Observer un nid de balbuzards

Tout tout près de chez moi et de mon école, un couple de balbuzards pêcheurs a élu domicile, tout en haut d’un grand séquoïa. Ils reviennent tous les ans. Un groupe de fadas passionnés a installé une caméra au-dessus du nid. C’est un travail de pro, les images sont magnifiques, et on peut observer en direct-live la vie de ce couple sur un site créé pour l’occasion, balbucam.fr (clic).

Au fur et à mesure de l’avancement de la saison, le site met aussi en ligne des liens vers les films marquants depuis leur installation (la première éclosion, le retour de la pêche…).

L’an dernier, en 2016, nous avons ainsi assisté à l’éclosion des œufs et la naissance de deux bébés (dont un seul a survécu aux semaines calamiteuses de début juin). Nous avons pu observer la croissance de l’oisillon, guetter ses premiers vols…

Et voilà que, aujourd’hui, exactement, au jour près à la date prévue, Sylva, la femelle, est revenue. Elle arrive, comme toujours, quelques jours avant son amoureux (les balbuzards sont fidèles, pour peu que le mâle soit ponctuel)… Je laisserai désormais l’écran allumé sur la webcam pendant nos temps d’ateliers autonomes, pour guetter la présence du rapace. [Correctif du 22/3 : les élèves sont trop captivés par la caméra : je laisserai le TBI sur la caméra pendant les temps d’accueil, et en sciences].

Pour la période 5 de 2017, voici donc notre projet de sciences bien riche qui s’annonce à nouveau passionnant. Dans mon école, on a plein d’idées : bien sûr, grâce à la caméra, observer la reproduction des animaux, leur alimentation, leur mode de vie, la croissance des petits, mais aussi étudier leurs prédateurs, leur place dans la chaine alimentaire et l’écosystème, parler biodiversité, étudier le parcours de migration (jusqu’en Afrique), la vitesse de vol en maths, écrire le journal d’un des oisillons, les dessiner…

Depuis cette année, le site balbucam propose un forum (clic). L’inscription est toute simple, et vous pourrez discuter avec des pros, ou avec des pas-pros mais profs, pour échanger sur l’exploitation péda du site !

Autre tuyau : Le site Loire et Biodiversité est une mine de découvertes sur la faune du secteur.

Voilà. Puisque les skippers du Vendée Globe sont arrivés, nous allons suivre chaque matin les aventures d’autres voyageurs au long cours !

Vers le 15 septembre, ils migreront vers des contrées plus favorables pour ne revenir qu’au printemps suivant. En tous cas, on l’espère.

0total visits,3visits today

3 Commentaires

  1. Katriona

    c’est pas un voyage en bateau mais une de mes amies fait le tour du monde et propose aux classes des fiches pédagogiques sur les pays qu’elle parcourt : son blog s’appelle foule le monde !

  2. F Mattei

    Génial!

  3. Charlène

    Super !!! merci pour ce partage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *