Programmation spiralaire en Histoire (IO 2015)

Je viens de terminer ma programmation spiralaire en Histoire, pour le CM. J’ai survécu en P1 en suivant le travail de Ma maitresse de CM1-CM2 (clic). Je me suis d’ailleurs beaucoup inspirée de son travail pour ce document. J’ai échangé des choses entre l’année A et l’année B pour ne pas refaire ce que nous avions déjà fait l’an dernier (ne pas faire deux ans de suite la même chose), et, surtout, j’ai détaillé les titres des 5-6 séances de chaque période.

Je suis arrivée sans soucis à H6 avant les vacances, à raison d’une séance par semaine (+1 éval).

Vous verrez que j’intercale parfois des leçons d’Histoire des Arts (HDA). Je me suis appuyée sur les IO, bien sûr, et sur deux manuels : Le Magellan 2016 (Hatier), qui a le mérite de faire les deux niveaux et qui a de belles leçons systématiques sur l’héritage de chaque période, personnage ou évènement. J’ai aussi utilisé le Belin CM1 2016 (Odyssée) dont j’aime beaucoup la maquette et la structure.

Cliquez sur l’image pour la télécharger en Pdf :

Programmation spiralaire en Histoire (IO 2015)

Cela fait des années maintenant que je pratique la programmation spiralaire en histoire. Vous verrez apparaitre des leçons intitulées « pont », qui permettent d’aborder des éléments qui ne font pas partie de la progression de l’année mais qui sont indispensables pour « boucher le trou » et comprendre ce qu’il s’est passé ensuite.

Mon enthousiasme pour ce dispositif de programmation spiralaire ne faiblit pas, en particulier en Histoire. J’ai toujours réussi à terminer le programme (il y a deux ans mes CM2 ont été jusqu’aux présidents de la Ve République, et l’an dernier nous avons terminé par la construction européenne et les progrès scientifiques du XXe siècle). Je commence ma troisième année en CM dans la même école et j’ai donc, cette année des CM2 qui attaquent pour la troisième fois par la Préhistoire. Ils ont les yeux tout pétillants, ont déjà de bons repères solides, savent quand commence et se termine la Préhistoire, caractérisent Paléolithique et Néolithique… mais sont toujours impatients de découvrir un nouvelle aspect de chaque période historique qui ne leur est plus étrangère. Chaque nouvelle leçon, très courte puisqu’elle tient toujours dans une séance, ancre un peu plus les fondamentaux déjà abordés deux fois.

Evidemment, même si, cette année, j’ai un simple niveau, un des gros atouts de cette programmation est de permettre aux CM1-CM2 de faire Histoire en classe entière.

2016-Octobre-21 16:22:00
Cycle III Autres
C’est top, je partage :

4 Commentaires

  1. caroline

    Bonjour, je souhaiterais fonctionner comme toi en histoire à la rentrée avec mon cm1 cm2. Que fais tu lors des séances « pont » ? une fiche synthèse ? ou juste une séance à l’oral ?
    Merci de tes conseils 🙂

    Répondre
    1. Charivari (Auteur de l'article)

      Je fais tout à la fois. Une séance très orale, où je raconte (ou rappelle) ce qu’il se passe dans le « trou » et où je distribue une page de synthèse à la fin, avec, généralement, une frise pour fixer les idées.

    2. CAROLINE

      Ce qui diffère c’est »seulement » la phase je me questionne et l étude de docs du coup ? Lors des ponts tu ne le fais pas c’est ça ?

      As tu des ressources intéressantes pour un bon apport théorique pour l enseignant ?

  2. Charivari (Auteur de l'article)

    Heu non, tout diffère. C’est vraiment une séance spéciale où les élèves ne sont pas du tout en position de « chercheurs ». Je leur fais souligner, colorier la frise, pour qu’ils soient un peu actifs, c’est tout.

    Pour les bouquins, le top, c’est tous les ouvrages de Benoit Falaize.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial