Lecture en réseau : l’entrée en sixième

Dans ma classe de CM2, j’essaie de toujours caser dans mes rallyes lecture les titres qui parlent de l’entrée en 6e. Voici mes préférés :

Enzo 11ans 6ème 11 (niveau vert foncé)

Un roman assez fort, que j’ai beaucoup aimé et qui raconte l’arrivée d’Enzo en sixième. Enzo est timide et sensible. Le roman s’arrête notamment sur la relation entre Enzo et un nouvel élève qui semble aimé de tous mais qu’Enzo déteste d’emblée… Notons que l’auteur est français (ce qui permet de raconter un collège « à la française ») et que le roman a gagné tout plein de prix.

Résumé : Enzo entre en sixième 11. Pour lui qui fêtera ses 11 ans le 11/11 et dont le prénom comporte les lettres du chiffre onze, ce n’est pas forcément un bon présage ! Il en fait des cauchemars jusqu’au jour de la rentrée. Mais le premier jour de classe, sa journée s’illumine quand il repère la jeune Eva. Et miracle, elle est à côté de lui en cours de SVT ! Alors il oublie ses problèmes de « petit » du collège : l’emploi du temps compliqué, le bazar à la cantine, et ses parents qui se disputent à la maison. Mais bientôt arrive un nouvel élève dans sa classe. C’est Owen, l’air cool et la parfaite tête de futur petit copain d’Eva. Enzo le déteste au premier regard…  » On peut bien nous faire visiter le collège en fin de CM2, tant qu’on n’y est pas vraiment, la sixième c’est quand même mystère et Kinder Surprise. »

En 6A : Un pied au collège (niveau vert foncé)

Voici une série récente (ce premier tome date de 2013). Aujourd’hui en 2017, elle compte 4 tomes (j’aime leur faire lire le premier tome de séries avec l’espoir secret qu’ils réclameront les autres à leurs parents). La série est accessible en autonomie à tout CM2 de niveau ordinaire, et écrite par un auteur français. Le style est facile et les héros attachants. La fin… donne terriblement envie de lire le tome 2 (même si le tome reste autonome, hein…)

Résumé : Avec un an d’avance et quelques centimètres de retard, Gabin fait sa rentrée au collège, bien loin de son ancienne maison et de Marge, sa meilleure amie. Tout est nouveau : le collège et ses couloirs, les élèves, les profs… Heureusement, Gabin se fait une solide bande d’amis. Et puis, il y a Liberty…

La sixième, de Susie Morgenstern (niveau bleu)

C’est sans doute le moins « tendance » de la sélection (les couvertures de l’école de loisirs ont un peu vieilli et sont moins attractives que les romans plus récents) mais le roman reste très apprécié de mes élèves, tant des filles que les garçons, d’ailleurs. Les inquiétudes de la rentrée sont très bien traduites et on découvre la vie d’un collège français, pas très récent, certes, mais assez réaliste tout de même.

Résumé : Le titre l’indique, il va être question d’un grand événement : l’entrée au collège. Margot prépare son entrée dans la cour des grands. Cartable ? Pas cartable ? Jupe ou jean ? Tout commence par le choix du bon look pour le premier jour. Ce n’est qu’un début. Nous suivrons Margot, la déléguée de classe, tout au long de cette année cruciale, pleine de dilemmes avec les élèves et les profs, les parents aussi, pleine de devoirs et d’espoirs, de désillusions et de victoires.

Trop classe la sixième : les aventures héroïques d’un garçon pas héroïque du tout (niveau violet)

Ici, on est dans un roman qui ressemble au fameux Journal d’un dégonflé. Il y a plein de tomes. Le livre est rempli d’illustrations et le style moderne, tendre et joueur, en mode on-dé-dra-ma-ti-se.

Résumé : Trevor n’aime pas le changement, et encore moins les imprévus. Alors, ce matin, il a toutes les raisons d’être anxieux. Il rentre en sixième et quand sa meilleure amie, Libby, lui annonce qu’ils doivent se faire de nouveaux amis, chacun de leurs côtés, et qu’il ne pourra plus compter sur elle pour le sortir de ses faux pas, c’est la panique. Sans l’aide de Libby, effectivement, Trevor multiplie les bévues : il se retrouve dans les toilettes des professeurs, glisse et s’étale à la cafétéria… Sans compter que Corey, un méchant cinquième, fait aussitôt de lui son souffre-douleur. Mais le pire reste à venir car Trevor doit aussi trouver une cavalière pour le bal du collège… Survivra-t-il à cette rentrée catastrophique ?

Autre piste : Au début de Kamo, l’idée du siècle (de Daniel Pennac), il y a un passage épatant où les CM2 de la classe de Kamo demandent à leur maitre de leur raconter la sixième. Ce roman aurait aussi sa place dans la sélection, mais je suis moins fan du reste de l’ouvrage.

C’est top, je partage :

3 Commentaires

  1. Prof C.

    J’ai des 6e tous les ans et ils adorent Kamo : c’est simple, drôle et ils comprennent tous l’histoire. La 6e c’est vrai que c’est vieillot, on lit juste des extraits. Par contre, ils adorent Journal d’un nul débutant de Luc Blanvillain. C’est drôle et ça se lit vite. Momo petit prince des bleuets de Yaël Hassan est un super livre aussi, les élèves adorent ( je l’ai lu en 6e et j’en garde un excellent souvenir).

    Répondre
    1. charivari (Auteur de l'article)

      Quant à Momo, il figure déjà dans mon top de CM aux côtes de beaucoup de livres de Yael Hassan (La promesse, le professeur de mesure…)

  2. charivari (Auteur de l'article)

    Ah oui, journal d’un nul débutant, je l’ai intégré à mes rallyes en fin d’année et il a et beaucoup de succès !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial