Une astuce d’organisation par jour : les bulletins sur Edumoov

Unité d'organisation par jour : les bulletins sur Edumoov(Remontée d’un article de l’an dernier, au cas où vous ne l’auriez pas vu)

Quand j’ai eu ma-classe-à-moi pour la première fois (en 2014), une de mes premières décisions a été de me choisir un outil pour préparer mes bulletins.

Le marché des outils pour bulletins est assez fourni. J’ai déjà parlé de Bulleval qui est bien pour ceux qui cherchent un outil très simple, gratuit et en ligne. 

Mais j’ai choisi les bulletins d’Edumoov (anciennement Educlic) et je n’ai cessé de m’en féliciter chaque jour de l’année… 

  • Je gagne un temps fou : je saisis mes évals au fil de l’eau et, en fin de période, je n’ai plus qu’à écrire mes appréciations générales et clic, mes bulletins sont prêts.
  • Si j’ai un rendez-vous parents : clic, je peux me sortir le bulletin provisoire « àl’instant t » avec toutes les évals déjà passées.
  • Le rendu est magnifique : ça en jette. Rien à voir avec le look amateur de mes bulletins d’avant. On peut même mettre des graphiques (optionnels). Clic pour voir à quoi peut ressembler un bulletin mais comme tout est paramétrable, le vôtre ne ressemblera peut-être pas à ça).
  • Tout est en ligne (rien à installer)
  • Tout est très facile, très intuitif, très en phase avec ce que je faisais avant (c’est conçu par un instit, voilà pourquoi) 
  • C’est adapté à tous les types de notation : chiffrée ou pas, couleurs, lettres…
  • Plusieurs maitres peuvent se partager une classe (décharge de direction ou d’IMF, temps partiels…) et saisir les bulletins depuis leur domicile.
  • Edumoov gère les classes multi-niveaux. On peut avoir de temps en temps des évals communes et de temps en temps des évals distinctes. Dans une même éval, certaines compétences peuvent ne concerner qu’un niveau et d’autres concerner les deux niveaux.
  • La saisie des compétences est vraiment facile : on peut sélectionner une compétence des IO, et/ou du LPC, du socle commun…. la modifier… ou saisir une compétence à soi. Pour chaque compétence, on peut indiquer le lien avec le socle et le système produira d’un simple clic le document de validation du socle.
  • La saisie des résultats est encore plus simple. L’interface est vraiment bien pensée, avec des raccourcis clavier qui accélèrent la saisie.
  • Quand je saisis les résultats, Edumoov me propose aussitôt des groupes de besoin, par compétences.
  • Il est possible de différencier un ou plusieurs bulletin, de ne pas afficher telle ou telle compétence sur le bulletin de tel ou tel élève, et même d’indiquer les aides (« compensations ») qui ont été apportées à tel ou tel élève.
  • Tout est personnalisable. Nb de bulletins dans l’année, mise en page, le système de notation  : note chiffrées et/ou pas chiffrées (on peut même avoir les deux : une note chiffrée pour l’éval et une échelle par compétence). Les degrés de l’échelle d’acquisition sont entièrement personnalisables (nombre, libellés, couleurs…)
  • Je m’en sers même pour saisir les résultats des ceintures. J’ai créé une éval « ceintures de conjugaison », dans laquelle il y a autant de compétences que de couleur de ceintures, et voilà. 
  • On peut saisir les appréciations générales (ou les laisser vierges et les remplir à la main si on préfère).
  • Et, cerise sur le gâteau, surtout pour moi qui ai des CM2, à la fin de l’année, Edumoov peut générer tous les docs obligatoires (genre Socle commun, APER, B2i…) en proposant des validations automatiques des items du socle à partir des résultats d’évals que vous avez entrés, ou des validations groupées (valider telle compétence pour toute la classe, ou valider toutes les compétences pour tel élève…). Il met même le petit tampon « date » dans les cases (si, je jure).

Si vous adoptez Edumoov sur toute l’école, c’est le moyen d’avoir des bulletins qui ont la même allure, qui sont harmonisés, tout en respectant les pratiques de chaque enseignant.

Autre chose : je n’ai pas essayé, mais il est possible de donner accès aux bulletins en ligne aux familles (chaque parent ne voit que le bulletin de son enfant, bien sûr).

Dernière chose, c’est… presque gratuit (gratuit pour les écoles d’application, et, au pire, 9€ par classe et par an pour les autres avec des tarifs dégressifs).

Je vous mets un lien vers une vidéo sympa :

2015-8-20 06:01:00
TNI, tablettes, PC et vidéoproj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *