Résolution #11 : Apprendre les leçons en classe avec les élèves

On sait bien que nos élèves ne sont pas égaux devant le travail à la maison. Il y a ceux qui n’ont pas assez de place, ceux qui n’ont pas assez de calme, ceux qui n’ont pas envie, ceux qui n’ont personne pour les « faire réciter »…

On sait aussi que c’est important d’apprendre aux élèves à apprendre leurs leçons. Apprendre à apprendre.

Alors, j’essaie d’apprendre les leçons avec les élèves, en classe. Concrètement, cela peut se traduire par :

  • Prendre la petite fiche « Ce que je dois savoir », lire les questions une par une, et demander aux élèves d’y répondre. On peut le faire en « furet » (un élève lit une question, interroge un camarade, qui répond et pose la question suivante)
  • Proposer aux élèves de « jouer à la maitresse » : l’un vient au tableau et pose des questions sur la leçon à ses camarades, comme s’il les interrogeait.
  • Pour les choses à savoir par coeur (poésies, autodictées…) les écrire au tableau, les faire lire, puis effacer un mot : un élève (ou toute la classe) relit comme si le mot n’était pas effacé.
  • Je copie colle un commentaire (#85) de Fabi30 sur l‘article « autodictées » : J’ai utilisé cette année avec mes CE2 tes autodictées citations et proverbes. J’avais pas mal d’élèves en difficulté pour qui c’était trop dur à mémoriser. Alors cette année, je vais faire apprendre l’autodictée en classe en rituel du matin. Je pense que je vais attribuer en tout début d’année une phrase à chaque élève. Le lundi matin, l’élève dont ce sera la phrase, aura dû l’écrire en grand format et la décorer. ( Ce travail pourrait se faire en classe ou à la maison). Toute la semaine, nous étudierons cette phrase, son sens, la nature des mots … mais aussi nous la chanterons, la dirons de diverses façons théâtrales… Et elle sera dictée le vendredi. 
  • Pour les mots à savoir écrire, voir le super article de Bruce Demaugé. L’élève lit le mot les yeux ouverts, puis le « lit les yeux fermés », puis l’écrit (sur ardoise) les yeux ouverts, et enfin l’écrit (sur ardoise) les yeux fermés.
  • Eilathan, dans le commentaire 13, nous propose le jeu MOV, créé par des orthophonistes, pour apprendre aux élèves à utiliser leur mémoire visuelle pour retenir l’orthographe des mots.
  • Pour les repères à placer sur une carte, j’affiche une grande carte au tableau. Un élève vient lire les « étiquettes » des repères à savoir placer (par exemple les noms des fleuves), puis j’en masque une avec un post-it (par exemple, je masque le mot « Rhône »). Un autre élève vient, et doit lire les repères, y compris celui qui est masqué, puis on en masque un autre, en plus du premier etc…
  • Pour les tables de multiplication ou les dates d’histoire, je fais jouer les élèves en classe avec des jeux de carte  recto-verso (ici pour les tables, ici pour l’histoire). On fait des matchs (de 5 minutes) avec des systèmes de « montée-descente » comme dans les entrainements de sports.

Etc… pour qu’une grosse partie du travail de mémorisation soit fait en classe, non seulement pour qu’ils retiennent, mais aussi pour qu’ils apprennent à apprendre.

2013-7-25 06:50:00
Pour que les élèves mémorisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *