 ou 3 questions. Tu interroges oralement ? Pas tous les élèves, alors ? J'ai peur que certains n'étudient pas s'ils ne sont pas sûrs d'être interrogés, et surtout s'il n'y a pas des points à la clé frown

    8
    isasauv
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:19

    Comment formes-tu les équipes? Mélange des niveaux?

    J'ai aussi pris l'habitude d'interroger les élèves le matin sur la leçon de la veille. Je fonctionne avec des points verts, qui récompensent une leçon bien étudiée. Ce que j'aime dans ton système pour les maths, c'est l'idée de coopération de groupe et de calcul de points.

    Trés étourdie et luttant toute la journée contre ce défaut, je crains de m'éparpiller avec tous ces tableaux et règles de jeux. Je vais y réfléchir.

    (Mon système points verts points rouges fonctionnent avec deux tableaux, un pour le travail et un pour le comportement. Celui du comportement habitue les élèves à réfléchir sur ce qui est bien pour tous et ce qui ne l'est pas.)

    Encore et toujours merci du partage.

    9
    Isa17
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:21

    Bonjour Charivari,


    J'adore cette idée ! D'ailleurs, j'ai lu cet été un ouvrage (que tu connais peut-être ...??) qui s'intitule "Travailler en îlots bonifiés". L'auteur y propose de nombreuses activités, dans toutes les disciplines. Les équipes "gagnent des points" et chaque équipe transforme ces points en note de participation.


    Bon, l'enseignante en question est professeur d'anglais dans un établissement du second degré, donc elle note ces élèves ! Mais dans le premier degré, nous pouvons proposer une adaptation de ce dispositif ... (Oui, je ne note pas mes élèves de CM no)


    En tous les cas, j'ai décidé de proposer ce dispositif à mes CM2 cette année et je réfléchis donc aux adaptations à mettre en place dans une classe de cycle 3. Ton idée de compter les points en fractions bad ... me plaît beaucoup !! cool) Alors, encore une fois, un grand MERCI pour ce partage ...


     

    10
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:42

    Terrible ! J'adore !

    cool

    11
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:44

    @isasauv Le premier jour je fais un "sociogramme express". Je demande à chacun de me dire avec qui il aimerait être (il peut mettre autant de noms qu'il veut) et il peut ajouter 1 nom d'un camarade avec qui il n'a pas envie de travailler.

    Ensuite, j'interroge ma colègue qui les a eus l'année d'avant pour qu'elle me donne les niveaux des élèves.

    Ainsi je fais des équipes aussi équilibrées que possible. Dans chaque équipe, les élèves sont "classés (de A à F*) à leur insu. Du coup, quand je tire au sort, je tire une lettre ce qui me permet d'interroger en même temps des élèves  de niveau équivalent.

    Par exemple, quand 4 élèves viennent écrire un verbe au tableau, ce peut être 4 élèves faibles, ou 4 élèves moyens. Ainsi, tout le monde a "ses chances" de faire gagner des points à son équipe.  

    (*) pour que cette histoire de classement ne se voie pas trop, les lettres ne sont pas rangées : les excellents seront peut-être les C alors que les B seront les élèves en grande difficulté et les A des moyens, par exemple.

    12
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:48

    @Nathalie : oui j'interroge oralement (la plupart du temps). Il m'est arrivé de faire des quiz leçons, par écrit, et de ramasser un cahier par équipe, au hasard. Ca marche très bien aussi.

    Je tire au hasard les élèves interrogés. Heu, globalement, je trouve qu'ils savent bien leurs leçons avec ce système. Bon, ce n'est pas magique, mais ça motive quand même. 

    13
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:56

    @Isa17: non, je ne connaissais pas du tout ce livre. Je viens d'aller voir sur Amazon, ça a l'air bien !

    Remarque : l'an dernier, mes CM2  étaient en ilots par équipe. Mais cette année, comme je mélange les niveaux dans mes équipes je suis coincée (je veux garder les CM1 tous ensemble) . Je vais voir à l'usage.

    14
    Lys
    Vendredi 21 Août 2015 à 10:38

    Bonjour et merci Charivari pour toutes tes idées, qui tombent à pic pour mon retour en élémentaire. Je fonctionnais depuis toujours (enfin, depuis mes débuts en 1993) en équipes organisées dès la rentrée à l'aide du sociogramme (hérité de la pédagogie institutionnelle). Avec le conseil hebdomadaire, elles permettent de faire contribuer TOUS les enfants à la bonne marche de la classe et tes propositions complètent très opportunément ma pratique.

    Encore merci et bravo pour ton dynamisme et ta générosité.

    15
    Lys
    Vendredi 21 Août 2015 à 10:58

    PS. Pour le sociogramme, je prépare à l'avance des petits papiers avec trois emplacements pour "Je veux bien travailler avec ... et un pour je ne souhaite pas travailler avec... . Je précise bien au préalable qu'il n'est pas possible de contenter toutes les demandes et que je fais de mon mieux, en leur garantissant l'obtention d'au moins deux souhaits sur quatre, ce qui laisse une certaine marge de manoeuvre.

    Le papier se plie en quatre et dessus est écrit TOP SECRET, ce qui renforce le côté extraordinaire de l'opération et tend à éviter les commérages sur le compte des élèves que plusieurs élèves "ne veulent pas".

     

     

    16
    cookie1511
    Vendredi 21 Août 2015 à 11:10

    Ouahhh j'adhère totalement à cette façon de fonctionner

    Il faut que je réfléchisse à le mettre en place cette année :)

    Merci pour ces très bonnes idées

    17
    cathy
    Vendredi 21 Août 2015 à 11:35

    Excellent, encore une très chouette idée... merci

    18
    CourbesGenereuses
    Vendredi 21 Août 2015 à 11:46

    Tooooop !!!

    Jsuis pas prof, mais j'adore votre blog qui fourmille d'idées (je crève d'envie de filer le lien à l'instit de ma fille, mais comme je crains que ça soit mal perçu - ce que je peux tout à fait comprendre - je ne le fais pas), qui peuvent aussi servir à la maison :)

    Votre système est génial, car il permet aux élèves qui ont du mal à "percevoir" ce que signifient les fractions et décimales de le visualiser ;) et là, je pense bien sûr à ma fille (qui passe en CM2 cette année), qui a beaucoup de mal sur le sujet "logique aux maths" (elle a fait 4 mois d'orthophoniste fin CM1, et je pense que son "abonnement" sera pour l'année entière, à la rentrée) ...

    Vos élèves ont bien de la chance de vous avoir :)

    19
    Sylvain Connac
    Vendredi 21 Août 2015 à 12:06

    Merci pour ce témoignage de pratiques que je trouve très intéressant, pour susciter la mobilisation des élèves et la réflexion pédagogique.

    Mettre les élèves en équipe permet de créer une raison authentique de vivre la coopération : le temps qu'elle permet conduit à susciter des phénomènes de dynamiques interpersonnelles et ainsi de construire une sorte de sentiment d'appartenance.

    Induire de la compétition entre les équipes n'est pas antinomique à la coopération si elle favorise l'émulation, c'est-à-dire cette force émanant de la confrontation à d'autres qui nous pousse au dépassement de nos limites, au meilleur de nous-mêmes, sans volonté de vouloir écraser (ou "battre") les autres. C'est d'autant plus pertinent si cette compétition est vécue comme une amorce de l'engagement des élèves, histoire de leur faire goûter le plaisir de l'investissement véritable. A ce titre, on pourrait même envisager, qu'au bout de quelques semaines, on supprime cette dimension de compétition, pour recentrer l'activité cognitive des élèves sur le rapport aux savoirs convoqués. Juste pour voir si les élèves ont bien compris que l'essentiel avec cette activité n'est pas de gagner des points. Cela permettrait de les aider à ne pas confondre les moyens avec les visées, c'est-à-dire le jeu sous forme de compétition avec ce qui est attendu en termes d'apprentissages autour des leçons du jour. Pour le dire autrement, ce qui est proposé ici n'est pas de jouer, mais bien de mobiliser des savoir scolaires.

    Je suis un peu plus réservé sur le lien effectué avec les services dans le sens où cette démarche empêcherait d'en faire des espaces d'exercice de responsabilités. J'ai l'impression que les élèves en sont empêchés. Choisir par exemple de s'occuper du tableau peut correspondre à la possibilité offerte à un volontaire de faire preuve d'altruisme en acceptant de donner un peu de son temps et de son énergie pour rendre service à la classe et participer à sa vie coopérative. Pourquoi ne pas seulement considérer les points du jeu comme la seule récompense, sans autre conséquence ? Cela faciliterait justement la distinction entre ce que l'on vise en tant qu'enseignant et ce que l'on met en place comme moyens pour y parvenir. Cela libérerait en même temps les services comme des espaces de libertés tendant vers le développement de responsabilités, entendues comme des capacités à prendre des initiatives, à faire des choix, à en assumer les promesses et ainsi s'approprier progressivement l'idée que l'autre est aussi important que moi.

    En tout cas, merci pour ce moment yes

    Sylvain

     

    20
    Vendredi 21 Août 2015 à 13:14

    Bonjour Sylvain, je vois très bien où tu veux en venir. Je vais étudier l'idée de "juste gagner". En fait, je le fais souvent et, à ces âges-là, cela leur convient très bien.

    En revanche, si je supprime la dimension compétition, j'ai peur qu'ils ne calculent plus avec autant de persévérance les scores des équipes au fur et à mesure de la semaine. C'est cela qui m'intéresse aussi, qu'à chaque points gagnés ils se demandent qui est en tête, qui ale plus de points...

    21
    lisa_mona
    Vendredi 21 Août 2015 à 14:05

    Encore bravo, j'ai le goût de partager tous tes articles cette semaine (d'ailleurs, un bouton share sur Facebook serait pratique à la fin de tes articles!).

     

    Je me demande également comment tu gères tous tes systèmes. Je serais curieuse de voir une semaine de planif (grosso modo).

     

    Pour la "récompense", pourquoi ne pas en faire un tournoi? Chaque semaine, l'équipe gagnante gagne 5 points, la 2e équipe 3 points et la 3e 1 point. Les points sont accumulés à chaque semaine et finalement à la mi-année (si tu changes les équipes, par exemple) ou à la fin de l'année, on annonce l'équipe gagnante. On peut même faire une petite "coupe" de championnat et écrire le nom de l'équipe avec un crayon permanent à sa base. Je sais pas si les équipes se trouvent des noms, mais ça peut aider à renforcer la coopération intra-équipe et la compétition inter-équipe! L'équipe qui remporte le tournoi pourra aussi avoir un petit privilège en plus de la coupe au besoin, mais au moins, c'est une/deux fois par année, ça peut être jumelé à une activité-récompense que la classe fait (petit déjeuner à l'école, journée pyjama, etc.)

    22
    Méline
    Vendredi 21 Août 2015 à 17:32

    J'adOoOore...


    Je réfléchissais à la remarque de Sylvain sur le fait de gagner le droit d'être "de service". Pourquoi ne pas offrir un joker collectif à l'équipe gagnante ? ça permettrait ainsi à toute la classe de profiter au final de cette petite "compétition".

    23
    Vendredi 21 Août 2015 à 17:40

    lisa_mona : il y a un bouton facebook à la fin de mes articles. C'est pas ça ? 

    Méline : J'aime bien l'idée, mais pour l'instant, je fais un concours par semaine. Je n'ai pas les moyens (pas le temps) d'offrir chaque semaine un temps de jeu collectif ou de petit déjeuner etc à toute la classe. Il faudrait que ce soit un joker collectif qui me "coute" très peu de temps de classe.

    24
    Méline
    Vendredi 21 Août 2015 à 18:11

     

    En faisant un concours par semaine, c'est l'équipe qui aura le plus de points qui gagnera un joker collectif. Et si on garde le principe qu'il faut rassembler plusieurs jokers pour avoir le petit déjeuner par exemple, il faudra plusieurs semaines pour rassembler le bon nombre de jokers. Les différentes équipes pourront même se concerter et se mettre d'accord pour mettre en commun leurs jokers etobtenir un privilège qui profitera à toute la classe.

    25
    Vendredi 21 Août 2015 à 18:13

    Une excellente idée! Il fallait penser à des fractions de points! 

    Bon weekend. 

    26
    Vendredi 21 Août 2015 à 18:18

    @Méline : aaaaah ouiiii, tu veux dire que l'équipe pioche un joker ! Oui, pourquoi pas. C'est sûr que ça leur plaira ! he (j'avais pô compris)

    27
    Malou55
    Vendredi 21 Août 2015 à 18:59

    Excellente idée. Je vais essayer dans mon ce2. Je ne connais pas encore mon effectif, mais je te tiendrai au courant.

    28
    lisa_mona
    Vendredi 21 Août 2015 à 19:53

    Charivari: C'est un bouton "J'aime" (Like) et pas un bouton "Partager" (share). Je sais pas pourquoi, ça donne pas un résultat très visible de juste faire "Like".

    29
    Samedi 22 Août 2015 à 01:02

    L'idée est tellement bonne et originale, que je me demande si je ne suis pas chez Charivari ?

    Ah si ! ;-)

    J'aime bcp notamment l'idée de gagner des points en choisissant si l'on préfère 0,10 points ou 0,9 points. 

    30
    Ciarabella
    Samedi 22 Août 2015 à 12:39

    Bonjour Charivari et merci pour l'idée ! JT2 cette année, après un CE1 et un congé mat' j'attaque un CM1-CM2 (équilibré en nombre) et je suis en pleine réflexion de l'orga de ma classe...

    Juste une question : Est-ce que les groupes reprennent les places (îlots) de la classe ? et des ateliers du matin de maths (ça aussi je suis en train d'y réfléchir ; on fait aussi l’accueil en classe....)

    31
    Samedi 22 Août 2015 à 14:53

    Pour mes ateliers, les élèves s'assoient où ils veulent dans la classe (et avec qui ils veulent, dans leur groupe d'atelier). 

    Pour les équipes, oui, l'an dernier, les élèves étaient assis en ilots par équipe.

    Cette année, je ne sais pas encore trop parce que je me vois mal ne pas séparer les CM1 des CM2 dans la classe. Or, comme j'ai fait des équipes où j'ai mélangé les niveaux, je suis embêtée, du coup. Je vais commencer avec des équipes un peu séparées, puis je les réunirai peut-être....

    32
    Dimanche 23 Août 2015 à 12:17

    Je trouve cette idée géniale, et je réfléchis déjà à la façon de l'adopter avec mes CE2 et pour que cela colle avec mon fonctionnement!


    J'en profite pour te remercier car en août de l'année dernière tu avais posté un article (créer un blog, pourquoi pas vous?) qui encourageait les PE à se lancer dans leur blog, avec un lien vers les eklablog, dont tu disais que c'était simple d'utilisation. Invitation que j'ai suivie!


    Je suis heureuse de t'inviter sur mon blog, dont on peut dire que tu es en grande partie à l'initiative! ;)


    Depuis peu, grâce à l'appui de nouveaux cybercopains et copines, j'ai de réels échanges sur ma pratique et je te remercie pour la perche que tu as tendue l'an dernier.


    Azraelle


     

    33
    Ciarabella
    Lundi 24 Août 2015 à 16:52

    Merci de ta réponse Charivari... je vais réfléchir à cette organisation par équipe avec des CM1 et des CM2 mélangés mais pas dans les mêmes ilots (possibilités de réunir rapidement les tables par exemple ?)..; je te dirais comment je fonctionne si ça t'intéresse... et je veux bien un retour quand tu auras aussi expérimenté ces équipes un peu séparées... Merci en tout cas pour toutes ces infos !!

    (et oui, j'avais oublié que les ateliers étaient en placement libre...)

    34
    Lundi 24 Août 2015 à 18:13

    J'ai fait ça aussi : pas d'îlots mais des eleves proches par équipe.

    35
    Delfin
    Mardi 25 Août 2015 à 16:53

    Bonjour !


    Bravo pour ce riche site !


    Je me remets au travail cette semaine, 2-3h par jour, comme chaque année depuis quelques années, car il faut bien préparer la rentrée et les documents habituels, éventuellement améliorés. J'aurai également un cours double cm1-cm2 et je trouve qu'il est d'une incroyable richesse pour bien préparer la classe de 6ème dès le cm1. Je fonctionne par îlots de 6 élèves hétérogènes et je trouve que c'est le plus intéressant, même si on peut de temps à autre faire une variante ou des ateliers par groupe de 4.


    J'imagine que ce weekend sera tranquille pour toi car je vois que tu n'as pas réussis à décrocher du travail 5 ou 7 semaines de suite sur nos congés forcés (ou période d'inactivité c'est selon :-) malgré une multiplicité d'activité et de loisirs qu'on peut avoir, même en restant chez soi !


    Merci pour toutes ces idées en tout cas, car il y a toute façon mille et une manière d'organiser sa classe et de penser qu'on fait le maximum dans l'apprentissage, la coopération des enfants. C'est riche de pouvoir choisir chaque année de quelle façon on a envie de fonctionner.


    Quand tu auras enfin tous les outils que tu souhaites, tu pourras peut-être souffler quelques années, même si c'est relatif... enfin au moins réellement sur nos 16 semaines de congés.


    Bon courage et encore bravo pour cet incroyable investissement personnel et le désir de rendre service aux collègues !


    Dans une semaine le rythme recommence avec les enfants !! Youpi !

    36
    Tohu bohu
    Samedi 12 Septembre 2015 à 11:49

    Bonjour,

    Connais-tu le site de Pierre Girardot pour réaliser des sociogrammes rapides et efficaces? Je viens de le faire pour ma classe et ça me semble assez pertinent.

    La vidéo explicative ici:

    https://www.youtube.com/watch?v=ySqdZA5Ocf4

    Le site là:

    http://www.stephanecote.org/2014/09/04/outil-du-sociogramme/

    Merci pour toutes tes supers idées et ton enthousiasme à nous les faire partager!

     

    37
    Samedi 12 Septembre 2015 à 15:48

    Je suis allée voir, ça a l'air génial !

    38
    vero
    Samedi 12 Septembre 2015 à 17:18

    Merci pour tout ce travail. Je suis remplaçante et je suis bien contente de trouver à la dernière minute des documents de qualité à donner à mes élèves.

    39
    Florabis
    Samedi 13 Août à 19:03

    FABULEUX!

    40
    Dor22
    Samedi 13 Août à 23:14

    Bonsoir,

    Je trouve cette idée super intéressante ( comme très souvent chez toi !! )

    Je suis en train d'essayer de l'adapter à mes futurs CE1, me vient la question d'un nombre d'élèves déséquilibrés par équipe... dans ma future classe 23 élèves, 3 équipes de 6 et une de 5... comment géres-tu ce 6ème élève fantôme ? Et si un élève a vraiment un niveau " à part" que ce soit dans le plus ou le moins, comment fais tu ?

    Merci pour tes réponses et pour tout ce que tu partages !

      • Dimanche 14 Août à 10:08

        moi aussi j'ai toujours des équipes déséquilibrées. Ce n'est pas grave. Les élèves "en plus" affrontent des élèves du même niveau des autres équipes.

      • Dor22
        Dimanche 14 Août à 10:19

        Merci de ta réponse

    41
    Pat
    Samedi 13 Août à 23:22

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces idées géniales!!

    Aurais-tu un document à imprimer pour les points: fractions, barre, carrés, ..?

    Merci beaucoup

      • Dimanche 14 Août à 10:07

        Tu as raison. Pour les parts de camembert, j'itilise des "ronds" de classroom Capers (je mettrai le lien), et je vais tacher de retrouver le fichier pour les carrés et les barres ;)

    42
    ju
    Dimanche 28 Août à 16:44

    Bonjour,

    Super idée ! je vais tester cette année! Merci beaucoup.

    Une petite question: comment décides-tu si les élèves gagnent 1/4 ou 1/2 ou .. points à chaque fois?

    mille mercis

      • Dimanche 28 Août à 17:25
        Je pioche des points qui sont aimantés au tableau. Les élèves choisissent ce qu'ils veulent.
      • Dimanche 28 Août à 18:14
        Les points sont écrits en chiffres ou sous forme de fraction. Il faut choisir entre 0,4, 1/4 et 0,23 par exemple.
    43
    ju
    Dimanche 28 Août à 20:45

    Merci pour ta réponse rapide.

    Je ne sais pas si j'ai tout compris: quand une équipe gagne un quart, ils choisissent parmi plusieurs écritures comment s'écrit un quart.

    Autre question: tu classes les élèves de A à F, ils connaissent leur lettre? tu pioches, si ça tombe sur C tu demande à tous les C (qui sont des élèves de même niveau de venir)?

    Encore merci. Désolée de t'embêter.

    Bonne rentrée.

      • Mercredi 31 Août à 08:41

        J'étais sur l'iphone alors ce n'était pas facile de te répondre. 

         

        le rituel évolue au cours de l'année et je t'ai décrit la fin.

        AU début de l'année, j'annonce au gagnant "tu as gagné 1/4"ou "3/4" et il va se servir dans les points aiamantés. Versoctobre, j'utilise les points "carrés" et je dis "tu as gagné 5 dixièmes et 3 centièmes" et l'élève va afficher les points aimantés de son équipe. 

        Vers novembre, on abandonne les représentations sous forme de camembert ou de "barres" et on passe aux représentations chiffrées.

        Quand une équipe gagne, j'affiche au tableau des petites étiquettes aimantées sur lesquelles des points sont écrits sous différentes formes, en lettres, en chiffres, en écriture fractionnaire ou décimale, et, en fin d'année, sous forme d'addition de fraction. J'en affiche 4 ou 5 et c'est l'élève qui choisit l'étiquette qu'il gagne. Il doit donc essayer de choisir "la plus grosse".

         

         

    44
    Mardi 30 Août à 23:35

    Je teste cette année, merciiiii pour ce chouette article yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :