Le Class-yes : la baguette magique de gestion de classe.

Si je vous disais qu’en début d’année j’ai découvert un « truc » de gestion de classe pour obtenir instantanément le silence et l’attention de ma classe, même (et surtout) quand le groupe classe est bruyant, par exemple quand ils sont en train de travailler en groupe et que le moment de la restitution est arrivé ? 

Si je vous disais que ce truc est magique, que cela marche à tous les coups, du premier coup et que je n’ai jamais besoin d’élever la voix ?

Si je vous disais que cela fonctionne aussi bien avec mes CE1 qu’avec mes CM2 (bah oui, je fais tout, c’est comme mini-Mir). Edit : en commentaire, une collègue le fait en GS !

Ah ah, je vous vois dubitatifs, mais curieux quand même, n’est-ce pas ?

Alors voilà, ce truc nous vient des classes anglo-saxones. Je l’ai découvert sur internet, via Pinterest, et Alet, Mallory et Zazou en ont déjà parlé. Il fait partie d’une méthode de gestion de classe qui s’appelle le Whole Brain Teaching (« l’enseignement au cerveau tout entier ? » ) et cela s’appelle le « Class-Yes ».

C’est simple comme chou. Quand je dois « récupérer » l’attention de la classe, demander le silence avant de prendre la parole, je   dis : « Classe ? » et les élèves me répondent « Yes ! ».

Toute l’astuce c’est :

1. Que la règle du jeu prévoit que quand on répond Yes, on regarde la maitresse et on se tait.

2. Qu’on doit répondre « Yes » de la manière dont le « Classe » a été dit. Et c’est là que ça devient ludique et rigolo :

Le Class-yes : la baguette magique de gestion de classe.Je dis « Claaaaass ? » avec une petite voix haut perchée ou au contraire une voix très grave, et les élèves répondent « Yeeeeess » sur le même ton. Je frappe un rythme dans mes mains, ou sur mes genoux, en faisant « Clap clap Class ? » et les élèves me répondent « Clap clap Yes ! ». « Je dis « Classiclass ? » ou bien « Class Class Class ? » et les élèves me répondent « Yessiyes » ou « Yes yes yes ! » (Bon, vous avez saisi l’idée, là…)

Tout l’art est bien sûr de surprendre les élèves, de les faire sourire (« Qu’est-ce qu’elle a encore été inventer, la maitresse… ») et en… allez, 4 secondes, vous avez 30 paires d’yeux tournés vers vous, qui vous regardent, en silence, et en souriant par-dessus le marché.

J’utilise le class-yes 10 fois par jour, je ne pourrais plus m’en passer.
Les élèves reviennent de récré tout excités, ils vont rentrer dans le bâtiment ? Class-yes.
Les élèves travaillent par binôme et c’est le moment de revenir en dispositif classe-entière ? Class-yes.
Les élèves ont reçu une consigne, je les autorise à chuchoter pendant que je vais travailler avec l’autre niveau ? Class-Yes à nouveau, en chuchotant, ce coup-là…

L’essayer, c’est l’adopter.

Des petites remarques en vrac :

  • Aucun besoin de parler fort pour dire « class » : même si tout le monde n’entend pas, le « Yes » de ceux qui ont entendu coupe la parole des autres et les ramène aussi bien.
  • Quand j’ai besoin que les élèves chuchotent, j’enchaine souvent deux « class-yes », le deuxième en chuchotant. Ca a l’effet de « baisser le son » de la classe.
  • On peut aussi chanter le « class » (sur un air au choix)
  • Le class-yes, ce n’est pas la même chose que les dispositifs plus classiques qui demandent le silence (mot signal, musique, cloche…). Le « Class ? », ce n’est pas l’équivalent d’un : « Taisez vous ! », c’est plutôt un : « Voulez-vous jouer avec moi ? ».
  • Tous (ou presque) les élèves répondent « YES ! ». Conséquence : les quelques uns qui n’ont pas entendu ou qui dorment, ça les réveille, ce « YES ! » chantonné, frappé, chuchotté (…), et ça coupe la parole aux éventuels bavards.
2013-3-1 16:26:00
Idées en vrac

1 Commentaire

  1. cathy

    J’ai une classe de ce1-ce2 plutôt bavarde et plusieurs élèves qui manquent d’attention. J’ai bien envie de testé ce Class-Yes.
    Merci pour l’idée.
    Cathy

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *