Poésie pour une éclipse

Poésie pour une éclipse, lune, soleilPuisque nous allons avoir une éclipse, je vais en profiter pour faire apprendre  L’enfant de lune, de Marc Alyn, à mes CM2.

 

La lune en maraude au cœur des vergers
Grimpait aux pommiers en jupon d’argent ;
Surgirent des chiens rauques, déchaînés :
La lune s’enfuit, laissant un enfant.

Il vint avec nous en classe au village,
Tout à fait semblable aux autres garçons
Sauf cette clarté nimbant son visage
Sous le feu de joie de ses cheveux blonds.

Il aimait la pluie, les sources, les marbres,
Tout ce qui ruisselle et ce qui reluit ;
Le soir il veillait très tard sous les arbres
Regardant tomber lentement la nuit.

La lune en maraude au cœur des vergers
Vint chercher l’enfant un soir gris d’automne :
Vite, il  s’envola. J’entends à jamais
Le bruit de son aile amie qui frissonne.

                                        Marc Alyn  

J’aime énormément ce poète contemporain. Si, vous aussi, vous appréciez la magie de ces vers, vous gouterez peut-être aussi celui-là (qui n’a plus rien à voir avec la lune, juste pour le plaisir) :

 

Naissances

Le ciel retient son souffle à chaque vie qui prend.
Pour lui, toute naissance est un événement:
Une étoile, un enfant, un faon, un éléphant,
Baleine, écureuil, fleur,girafe ou froment.

Tout retentit, sans fin dans l’univers immense,
Et l’agneau étonné qui sur la paille danse,
S’essayant à marcher pour la première fois,
Compte autant que l’ainé dans le berceau des bois.

Les anges, ce matin, comme des chats ronronnent,
Se racontant,joyeux, la belle information:
Sur la Terre, là-bas, pareille à une pomme,
Près d’un ruisseau sans nom est né un hanneton.

Marc Alyn, L’arche enchantée (1979)

 

2015-3-5 22:26:00
Cycle III Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *