Une jolie découverte en littérature de jeunesse

Il y a quelques jours, Florine, ma collègue, m’a dit qu’elle était tombée par hasard sur un petit roman qui racontait l’histoire de Cosette, l’héroïne de Victor Hugo. Elle avait envie de le faire lire à ses CM1 avec qui elle avait évoqué Les Misérables en classe. Nous avons commandé l’ouvrage et avons découvert un petit livre au texte très simple, accessible en lecture autonome dès le CE2 (c’est grosso modo la longueur d’un petit J’aime Lire), qui racontait en quelques chapitres illustrés l’histoire de Cosette. Le roman nous a bien plu (cf ci-dessous), et nous avons commandé, dans la foulée, tous les ouvrages du même auteur, dans la même collection (les grands textes à hauteur d’enfant), à savoir Gavroche, Oliver (Oliver Twist), Robinson (Crusoé), Rémi (sans Famille), et Fadette (La Petite Fadette). Nous les avons lus tous les six !

Ce que nous avons aimé :

  • l‘apport culturel : nous aimons l’idée que nos élèves, trop jeunes pour lire Les Misérables ou Sans Famille, découvrent les grandes lignes de l’histoire de ces héros classiques.
  • la facilité d’accès : les livres sont rassurants pour les jeunes lecteurs ou les élèves en difficultés. Gros caractères au début de chaque chapitre, illustrations, maquette très aérée… Ce sont des romans que nous donnerons en lecture autonome au CE2 ou CM1 sans hésitation (et qui peuvent être lus par le maitre dès le plus jeune âge !)
  • la richesse d’écriture : même si chaque roman est court, le lexique est soutenu et le texte écrit au passé simple (ce qui ne me semble pas indispensable pour tous les romans jeunesse, mais qui, dans ce cas, me semble bien adapté, élégant et bénéfique pour nos élèves).
  • Florine a lu Cosette à sa classe : à la fin du roman, les élèves ont applaudi, conquis.

Un extrait :

Pour information,  nous avons saisi les 6 questionnaires sur le site rallye-lecture et intégrons ces romans dans le niveau rose de nos ceintures de littérature (en longueur, ce serait plutôt orange mais le texte nous semble un peu plus résistant qu’un J’aime Lire)

La collection propose d’autres titres mais nous ne les avons pas lus (ils ne sont pas du même auteur) : Gargantua, Lancelot,Thésée, Pénélope, Alice, Cyrano, Ulysse, Mowgli, Cléopâtre.

C’est top, je partage :

6 Commentaires

  1. Laprofette

    J’ai le lancelot et le ulysse pour mon projet d’une période historique par periode scolaire et ils sont tres bien. 🙂

    Répondre
  2. delphine

    J’ai aussi travaillé grâce à la méthode Picot un texte des misérables et je comptais leur lire l’histoire de Cosette. Cet article conforte mon idée d’acheter le livre. Merci

    Répondre
    1. Charivari (Auteur de l'article)

      C’est exactement comme cela que ma collègue a cherché cette version ! La méthode Picot ! Bon, tu verras, c’est simple pour des CM1, mais ses élèves ont a-do-ré.

  3. Lilly

    J’ai bossé le prologue des Misérables avec la version théâtre que le fils de Victor Hugo, Charles Hugo, a remaniée à l’époque et que les scénaristes du XXème ont pris pour base afin de réaliser les oeuvres cinématographiques que nous connaissons aujourd’hui.
    Mes élèves ont adoré. Nous avons visionné ensuite le prologue de la version cinéma avec Lino Ventura. La scène dans la forêt aussi puisque la grammaire au jour le jour exploite cet extrait.

    Bref, vrai que c’est du pur bonheur.
    Si cela vous intéresse, vous pouvez vous procurer la version pdf ici : http://books.google.com

    Répondre
  4. Lilly
  5. Celia

    Est-ce que des tapuscrit de cette collection existent ? Je suis preneuse !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial