Résolution #15 : Pour les visuels, soigner les affichages et traces écrites

Pour « soigner le visuel », je vais essayer de :

  • Eviter, si les décisions des collegues le permettent, les  supports de leçons qui suivent l’élève sur 2 ou 3 ans. C’est vrai que l’intention est séduisante (ne pas avoir à refaire 3  fois la même leçon etc), mais je trouve que nos cahiers ou classeurs ne tiennent pas le coup. Dès la 2ème année, les feuilles sont cornées, le cahier n’a plus de tenue, l’élève ne se reconnait plus dans son écriture « enfantine » su CE2, le classeur explose… Je trouve que « l’objet » support des leçons devient moche et peu attrayant.Si on tient absolument à montrer à l’élève que les leçons ont déjà été étudiées les années précédentes, je préfère l’idée de distribuer en début d’année une sorte de court aide-mémoire, du type « Ce que j’ai déjà appris », avec un rappel sur les natures de mots, les fonctions déjà étudiées, quelques tableaux de conjugaison… On s’entraine sur ces leçons là, mais sans refaire une découverte / leçon comme si c’était la première fois qu’on en parlait , et puis on passe aux leçons de l’année en cours.
  • Être plus exigeante sur la tenue du cahier de leçons (l’écriture et le soin), pour qu’il soit agréable à regarder.
  • Faire illustrer les cahiers de leçons. Par exemple, Mme Lucotte (ma prof d’HG à l’IUFM) disait « un schéma légendé ou une carte dans toutes les traces écrites de géo ».
  • Adopter un même code couleur, pour toutes les matières (les mots sont soulignés en vert quand on doit savoir les écrire, par exemple).
  • En Histoire, j’essaierai d’organiser chaque leçon de manière un peu similaire pour que l’élève retrouve les mêmes infos toujours au même endroit. Par exemple : 1 leçon par double page de cahier : le titre en haut à droite, la leçon copiée en dessous. Une frise express en bas avec les dates à retenir dans ou « autour » de la leçon (uniquement celles des IO) + la fiche « Ce que je dois savoir » et, sur la page de gauche, une ou deux reproductions et une fiche d’identité d’un personnage-repère.
  • Ne pas vouloir tout mettre sur les affiches : on ne recopie pas la règle entière sur une affiche, mais on l’évoque par un exemple, une image… Par exemple, ci-dessous, l’affiche de gauche sera sans doute moins efficace que celle de droite.

Résolution #15 : Pour les visuels, soigner les affichages et traces écrites

  • Pour les affiches, tout en A3 ou plus grand. Tout doit pouvoir être lu de l’autre bout de la classe, sinon je n’affiche pas.
2013-7-29 06:55:00
Pour que les élèves mémorisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *