Evaluations diagnostiques (ou bilan) au cycle 3

Message aux parents qui passeraient par là : dans cet article se trouvent les évaluations qui seront données à la rentrée dans plusieurs classes de CE2, CM1 ou CM2, dont la mienne. Il serait préférable que vous ne les communiquiez pas telles qu’elles à l’avance à vos enfants. Si leur maitre les utilise à la rentrée, ce serait dommage qu’il passe à côté de leurs difficultés et puisse moins bien les aider. 

Je m’interroge beaucoup sur nos évaluations. C’est bien joli d’évaluer par compétences, mais cela ne résout pas tout :

  • Je ne crois pas du tout à la fiabilité des évaluations que nous donnons juste après avoir étudié un chapitre ou une notion. Les connaissances et savoir-faire sont tout frais, mais pas durables. Le « Acquis » que nous reportons consciencieusement sur nos bulletins ne vaut pas grand chose : les élèves ont vite fait d’oublier.
  • Pour moi, tout l’intérêt d’évaluer des compétences, c’est d’identifier celles qui doivent être retravaillées, puis de réévaluer régulièrement les compétences des niveaux précédents, jusqu’à acquisition « durable ». C’est à cette condition que l’évaluation rendra compte des progrès réalisés.
  • Mais il y a tellement de compétences attendues ! C’est désespérant : impossible de tout évaluer plusieurs fois, sans compter qu’il faudrait individualiser ces évals.

Je prends donc 3 résolutions (j’aurai des CM2 cette année) :

  1. Utiliser les ceintures de compétences (clic) quand c’est possible parce qu’elles répondent bien aux inquiétudes ci-dessus (notamment en éloignant l’évaluation de la leçon, et en revalidant les connaissances anciennes).
  2. Utiliser la même évaluation, en début et fin d’année (oui, exactement la même) pour mesurer les progrès réalisés par mes élèves sur les compétences fondamentales. L’objectif est d’identifier les points à travailler en priorité, de mettre le paquet sur ces fondamentaux-là…. et d’évaluer ma performance de maitresse tout en montrant  à chacun combien il a progressé.
  3. Proposer à mes collègues de cycle III d’utiliser la même éval (oui, toujours la même), et pour les mêmes raisons.

J’ai donc préparé des évals de français et de maths. A chaque fois, j’ai préparé deux livrets. Je compte donc donner les 4 livrets à mes CM2 dès la rentrée (sur deux jours, par exemple français le matin et maths l’après-midi)

  1. Un livret de compétences de base, d’entrée de cycle qui peut être donné dès le début du CE2. Il correspond à des compétences de CE1 (moins complexes et moins complet que les anciennes évals nationales de CE1). Pour mes CM2 c’est censé être très simple mais je sais que j’aurai des surprises et je préfère les identifier dès le début de l’année. Il pourra me servir à étayer une proposition d’orientation, également.
  2. Un livret de compétences « intermédiaires », de milieu de cycle donc. Pour le réaliser j’ai utilisé mon évaluation « bilan de fin de CE2 (clic)« . Là, je m’attends à des résultats variés en fonction des élèves de début de CM2.
    Il pourrait aussi être donné dès le début du CE2 en prévenant les élèves qu’il est normal qu’ils ne sachent pas répondre à la plupart des questions : cela ne servirait qu’à mieux leur montrer leurs progrès en fin d’année.
    Et dès le début du CM1, il correspond à des compétences qui sont censées avoir déjà été vues et évaluées.

Voici les 4 livrets. Ils sont volontairement rapides à corriger et je n’ai pas l’intention de les corriger avec les élèves vu que la même éval doit servir plusieurs fois. A la fin de chaque livret, il y a la page la plus importante, pour synthétiser les réussites et pointer les compétences à retravailler en priorité. Quand c’est nécessaire, ces évals me serviront de support pour rédiger un PPRE et rencontrer les parents.

Remarque : J’ai prévu de les imprimer en PETIT format (A5 = un demi A4) grâce à l’option « livret » de l’imprimante de l’école (voir ici, point 3.2 ).

Si vous n’avez pas cette merveilleuse option, il ne vous reste qu’à choisir l’option « 2 pages par feuille » que tout le monde a, et massicoter, coller, enfin, vous voyez le topo…

Télécharger « Eval cycle III BASE Français.pdf »

Télécharger « Eval cycle III BASE Maths.pdf » (v1.1)

Télécharger « Eval cycle III INTERMEDIAIRE Français.pdf »

Télécharger « Eval cycle III INTERMEDIAIRE Maths.pdf »

 

Ah, je vous mets aussi le texte de la dictée (pour l’éval de milieu de cycle. Pas trop dure, normalement) :

Nous connaissons bien les mouches. Souvent, elles nous gênent. Elles vrombissent à nos oreilles, se promènent sur nos aliments et donnent des maladies. Pourtant, les mouches sont utiles.

2014-7-25 12:26:00
Idées en vrac
C’est top, je partage :

7 Commentaires

  1. Fred

    Bonjour,
    as-tu continué à utiliser ces livrets ou des livrets du même genre ces dernières années ?
    Je me pose la question d’évaluations diagnostiques de compétences essentielles pour l’an prochain, ayant à nouveau des cm2 (et ayant été assez estomaquée par les lacunes énormes de ceux de cette année)…

    Répondre
  2. Lolo

    Bonjour,
    Merci de ces évaluations.
    Quelques coquilles cependant, notamment en géométrie (notamment aucun carré) et des difficultés pour évaluer la réussite de certains exercices.

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Bonjour,
      peux-tu préciser les coquilles ? Page ? Num de l’exercice ?

  3. Elena

    Hello,
    Travail super intéressant, moi qui cherchais justement une éval de ce genre! J’ai été surprise l’an dernier en utilisant le travail « Je lis je comprends » pour mes CE2 de devoir utiliser exactement la même évaluation diagnostique et finale, mes élèves considéraient même ça presque comme de la « triche »! Et au final quel immense bonheur de voir que non ils n’avaient pas tout mémorisé et qu’ils avaient terriblement progressé pour certaines! Du coup j’adhère totalement à ce principe!
    Seule question que je me pose, j’ai des CM2 également à la rentrée. Si je t’ai bien compris tu utilises les 2 bilans (base + intermédiaire) dès la rentrée? Ou tu passes d’abord le bilan des bases et l’intermédiaire plus tard dans l’année?
    Ca ne fait pas « beaucoup » de faire les deux livrets? Peut-on se contenter de passer le livret intermédiaire? Je me pose toutes ces questions car sur 22 élèves, 17 sont de bon, très bon, voire excellent niveau! Peur qu’ils « s’ennuient », donc. En revanche j’ai 5 élèves plus en difficulté dont une orientable ULIS collège, niveau fin de Ce1… Pour ceux là je ferai sans doute passer le bilan des bases et pas le 2e?…

    Si tu pouvais m’éclairer! Merci 🙂

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Ouh la, je vais être 100% honnête, ces livrets ont 5 ans et je ne les utilise plus depuis que toute mon école est passée aux étoiles et ceintures. Nous ne ressentons plus du tout le besoin de faire des évaluations diagnostiques puisque nous savons où en sont nos élèves dans chaque domaine (grâce à la couleur atteinte).
      J’aime beaucoup le principe d’évaluer plusieurs fois la même chose à quelques mois d’écart. L’élève se voit progresser. Mais c’est vrai que c’est lourd de faire tous les livrets. A toi de voir 😉 (je ne t’aide pas beaucoup, là)

  4. Elena

    Haha je n’ai réagi qu’ensuite en voyant les dates des commentaires précédents mais pas grave, merci beaucoup pour ta réponse! J’aime quand même l’idée de faire un petit test pour « ouvrir » l’année et voir ce dont tout le monde se souvient donc je vais conserver un seul livret! En tout cas je viens de terminer le travail de préparation des ceintures (démarré l’an passé avec beaucoup de succès) : j’en ai adopté 4 et je te remercie grandement pour tout ce fantastique travail clefs en main! Y a plus qu’à! 😉

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Tu ne pouvais pas savoir : avec la migration du blog d’ekla vers WordPress, les articles les plus anciens datent tous de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial